WILLOW (Saison 1)

Plus de 30 ans après le long métrage de Ron Howard, Warwick Davis reprendra le rôle de Willow Ufgood dans une série pour Disney +.

Une première saison de 10 épisodes a été commandée. Jonathan Kasdan (Solo : A Star Wars Story) et Wendy Mericle (Arrow) seront les showrunners et le premier épisode sera réalisé par Jon M. Chu (G.I. Joe : Conspiration, Insaisissables 2…).

Willow-le-film-culte-de-Ron-Howard-de-retour-pour-une-série-Disney--700x955

En tant que grand-père ?

Bah, Warwick Davis n’a que 50 ans, ce n’est pas encore trop vieux pour une nouvelle aventure…^^

Il est même très jeune ! :wink:
Je pensais pas qu’il avait que 20 ans quand il a tourné Willow. Cela dit, il peut quand même être grand-père.

C’est pas faux…^^

Et je ne pensais pas qu’il n’avait que douze ans quand il a joué dans Le retour du Jedi !

Tori.

La petite boule de poil ?

Wicket, oui.

Ah, et il n’avait que dix-sept ans pendant le tournage de Willow

Tori.

Par contre j’ai peur quand je vois ceux qui seront aux manettes de la série.

De belles têtes de vainqueur !

Marrant moi c’est surtout le fait que ce soit Chu qui me donne un peu d’intérêt au truc.

(mais alors vraiment un peu parce qu’a la base le combo reprise d’un film moisi pour une mini-série, condamne déjà le truc à mes yeux)

Ça sent le chef-d’œuvre.

Jim

Hey ho, c’est pas gentil de déjà préparer nos souvenirs d’enfance biaisés à être déçus avant même que quoi ce soit ne soit dévoilé !

En même temps les souvenirs d’enfance ne change pas selon la qualité du bouzin actuelle ou même selon un visionnage qui change ce qu’on pensait d’une oeuvre. J’ai redécouvert des trucs que je kiffais gamin et qui s’avère être pourri pour l’adulte que je suis, ça change en rien le plaisir des souvenirs que j’en avais.

Ca rejoint un peu la discussion qu’on avait avec Ben-Wave sur le sujet Retour vers le Futur. Je sais pas si c’est gentil ou pas mais factuellement c’est pas comme si on n’était pas submergé d’exemples similaires montrant la vacuité d’un tel projet qui joue sur la nostalgie mal-placé.

(c’est la version « Age tendre et tête de bois » en fait)

Revu avec les enfants pour leur faire découvrir il n’y a pas longtemps et c’est toujours aussi sympa.
Ce projet n’existe pas dans ma réalité !