WEREWOLF BY NIGHT #1-2 (Taboo, Benjamin Jackendoff / Scot Eaton)

Non justement, lis bien tous les commentaires.

C’est la bonne image ça : Thriller -> John Landis -> Le loup-garou de Londres…

Pour clarifier ce que Soyouz dit : il indique que ce n’est pas si surprenant de placer le mythe du loup-garou dans un contexte amérindien, tant le loup est présent dans ces cultures.

Tori.

En effet.
Mais le lien n’était pas aussi évident dans mon esprit. :slight_smile:

Des légendes concernant des hommes qui se transforment en loups sont connues dès l’Antiquité. Le terme même de « lycanthropie » vient du roi grec Lycaon – souverain d’Arcadie – transformé par Zeus en loup pour avoir osé servir de la chair humaine lors d’un banquet .

Et moi aussi j’ai pensé à X files direct en lisant la présentation, et j’aime bien les histoires de loup garous et j’aime bien l’idée de lier ça avec la culture améridienne et j’aimerais bien que cela soit une bonne série… Voilà

La petite histoire sur l’antiquité je l’ai récupéré sur un site attention je voulais pas faire le savant, c’est du copié collé :mask::joy:

Ou, plus simplement, le mot « lycanthropie » vient des mots grecs « lycos » et « anthropos », respectivement « loup » et « homme »…

Lycaon tient son nom de son aspect plutôt que l’inverse, à mon avis.

Tori.

Euh oui tu as plutôt raison… Bon j’abandonne la Grèce antique et je vais rester sur X files et les légendes amérindiennes…

Et il a joué Vega dans « Street Fighter:la légende de Chun-Li ».

Oui, je l’évoque dans l’article.

Pareil.

Jake’s attempt to get to the bottom of his company’s questionable practices leads to an all-out monster brawl! As Werewolf by Night gets in over his head, Red Wolf and the law are getting closer! With Jake’s entire life in chaos, the only way out may be to fully embrace the secret history of the Werewolf by Night!

Werewolf by Night #2

Written by Taboo, Benjamin Jackendoff
Art by Scot Eaton
Cover by Mike McKone
Release Date: November 25, 2020

Ça a l’air d’être du Eaton inspiré

Ça bouge bien, ouais !

Jim

C’est un bon numéro.
Taboo et Benjamin Earl livrent un scénario assez classique, avec une bonne grosse bagarre des familles, le super-héros débutant qui fuit pour lécher ses plaies, les alliés qui commencent à se réunir, la super-vilaine (ici dirigeante de l’entreprise pharmaceutique) qui prépare la suite, un début d’origine, et finalement la réunion d’une partie des alliés, du héros et d’ennemis.
Classique, mais efficace. Taboo semble « tenir » à ses liens avec le personnage, car outre le look qui rappelle le rappeur, la lignée de Jake est amérindienne mais aussi mexicaine, comme Taboo. Je l’évoquais dans ma critique longue du #1, mais ça semble quand même « préparer » une possible apparition de Taboo au cinéma pour ce personnage (bon, ça n’arrivera jamais, je pense, hein).
Le numéro se lit bien, les éléments sont fluides : l’intrigue ne révolutionne rien, mais raconte sérieusement un script efficace. Scot Eaton, surtout, est particulièrement inspiré et impressionnant, avec des planches superbes. Sa double-page sur l’origine est magnifique, mais toutes les bagarres sont vraiment bien faites et dynamiques.

Un classique agréable.

A Londres

Forcément

Peut-être pas au cinéma, mais pour le clip d’une chanson, pourquoi pas ?

Tori.

Ah, bien vu. :slight_smile: