WHAT WE DO IN THE SHADOWS (Saisons 1-2)

A New York, le quotidien de trois vampires qui ont été colocataires pendant des centaines et des centaines d’années.

D’après le film Vampires en toute intimité.

CREATEURS

Jemaine Clement et Taika Waititi

DISTRIBUTION

Kayvan Novak, Harvey Guillen, Matt Berry…

INFOS

Série américaine
Genre : comédie
Diffusion : à partir du 27 mars sur FX
Format : 10 x 30 mn

La bande-annonce :

C’était le film du réalisateur de Ragnarok, c’est ça ?

Co-réalisé — et “co-joué” — avec Jemaine Clement, oui. Qu’on retrouve ici crédités comme créateurs.

C’est vraiment dans la même veine que le film. Ce coté absurde et bizarre
, j’essaierai.

Série renouvelée pour une seconde saison.

Le teaser de la saison 2 :

Je viens d’attaquer la saison 1 (les deux premiers épisodes seulement) et c’est vraiment pas mal.
Je dois dire que je suis très fan à la base du film de Waititi et Clement (y compris de la VF, assurée par Nicolas et Bruno, avec Alexandre Astier, Fred Testot et compagnie), et on y retrouve le même feeling, avec quelques idées fraîches vraiment très drôles (comme le « vampire psychique » qui assèche l’énergie vitale de ses interlocuteurs tellement il est chiant).
Je vais insister.

MV5BNmViZGZhY2ItZDMyNC00MTlhLWIxMmUtYWZlYzAxMzFkMzZiXkEyXkFqcGdeQXVyMTkxNjUyNQ@@.V1_SY1000_SX686_AL

Série renouvelée pour une 3ème saison.

J’ai regardais la série il y a peu et je dois dire qu’a l’instar du chef d’œuvre Friday Night Lights, voila une série qui transcende son modèle cinématographique pour offrir une histoire excellente.

La série part du même postulat que le film : le quotidien d’une coloc de vampire mais va y associer plusieurs éléments qui vont la rendre beaucoup plus riche :

  • Colin Robinson, le vampire psychique dont, il faut avouer, on croit à une supercherie tant le personnage se révèle être la caricature à l’extrême de l’employé de bureau absolument inconsistant et chiant. Mais non Colin est bel et bien un vampire qui absorbe l’énergie vitale des autres. Par son entremise on a alors le droit à des histoires tout droit sortie d’une version fantastique de The Office

  • Le décalage radical et absurde entre ces vampires et le monde moderne donnant lieu à moult gag (la soirée du superbowl chez le voisin)

  • d’où l’introduction (et même la mise en avant) du personnage de Guillermo, le familier de Nandor qui a la charge de toutes les taches domestiques de la maison. Personnage ridicule et pitoyable à ses débuts, il va acquérir de plus en plus d’importance et deviendra un personnage à la fois drôle mais aussi tragique.

Ces trois éléments combinées à l’excellence des personnages de Nandor, le comte puissant mais quand même ridicule et du couple Nadja (sublime Nadja) et Laslo (impériale Matt « Fatherrrrrrrrrrrrrrrrrr » Berry) font de la série la meilleure réussite depuis des années dans le genre comédie fantastique.

Les épisodes sont très bien écrits et tissent peu à peu un vaste univers vampirique où se croisent nouvelles recrues, loup-garou, sorcières, familiers, ennemis de longue date etc. dans des histoires d’amour, de sexe, de sang et de bien d’autres fluides. La série se paye également le luxe d’un paquet de guest qui offre des prestations remarquables : Nick Kroll en patron de boite de nuit, Vanessa Bayer en ennemi/amoureuse de Colin Robinson, Craig Robinson en chasseur de vampire, Dave Baustista, Mark Hamill (superbe) en ennemi juré de Laslo…et surtout un conseil vampirique composé d’acteurs et actrices ayant tous joués des vampires (Wesley Snipes, Dany Trejo, Tilda Swinton, Paul Reubens, Evan Rachel Wood et le trio Taika Waititi, Jonathan Brugh et Jemaine Clement qui reprennent leurs rôles du film original)

Série vraiment excellente qui a de plus un générique de toute beauté (et dieu sait que j’accorde une grande importance à cela)

Tu me rappelles à point nommé que je n’ai toujours pas vu la seconde saison…

Je dirais qu’elle est encore mieux notamment dans le développement de l’univers et dans la joyeuseté à offrir des histoires tordantes au trio (avec quelques révélations en prime quand à leurs liens passé) mais surtout pour Colin Robinson avec un épisode qui pousse le concept de vampire psychique à fond les bananes (et toujours dans l’idée "et si The Office était une série fantastique) ou bien avec l’idée de confronter Colin à un meilleur troll sur internet que lui.

Et puis c’est là que le personnage de Guillermo devient de plus en plus central avec le dilemme (révélé en fin de première saison) qui prend de plus en plus d’ampleur ici jusqu’à une révélation finale drôle et assez épique il faut bien le dire (on va dire que je comparerais presque cela au combat de Beatrix contre les Crazy 88 de Kill Bill)

Rhhhaa tu sais donner envie Lord !
Ça peut débarquer en France cela ?

C’est diffusé sur les chaînes Canal.

je confirme :

Merci !
Bon n’ayant pas Canal ça attendra un peu !

Ah, tiens donc !