WARREN ELLIS PRESENTE HELLBLAZER (Warren Ellis / Collectif)

[quote]WARREN ELLIS PRESENTE HELLBLAZER

Lorsque Constantine apprend que son ancien amour a été brutalement assassiné, il se lance sans aucune hésitation à la poursuite du dangereux et mystérieux criminel. Qui a bien pu s’en prendre à la jeune femme et, surtout, pourquoi ? Quelles vérités John est-il sur le point de mettre à jour ? Sa quête est-elle uniquement motivée par une soif de vengeance ou cache-t-elle de plus sombres motivations ? Le voyage risque d’être éprouvant.

Contient : Hellblazer #134-143 + Shoot

Public : Ado-adulte - à partir de 12 ans
Collection : VERTIGO SIGNATURES
Date de sortie : 16 octobre 2015
Pagination : 272 pages
EAN : 9782365776936
Prix : 22.5 EUR[/quote]

Ah ! il y aura **Shoot ** dedans.

Les dessinateurs :

  • #134 à 139 : John Higgins
  • #140 : Frank Teran
  • #141 : Tim Bradstreet
  • #142 : Javier Pulido
  • #143 : Marcelo Frusin
  • Shoot : Phil Jimenez

Cool, je prends direct. Je me régale en ce moment à la lecture du tome 2 d’Ennis et Dillon.

[quote=“Le Doc”]Les dessinateurs :

  • #134 à 139 : John Higgins[/quote]

Ahh John Higgins, c’est un artiste qui n’est pas trop connu du public en tant qu’illustrateur (puisque c’est lui qui avait fait la première colo de Watchmen et Killing Joke) mais bon sang qu’est-ce qu’il est bon pourtant en tant que dessinateur, j’ai hâte de lire ses épisodes.

A ce bonheur!!!

Cet unique tome est une petite merveille comme je les aime.

Un très bon édito pour bien nous remettre dans le contexte éditorial des années fin 2000 chez Vertigo et la logique d’écriture de Hellblazer. C’est toujours un régal, ces éditos.

Deuxièmement, c’est du très bon Warren Ellis. Je crois que le dernier truc que j’ai lu devait être le dernier Planetary ou son Astonishing X-Men. Bref, l’écriture est ciselée (ca ne veut rien dire mais je me comprends) et surtout coupante. La caractérisation de Constantine est un régal. Je relisais dans l’aéroport le premier Planetary sur Iphone et j’avais l’impression que Snow était ce sacré Johnny. :wink:

Enfin, en termes artistiques, c’est du lourd.

A ce sujet,

[quote=“Blackiruah”]

  • #134 à 139 : John Higgins

Ahh John Higgins, c’est un artiste qui n’est pas trop connu du public en tant qu’illustrateur (puisque c’est lui qui avait fait la première colo de Watchmen et Killing Joke) mais bon sang qu’est-ce qu’il est bon pourtant en tant que dessinateur, j’ai hâte de lire ses épisodes.[/quote]

Ce Higgins est tantôt très bon, tantôt moins. Certains visages sont malheureux et figés alors que d’autres (j’ai Watford en tête) sont détaillés et vivants.

Mais après, ce que j’ai aimé, c’est les one-shots et sous divers formats en plus! royal. Une histoire, deux histoires par numéro, plein de dessinateurs, plein d’histoires…

Bref, j’adore!!!

Ca va me faire acheter le Garth Ennis, c’est sur. Ils sont vraiment méchants chez Urban. :mrgreen:

Mon vieux papier datant de l’ancien Superpouvoir à propos des Hellblazer d’Ellis :

nikolavitch-warzone.blogspot.fr/2012/05/jc-et-ses-doubles-double-ellis-deuxieme.html

J’avais adoré ce texte lors de sa publication. Un vrai régal qui me rappelle d’ailleurs ton projet de livre sur Warren Ellis. Tu crois qu’on peux l’espérer un jour ?

Pour l’instant, c’est plus à l’ordre du jour. mais je garde mes notes, et rien n’est jamais perdu.

C’est bizarre que tu mettes Constantine avant Spider, car si je me souviens bien la préface il est dit qu’Ellis écrivait les deux en même temps.

[quote=“Nikolavitch”]

Pour l’instant, c’est plus à l’ordre du jour. mais je garde mes notes, et rien n’est jamais perdu.[/quote]

Je savais bien que cette journée ne pouvait contenir autant de bonnes nouvelles. Voilà la première mauvaise.

Merci Niko je ne te félicite pas.

C’est pas mort ! Y a même des plans potentiels avec deux ou trois éditeurs. mais là, c’est absolument pas pour tout de suite, j’ai trop de trucs sur le gaz pour pouvoir le faire bien.

A peine achevé l’ingestion du fabuleux deuxième tome de “Garth Ennis présente Hellblazer” (supérieur au premier, une vraie bombe), j’attaque ce volume que j’attendais avec beaucoup d’impatience. J’ai lu les deux premiers épisodes.

Bon sang que c’était trash et rentre-dedans…! Pas de doute, Ellis était né pour écrire le titre. J’ai même été soufflé par une scène d’une cruauté inouïe (la description d’un crime abject commis sur une connaissance de Constantine), où le britannique pousse le bouchon très loin, en jouant sur une sorte de désacralisation du corps humain, caractéristique du genre horrifique comme Ellis le comprend très bien.
Par contre, comme le précise Alex dans son billet sur son blog, c’est vrai que l’impression de décompression narrative est patente à la lecture : pendant la première moitié du premier épisode, ça tourne même un peu à la pose stylistique, même si les saillies d’Ellis, très fort pour la prose (mais bizarrement je n’aime pas plus que ça ses romans…), contrebalancent quand même cet écueil. Il faut voir le peu d’égard adressée à la figure de feue Madame Thatcher, figure abhorrée par la génération d’auteurs dont Warren Ellis est un membre et un héritier direct tout à la fois.

Très noir, mais très bon.

[quote=“Photonik”]…]
Bon sang que c’était trash et rentre-dedans…!..]

Très noir, mais très bon.[/quote]

Merci de ton retour, comme toujours intéressant et argumenté.

J’avais assez envie de prendre ce recueil, j’ai lu une ou deux des histoires d’Ellis sur Constantine le n°143 avec Marcelo Frusin et **Shoot **avec Phil Jimenez (du temps où il était seulement sur le Web) et ton avis me fait dire que ce n’est pas pour moi :“scène d’une cruauté inouïe”/ “pousse le bouchon très loin”/“désacralisation du corps humain”.
Je ne suis pas du tout client de ce genre d’horreur visuellement explicite, par exemple j’aime beaucoup Clive Barker l’écrivain mais je sais que je n’irais pas voir les Hellraiser au cinéma.

Bon tout ça pour dire que ce sera sans moi, merci compadre, d’ailleurs plus je lis du Constantine (toute proportion gardée, je n’en lis pas tant que ça non plus), moins j’apprécie cette série. :wink:

Il y a un épisode très drôle dans le recueil c’est celui où un journaliste friand de théorie du complot discute avec un Constantine qui n’arrête pas de l’embobiner.

Mais sinon c’est en effet très noir et glauque. Pas franchement à mettre entre toutes les mains

Voici mon avis si ça intéresse : dailymars.net/critique-warre … ellblazer/

Oui, c’est le n°143 (je crois), l’un de ceux que j’ai lus, justement. Très drôle en effet.

Je n’ai pas encore lu cet épisode, mais le dispositif de l’interview me rappelle un récit de jeunesse d’Ellis pour Marvel, “Carnage : Mind Bomb”, lui aussi d’une noirceur abyssale, surtout pour un personnage issu du titre “Amazing Spider-Man”. Pas relu depuis sa première publication française ceci dit…

Sinon, si l’on est pas fan d’un certain feeling horrifique (graphique et cru), peut-être vaut-il mieux s’abstenir en effet. C’est vraiment “hardcore”…

[quote=“Lord-of-babylon”]…]

Voici mon avis si ça intéresse : dailymars.net/critique-warre … ellblazer/[/quote]

Oui, bien sûr.

Alors une petite “pétouille” peut-être : "Quelles vérités John est-il sur le point de mettre à jour ?" ; mettre “à jour” c’est redonner de la fraîcheur, réactualiser quelque chose.
“Mettre au jour”, c’est exposer quelque chose à la vue du plus grand nombre, quelque chose de dissimulé.
Dans le cas de ton avis c’est plutôt la seconde option, non ?

Ensuite, lorsque je lis quelque chose comme “**Et la manière de renvoyer à la gueule notre propre responsabilité **dans ces drames atteint les cimes qualitatives du fameux Transmetropolitan #40 consacré à la prostitution enfantine”.
Cela a toujours le don de m’hérisser.
Pour ma part je ne me sens aucune responsabilité dans la prostitution enfantine, ni dans les tueries qui se déroulent aux U.S.A.

Et alors soit c’est une vue de l’esprit du critique, soit c’est le propos de l’auteur.

Et dans les deux cas le résultat est le même. :wink:

[quote=“Photonik”]…]

Sinon, si l’on est pas fan d’un certain feeling horrifique (graphique et cru), peut-être vaut-il mieux s’abstenir en effet. C’est vraiment “hardcore”…[/quote]

C’est ce que j’avais compris. :wink:

[quote=“Photonik”]Je n’ai pas encore lu cet épisode, mais le dispositif de l’interview me rappelle un récit de jeunesse d’Ellis pour Marvel, “Carnage : Mind Bomb”, lui aussi d’une noirceur abyssale, surtout pour un personnage issu du titre “Amazing Spider-Man”. Pas relu depuis sa première publication française ceci dit…

Sinon, si l’on est pas fan d’un certain feeling horrifique (graphique et cru), peut-être vaut-il mieux s’abstenir en effet. C’est vraiment “hardcore”…[/quote]

On trouvait déjà ca aussi dans ces 1ers travaux US dans Hellstorm (puis Druid).
2 trés bonnes séries avec Manco.