WALKING DEAD t.1-31 + ÉDITION "PRESTIGE" (Kirkman / Adlard)


(Jean-Marc Lainé) #81

Je pense que l’expérience télévisuelle lui a apporté beaucoup.
Et en premier lieu un autre regard sur cette partie du métier.

Jim


(Franck from Mars) #82

[quote=“Jim Lainé”]

Je pense que l’expérience télévisuelle lui a apporté beaucoup.
Et en premier lieu un autre regard sur cette partie du métier.[/quote]

Peut-être. Mais, en même temps, je n’ai pas le souvenir que Kirkman était si mauvais dialoguiste au début. J’ai l’impression qu’il l’est devenu quand il a commencé à avoir du succès et à se disperser. Il faudrait que je relise ses premiers Walking Dead et ses premiers Invincible pour voir si cette impression est fondée ou si c’est juste que, à l’époque, j’étais juste plus tolérant à ses dialogues à la truelle.


(Jean-Marc Lainé) #83

[quote=“Franck from Mars”]
Peut-être. Mais, en même temps, je n’ai pas le souvenir que Kirkman était si mauvais dialoguiste au début. J’ai l’impression qu’il l’est devenu quand il a commencé à avoir du succès et à se disperser. Il faudrait que je relise ses premiers Walking Dead et ses premiers Invincible pour voir si cette impression est fondée ou si c’est juste que, à l’époque, j’étais juste plus tolérant à ses dialogues à la truelle.[/quote]

Il y a peut-être un effet de surprise à l’époque, et donc de tolérance lié à la découverte. Mais j’ai quand même le souvenir qu’il fonctionnait sur des scènes répétées, des silences forcés, de longs monologues (le proviseur dans Invincible…). Ceci dit, il n’était pas dupe des effets, il y a une scène de dédicace d’auteur de BD dans Invincible qui joue sur la mise en abyme, et témoigne du fait que Kirkman ne faisait pas les choses par hasard.
Ensuite, il y a sans doute une systématisation des effets, liée à son emploi du temps, et à la nécessité de faire vite et efficace. Mais au-delà de ça, je crois que ce sont des facilités auxquelles il a recours parce qu’il n’a pas un talent inné. Donc il se repose sur les choses qu’il maîtrise.
En revanche, et ça on le sait, Kirkman est un mec opiniâtre qui bosse et apprend vite. Il a une vraie capacité de travail, et je pense qu’il absorbe beaucoup des gens avec qui il travaille. Je crois qu’il avait fait le tour de ses propres capacités et des exigences éditoriales des équipes avec qui il a bossé (ça se sent : de ses premiers boulots genre Super Patriot à des trucs faits chez Marvel, comme ses Captain America ou ses Irredeemable Ant-Man - qui demeurent selon moi son meilleur boulot - il fonctionne sur les mêmes systèmes, et donc les mêmes travers, sans réel défi). Et le fait de rencontrer des gens nouveaux dans un métier nouveau avec des exigences nouvelles. Et cela a une conséquence évidente sur sa manière de travailler, et de rédiger.

Jim


(Jean-Marc Lainé) #84

C’est marrant, parce que je le trouve, personnellement, de plus en plus à l’aise, avec des traits souples et élégants, presque liquides. C’est enlevé.
Après, faut savoir qu’il a changé de format, il dessine sur plus petit, du coup ça a des conséquences sur son dessin lui-même, et notamment sur l’épaisseur des traits : comme la proportion de la réduction entre l’original et la version publiée est moindre, le trait semble plus gras, c’est peut-être là l’effet que tu ressens.

Jim


(Jeje-99) #85

Oui c’est assez drôle cette différence de ressenti, je le préférais avant, surtout au niveau des personnages.

J’aurais bien aimé rejeter un coup d’oeil au volume, mais je l’ai pas sous la main :s Dans mon souvenir la fin était légèrement mieux, mais le volume en lui même était inconstant et ça donnait presque l’impression qu’il avait été pressé par le temps par endroits.

Effectivement ça doit venir en partie de ça, je n’étais pas au courant de ce changement de méthode. A t’il exposé une raison particulière à cette évolution de sa façon de travailler?


(Jean-Marc Lainé) #86

[quote=“Jeje-99”]

Effectivement ça doit venir en partie de ça, je n’étais pas au courant de ce changement de méthode. A t’il exposé une raison particulière à cette évolution de sa façon de travailler?[/quote]

Ça va plus vite à dessiner, tout simplement : moins de surface.

Et ça fait des originaux moins chers, héhéhé !
Mais tout aussi beaux.
(Ceci dit, le changement de format, après avoir vérifié sur la planche que j’ai, intervient avant le #50, donc je pense que les changements récents sont davantage liés à un changement d’outil : genre passer du combo plume / pinceau à un jeu de feutres, par exemple.)

Jim


(Benoît) #87

[quote]Walking Dead tome 17 : Terrifiant
Date de parution : 30/01/2013 | ISBN : 978-2-7560-3798-1
Scénario : Robert KIRKMAN
Dessin : Charlie ADLARD
Série : Walking Dead
Collection : CONTREBANDE
Prix : 14,95 €

LA SÉRIE

Toute la force du comics d’horreur au service d’un récit profondément touchant et bouleversant d’humanité. Après Walking Dead, vous ne regarderez plus un zombi de la même manière…

RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE

Après leur visite de La Colline, Rick, Glenn, Michonne, Andrea et Carl décident de retourner à Alexandria. En route, les événements se précipitent lorsqu’ils doivent faire face aux hommes du redoutable Negan. Instinctivement, Rick réagit et envoie un message clair à l’ennemi : ils n’accepteront pas la défaite sans se battre. Message bien reçu. La réponse de Negan ne se fait pas attendre…[/quote]

Lien :
Le site de l’éditeur: www.editions-delcourt.fr


(system) #88

Pour Info : CONCOURS WALKING DEAD Tome 17

Pour jouer c’est ici :

the-walking-dead.fr/forum/vi … f=2&t=1273


(Bounzy) #89

Un très bon tome ce numéro 17 ! Et c’est intéressant la tournure que ça prend, un peu de renouveau.
Par contre ça m’a fait mal de le lire et j’ai l’impression de moins en moins supporter tout ça >_<


(Blackiruah) #90

C’est à dire ?


(Bounzy) #91

Par rapport à la violence de certaines scènes et tout ce qui leurs arrive. Y’a des persos auxquels on s’attache et c’est chaud de voir comment certains meurent.


(Blackiruah) #92

Pas lu encore donc je ne lis pas ton spoil, mais tu veux dire que c’est très gore c’est ça ?


(Bounzy) #93

C’est pas mal violent ouais.


(Antekrist) #94

C’est marrant, l’autre jour je lisais un commentaire je ne sais plus où sur une nana qui avait fait une pause de plusieurs jours dans sa lecture, le temps d’accepter la scène de l’assaut final de la prison. Et j’avais, pour ma part, été à deux doigts d’arrêter un peu avant, avec le tome centré sur l’incarcération-torture à Woodbury. C’est vrai qu’on s’y attache, à ces persos d’encre et de papier.

Edit : au passage, je suis tombé en kiosque sur un magazine sur la série télé, mais qui contient un peu de BD, et en l’occurence une histoire inédite sur Michonne. Quelqu’un saurait me dire d’où provient cette BD en VO ?


(newton999) #95

Ce n’est pas gore au sens 15 litres de sang par page mais c’est surtout le côté violence gratuite (très ? trop ?) qui peut choquer.
Ainsi que le fait de ne pouvoir rien y faire. Comme Rick et ses compagnons (mise en abîme volontaire ?), on est spectateur de ce qui arrive.

Sans oublier que le nouveau « méchant » ferait presque passer le Gouverneur pour un tendre…
Je me demande d’ailleurs si la scène du « trou pique-nique douille », ce n’est pas une réflexion perso de l’auteur quand il se sépare d’un perso…
Je surestime peut-être Kirkman, moi…

Pour la VO de Michonne, c’est il me semble paru dans un Play Boy US :astonished:


(Edmond Tourriol) #96

De l’édition américaine de Playboy.


(Antekrist) #97

Ah, je l’aurais pas imaginé, ça !


(Huguenard) #98

Ce dernier tome est absolument génial. On voit que Kirkman a mûrement réfléchit pour nous amener avec une violence terrible sur un autre terrain. Il y a eu une progression qui s’est faite en douceur dans les tomes 15 et 16 qui m’ont quelque peu ennuyé… J’ai même eu vraiment peur que cela s’essouffle.
Mais quand on voit le résultat je dois bien avouer que j’ai qu’une seule envie, c’est de lire la suite à tout prix !


(Jeje-99) #99

La critique par Jeje-99 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Comics Sanctuary


(ivan isaak) #100

J’ai beaucoup aimé la conclusion du volume, entre le discours de Rick, les pages sans dialogues qui suivent et la bulle finale. C’est très bien fait, bien construit et efficace. Je n’avais pas vu cela venir et ça annonce encore une suite très intéressante ! Hâte de voir ce que cela va donner !