WAYWARD PINES (Saisons 1-2)

Ethan Burke, l’un des meilleurs agents des Services Secrets du Bureau de Seattle, est envoyé en mission dans la charmante petite ville de Wayward Pines. Il doit enquêter sur la mystérieuse disparition de deux agents fédéraux : l’Agent Bill Evans et l’Agent Kate Hewson, son ancienne partenaire et surtout la femme qui a failli détruire son mariage. Alors qu’il s’approche de la ville, Ethan a un accident. A son réveil, ses souvenirs sont intacts mais il réalise qu’il n’a plus aucun moyen d’entrer en contact avec le monde extérieur. Son téléphone, son portefeuille, son argent et sa carte d’identité ont disparu et il commence à prendre conscience que la petite Wayward Pines n’est pas aussi lisse et parfaite qu’il n’y paraît…

[quote]CREATEUR

Chad Hodge, d’après le roman de Blake Crouch

REALISATEUR DU PREMIER EPISODE ET CO-PRODUCTEUR

M. Night Shyamalan

DISTRIBUTION

Matt Dillon, Melissa Leo, Carla Gugino, Juliette Lewis, Terrence Howard, Toby Jones, Shannyn Sossamon, Reed Diamond…

INFOS

Série américaine
Diffusion : mi-saison 2014/2015 sur la FOX
Genre : drame/thriller
Format : 10 x 52 mn[/quote]

Beau casting. L’histoire peut me plaire.

A voir. :wink:

Et comment !!
Gros casting, pitch “twin-peaksien” alléchant, et…énorme nom à la réalisation du premier épisode !!! Si Shyamalan revient en forme (ce qui n’est pas garanti…), ça peut le faire, grave.

Et puis ne serait-ce que pour Shannyn Sossamon, l’actrice la plus envoûtante de la planète…

Ouaip, j’y connais rien en acteur et il a fallu que je lise deux fois le pitch pour bien piger ce qui se passait ! Après, faut voir comment ça va être traité, et le rythme surtout …

Sacré potentiel en tout cas!

Aaaaaaah…à la bonne heure, nous voilà bien d’accord. :wink:

J’ai hâte que tu viennes descendre toute la série sur la foi du premier épisode !! :mrgreen:

Pour ça, il faudra attendre un peu plus longtemps. La FOX a finalement décidé de repousser la diffusion de Wayward Pines (initialement prévue cette année) à la mi-saison prochaine (donc aux alentours de janvier 2015).

La bande-annonce (qui en montre un peu trop dans ses dernières secondes) :

J’étais pas convaincu malgré un gros casting, la BA m’a donné envie, même si comme le doc ça montre un peu beaucoup trop vers la fin.

C’est vrai que c’est peut-être un peu trop démonstratif sur la fin pour son propre bien, ce trailer ; mais pour le reste (réal’, casting, interprétation, ambiance…) ça décuple mon avis de voir ce truc.
Et puis, qui sait, les “révélations” en question surviennent peut-être très vite dans le show.

La diffusion débutera le 14 mai.

La nouvelle bande-annonce :

Mouais…faut voir…un mix improbable entre Twin Peaks et Le Village…?

Tiens, j’avais zappé : le premier épisode a été diffusé la semaine dernière…
Personne ne l’a vu pour l’instant ? Je crois que je vais me laisser tenter, ce soir.

j’avais oublié aussi

Pareil

sur cette série?

Je ne sais pas pourquoi j’ai dit ça, parce que j’en connais pourtant quelques-uns …

Bon ben, c’est pas mal du tout cette “petite” affaire là. Petite, il faut le dire vite car c’est une production plutôt cossue et je vous prie de croire que du Shyamalan à la téloche, ça claque et pas qu’un peu.
Sachant que le mec n’est pas spécialement un manchot, ce premier épisode est sans surprise diablement bien emballé (éclairages léchés, contre-plongées, surcadrages et tutti quanti…). Pas de doute, Shyamalan sait raconter une histoire.
Dans un immense élan de modestie (pas spécialement la marque de fabrique du mec…), d’ailleurs, le cinéaste s’auto-cite le temps d’une très chouette séquence, celle du miroir.

Alors certes, on n’est pas non plus en terre inconnue : quelques clichés (inévitables ?) viennent ponctuer cette entame (notamment un triangle amoureux qui sent déjà le déjà-vu). Et quelques références (écrasantes) joueront peut-être contre le show sur la longueur (tout comme à l’inverse, elles pourraient au contraire se révéler enrichissantes, c’est trop tôt pour le dire).

Les références, parlons-en : ce n’est tant “Twin Peaks” qui vient à l’esprit, finalement. Et ce n’est guère étonnant à la réflexion, vu que Shyamalan et Lynch, c’est quand même deux délires complètement différents. Du coup, malgré la petite bourgade sylvestre, les habitants chelous, l’agent spécial ténébreux, etc…, on pensera plutôt à “Lost” pour l’entame (l’oeil qui s’ouvre, les flashes-back : une modèle d’efficacité narrative, d’ailleurs), pour faire un détour par “Silent Hill” le temps de déambuler dans un hosto flippant, et surtout, à une référence plus prégnante que les autres :

celle du “Prisonnier”, bien sûr ; casse-gueule au possible, de se frotter à ça…

A ceux qui se disaient (comme moi) que la BA en disait un peu trop pour le propre bien de la série, qu’ils rassurent : l’intrigue se déploie très vite.

On aura pas évité quelques lieux communs avec ce premier épisode, certes, mais c’est une mise en place, soyons cléments. Pour le reste, je suis sacrément appâté (ça me parle indéniablement) et je pense que la facture salement soignée du truc fera l’unanimité. A suivre…!

[quote=“Photonik”]
Et puis ne serait-ce que pour Shannyn Sossamon, l’actrice la plus envoûtante de la planète…[/quote]

Ah, les gros sourcils, ça a son effet.

Jim

Comme ça, tu veux dire ?

Je plaisante. C’est vrai que ça revient fort, et que ça a son charme, sur Shanynn Sossamon en tout cas…

Cette actrice est à tomber à la renverse, décidément.