WALKING DEAD t.1-31 + ÉDITION "PRESTIGE" (Kirkman / Adlard)


(Antekrist) #101

Ah ? Pourtant, ça ressemble vachement à la période du Gouverneur. Je réitère ce que j’ai dit plus haut :

(l’auto-citation, c’est quand même la classe (ou une preuve du narcissisme le plus absolu))

Parce qu’en schématisant un peu :

Voir Tyreese se faire hacher en x fois ou voir machin (Glenn ? J’ai un doute sur le nom) se faire latter la gueule à mort, c’est bonnet blanc et blanc bonnet. La violence n’est pas plus excessive, l’impression de mépris pour la vie humaine non plus.
Du coup, voir Rick abattu, on y croit pas une seconde. Sa réaction sur la dernière page est cohérente avec son positionnement pro-actif des derniers tomes.


(Barlimann) #102

Arf, repondre à un spoiler ^^

Pour ma part, j’ai marché.
La difference avec l’arc du gouverneur, c’est qu’il s’agit d’une communauté massive, quantitativement parlant.
Avec les evenements recents, les doutes de Rick quant à au bien fondé de la survie de son binôme avec Carl “quel qu’en soit le prix”, son rapprochement avec une autre femme… et l’echec monumental de leur operation face à l’opposition, bah j’y ai vu une nouvelle direction donnée au personnage (dans ma tete, il redeviendrait bien sûr proactif, mais plus tard, apres un acte “injuste” genre un autre meurtre gratuit / viol / truc ignoble “quelconque”, malgré sa soumission).
Je le pensais assagi, lassé de la fuite en avant, de “la survie du plus fort”, au profit de la survie tout court. Choix discutable, mais qui aurait mené - un temps - le perso vers une autre voie.
Malgré tout, la derniere case marche sacrement bien quand meme


(Antekrist) #103

Hmmm… Les questions d’échelle à mon sens, quand on survit jour après jour à des hordes de centaines de zombies, ça ne doit pas rentrer des masses en ligne de compte.


(Barlimann) #104

Les zombis, c’est different… c’est une menace “environnementale” (en exagerant) comme le froid, la maladie, la faim… la mort.
Sauf qu’ils peuvent jaillir à n’importe quel moment et qu’il sont physiquement repoussables, ok ^^

Il est difficile de faire un rapprochement entre la menace persistante (zombis) et celle, pernicieuse, organisée, equipée, structurée, fomentant des plans (etc) que representent des humains [spoiler]decidés à en dominer d’autres.
C’est sur ce point que je trouve le quantitatif notable.

La bande de Rick est à meme de faire face à un groupe equivalent en nombre, et meme legerement superieur. Ils les mettent à l’amende (avec une main dans le dos :p).
Là, le rapport est de 10 contre 1, c’est pas pareil. Et on ne parle que de la bande armée. Nul doute que Negan pourrait aussi rallier de la chair à canon (femmes… enfants…) qui prendrait les coups en lieu et place de ses hommes les plus efficaces, si besoin.
La peur, c’est un pouvoir enorme[/spoiler]

Le spoiler est sans doute pas indispensable, mais je prefere le mettre pour rien que l’inverse


(Antekrist) #105

Mais le fait est

que la communauté de Woodbury était massive elle aussi, surtout en comparaison du groupe de Rick qui, à l’époque et à moins que ma mémoire ne me fasse défaut, était réduit à une poignée de survivants-fuyards plus ou moins acquis à sa cause et à un quatuor de criminels dont il se méfiait à juste titre (et encore, je crois que la majorité de ces gars était morte avant l’assaut).
Je ne saurais dire avec exactitude quel était le rapport de force, mais le Gouverneur venait avec un groupe solide, un tank et pas mal d’armement.

(c’est chiant de tout mettre en spoiler)

Ce n’est pas pour défendre mon bifteck envers et contre tout, mais Negan ne me donne pas l’impression d’une menace incoercible.


(Barlimann) #106

D’autant qu’on chipote pour un truc au fond assez secondaire ^^

l’important est ce qui en sera fait.

Concernant la mise en place, tu es sceptique, moi client… on verra bien la suite


(sebulon) #107

[quote=“TheShadow”]

[spoiler][Tome 17] - Terrifiant

http://uppix.com/f-97827560379815061e7640010ef75.jpg[/spoiler]

Date de sortie : **février 2013 **

Source : the-walking-dead.fr/forum/vi … f=2&t=1152[/quote]

Je ne sais pas si cela a déjà été dit par quelqu’un, mais un internaute sur un autre forum m’a fait remarqué que les gens présents sur la couverture de ce tome 17 ressemblaient à des anciens personnages de la série qui sont passés de vie à trépas au fil des tomes.
C’est vrai que là vite fait, on peut reconnaître Tyrese au premier plan et éventuellement Douglas Monroe juste un peu au-dessus.


(Antekrist) #108

Ce qui serait somme toute raccord avec le thème de ce volume.


(Samo) #109

Par contre, ce qui m’etonne, c’est qu’on y reconnaisse Andrea qui, à ce que je sache, n’est pas passée de vie a trepas.

Mais sinon ouais, on voit a peu pres tous les décédés depuis le debut de la série (Shane, Iori…)


(Antekrist) #110

C’est peut-être Amy, c’était des jumelles, non ?


(Jeje-99) #111

C’était sa petite soeur il me semble non?


(ivan isaak) #112

Oui, petite soeur. Mais elles se ressemblent beaucoup. Sinon, personne ne s’est procuré le Walking Dead Magazine Officiel n°1 ? (qu’ils appellent donc WDMO) Pour moi qui ne suit pas vraiment la série TV, j’avoue qu’un grand nombre de ses pages m’ont très peu intéressées. Le retour sur le dernier tome paru est sympa, avoir la petite histoire sur Michonne aussi. Mais bon, globalement, je trouve que cela ne vaut pas ses 7€…


(Samo) #113

Mais j’ai l’impression que celle qui figure sur la couv a la cicatrice sur le visage, c’est ce qui m’intrigue.

Je m’etais dit que c’etait peut etre une fausse piste pour ne pas montrer qui mourrait vraiment dans ce numero, et qu’il y avait peut etre plusieurs couv “bobards” de ce genre, mais non.

Edit : ah non, pas de cicatrice, j’ai halluciné.


(Le Doc) #114

Pour ma part, je ne suis toujours pas lassé par Walking Dead.
J’aime les tomes un peu plus “calmes” (je mets ça entre guillemets parce que tout est relatif)…les tourments psychologiques (histoires d’amour, de haine, conflits familiaux) que subissent les personnages sont très forts et c’est ce qui permet de s’attacher à eux depuis plus de 100 numéros.
Mais j’aime aussi quand Kirkman décide de chambouler tout ça. Je ne suis pas une petite nature, mais je me suis fait secouer par les évènements de cet album, nouvelle preuve s’il en est que personne n’est à l’abri dans cette série.
Et le final m’a énormément plus parce que j’ai vraiment cru que Rick avait changé mais non, il a juste changé de méthode…c’est plus subtil mais ça reste en adéquation avec l’évolution du personnage.
Bref, j’ai hâte de voir comment tout cela va évoluer…

J’aimerai bien aussi retrouver dans un prochain album l’histoire courte publiée dans le mag…j’aime le comic et la série TV, mais ce magazine, je m’en fiche un peu…


(Le Doc) #115

http://img850.imageshack.us/img850/5320/7w9i.jpg

[quote]Walking Dead 18. Lucille…

Date de parution : 04/09/2013 | ISBN : 978-2-7560-3957-2
Scénario : Robert KIRKMAN
Dessin : Charlie ADLARD
Série : Walking Dead
Collection : CONTREBANDE

LA SÉRIE

Toute la force du comics d’horreur au service d’un récit profondément touchant et bouleversant d’humanité. Après Walking Dead, vous ne regarderez plus un zombi de la même manière…

RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE

La mort de Glenn a été un grand traumatisme pour tous. À sa suite, Rick, qui n’est plus le chef de la communauté, semble accepter sa soumission à Negan, un choix également assumé par Michonne. Rick ne bronche pas quand le tueur revient l’humilier une nouvelle fois. Mais qu’en est-il de Carl ? Celui-ci a échappé à la surveillance de son père, demeure caché et armé d’un fusil…[/quote]

Le site de l’éditeur : editions-delcourt.fr/catalogue/comics/walking_dead_18_lucille


(tsouin) #116

Encore un bon tome, on en apprend plus sur la communauté de negan, des alliances se font et carl montre qu’il est le digne fils de son père. Vivement la suite car ça va envoyer du pâté


(Fab) #117

ouaip le perso de Negan secoue tout ça


(Jeje-99) #118

La critique par Jeje-99 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Comics Sanctuary


(Rael) #119

Je commence à doucement me lasser de cette série. J’y trouve plus la fraicheur des début, et je lis ça en mode automatique… Je vais terminer l’histoire autour de Negan, et ensuite on verra… Trop de trucs à lire.


(Antekrist) #120

J’ai bien aimé ce tome. Effectivement, voir les coulisses du côté des “méchants” est plutôt intéressant, et Negan m’apparaitrait finalement presque comme quelqu’un de sympathique, tout au moins plus humain que ne l’était Philip en son temps. Le personnage d’Ezechiel, et tout le folklore qui l’entoure, me paraissent par contre un poil décalés. On se croirait dans un mauvais remake de Mad Max, alors que jusque là, les personnages pouvaient sembler plausibles, dans leur comportement comme dans leur look.