WAR MOTHER (Van Lente / Segovia, Giorello)


(Le Doc) #1

couv_WarMother_rvb-1-600x922

War Mother

DATE DE PUBLICATION : 08/06/2018
Auteur : Fred Van Lente
Artistes : Stephen Segovia, Tomás Giorello
Coloriste : Andrew Dalhouse
Couverture : David Mack
Traducteur : Ben KG (Studio MAKMA)
144 pages. Récit complet.

17 €

War Mother – RÉSUMÉ

GARDIENNE. CHASSEUSE. MÈRE. GUERRIÈRE.

Deux mille ans dans le futur, sur une Terre ravagée par les guerres, les catastrophes naturelles et le temps, se dressent ici ou là des royaumes fortifiés et des enclaves secrètes où l’humanité s’accroche à la vie… L’une d’elle est le Bosquet, un refuge biologiquement modifié abritant les connaissances scientifiques du passé. Mais le Bosquet se meurt. Sous la protection de la War Mother et son fusil doué de conscience, ses habitants sont face à un choix difficile : rester et périr, ou chercher un nouveau foyer dans un monde extérieur rempli de dangers ? La Mère de la Guerre parviendra-t-elle à sortir son peuple de l’isolement ? Et même si elle trouve l’étrange citadelle qu’elle cherche, pourra-t-elle vaincre les monstruosités qui se tapissent à l’intérieur ?

Tirée des pages de Rai, la nouvelle héroïne de l’an 4001 prend les rênes du futur de l’univers Valiant, dans ce récit complet écrit par Fred Van Lente (Archer and Armstrong) et illustré par Stephen Segovia (Ninjak) et Tomás Giorello (X-O Manowar) !

Contient la mini-série War Mother #1-4 et 4001 A.D. : War Mother #1
ISBN : 978-2-37578-130-2


(KabFC) #2

hmmmm du van lente.


(KabFC) #3

Fred Van Lente est un scénariste que j’apprécie énormément. que ce soit sa prestation sur Hulk, ou bien ces histoires sur la philosophie je suis l’auteur avec plaisir. Son travail chez Valiant était d’ailleurs d’un très bon niveau que ce soit l’excellent Archer & Armstrong ou encore le Ivan Timewalker.
War Mother est une nouvelle série chez cet éditeur et j’ai donc foncé sans réfléchir et grand mal m’en a pris.

je vous refais pas le pitch lisez un peu plus haut

J’ai trouvé le tout assez convenu, le travail sur les relations de bio technologie et d’hôtels traité avec une certaine légèreté, le techno babillage ne couvre pas la faiblesse de Van Lente sur le sujet. Les intrigues secondaires ne sont pas très bien traités et ne finissent pas à la fin de l’album, les personnages sont peu développé, bref c’est pas le pérou surtout avec cette intrigue des plus basique. C’est d’autant plus dommage que l’univers est très intriguant et sympa. Il y aurait pu aussi y avoir un petit lien avec Raï qui se passe lui aussi dans le futur, mais non il n’en est rien.

Au dessin Stephen Segovia, c’est un bon faiseur, mais pas non plus un bon artiste et il est moins bon que sur Ninjak. Certaines planche sont un peu trop fouillis, le story telling est classique, mais sans âme ni même éclat.

Au final ne reste que les très belles (bien que répétitive) couverture de David Mack.

Une déception donc.


(Le Doc) #4

La critique par magictoad :

https://www.comics-sanctuary.com/comics-war-mother-vol-1-tpb-hardcover-cartonnee-s52840-p305648.html