Wolf Guy volume 8 (Tonkam)

L histoire tourne en rond, et les scenes crues se succedent. Pas top…

Je confirme gilbert. j’adore vraiment cette série, mais j’ai pas aimé ce tome. Trash, mais sans faire avancé l’histoire, manque de loup et d’action… Bref, vivement la suite pour oublié celui la.

Ce tome a fait parler de lui et c’est normal tellement ce dernier est immonde. Franchement, comment peut-on justifier cela? Des scènes insoutenables et totalement gratuites, le genre de tome qui font que les idées préconçues sur les manga reste présentes dans l’inconscient collectif. Ce tome est sans conteste le pire tome qu’il m’ait été donné de lire, tout série confondue, même les pires tomes de Sun-Ken Rock sont largement mieux, c’est dire.

A ce point-là ? Tu me donnes limite envie de lire la série… ^^

Ouhla, t’es maso? Non mais je suis sérieux, je suis pas du genre à être facilement choqué (suffit de voir mes lectures) mais là, ça dépasse les bornes. Les auteurs sont bons pour le bûcher (et Tonkam qui n’a pas mis le tome sous cellophane aussi).

De toute façon, la série était déjà pas terrible avant cela mais là, elle touche les tréfonds des abysses maudites.

Si je peux faire des critiques assassines tu sais… ^^

Ah oui, c’est vrai, je me doutais que tu avais ce penchant sadique mais maintenant, je sais.

Là effectivement, tu aurais eu de quoi te faire plaisir, un 0 sur 5 n’aurait pas été impossible (je pense que ça ne s’est jamais vu).

Mais c’est quoi le problème, en fait ? Moi aussi, toutes ces remarques de dégoût que j’ai lues un peu partout m’ont intrigué et, du coup, j’ai un peu feuilleté le tome 8 sans rien y trouver “d’insoutenable”. Oui, on frôle le hentai, mais à part ça… Enfin, j’ai pas lu les dialogues non plus, c’est peut-être ça aussi.
Quoi qu’il en soit, si tu pouvais éclairer ma lanterne, ça m’aiderait peut-être à comprendre un peu mieux.

En fait, il n’y a pas énormément à rajouter mais pour être plus précis, voilà:

[spoiler]En fait, Aoshika s’est fait kidnappé par le gang de haguro qui décide de la violer pour faire venir inugami. Au départ, on se dit “ok, un moment désagréable à passer et puis le gang se fera défoncer et tout est bien qui finit bien” hum. Malheureusement, les auteurs ne l’ont pas vu de cette façon et impose au lecteur une série de scènes qui mettent en scène un bon gros gangbang bien humiliant. Et les scènes s’enchainent sans fin durant quasiment tout le tome. Les auteurs ne nous épargnent rien, montrant la professeur dans toutes les positions possibles et inimaginables en train de se faire fourrer par tous les trous…

Donc en gros, ce que je reproche:

  • La mise en scène beaucoup trop explicite et perverse (franchement, les auteurs ne sont-ils pas aussi salauds que les persos qu’ils dessinent?) pour un manga de type “young” comme tonkam aime les appeler (tu fais la comparaison avec les hentai mais ça n’en est pas un justement).
  • Les scènes trop longues ou trop nombreuses alors qu’on aimerait vraiment passer à autre chose.
  • C’est totalement gratuit: un “simple” viol (court de préférence) aurait tout aussi bien pu faire “avancer l’histoire”. Cela est d’ailleurs le cas dans d’autres manga comme Syndrome 1866 pour n’en citer qu’un.
  • Tonkam n’a rien fait pour avertir le lecteur: pas de “Pour public averti” ni de tome sous cellophane. Une grosse erreur professionnelle. Imagine une gamine de 10 ans qui feuillette ce tome par hasard, la pauvre.[/spoiler]

:open_mouth:
Bon je comprends que ce tome puisse choquer en revanche je l’ai trouver excellent.
Certes les scènes sont très crues mais je pense que l’auteur à, au contraire, très bien réussi son coup.
J’ai refermer le tome avec autant de haine envers Haguro, que Akira.
Les scènes disséminées tout au long du volume, même si elle peuvent être difficile à regarder pour certains (elle sont dérangeantes par rapport aux circonstances et au conséquences possibles, pas par rapport à la scène elle même. C’est du hentaï, point.), ne sont pas là au hasard.
Pari réussi.

Edit : Par contre effectivement le tome mérite un bon coup de cellophane.

Bon ben merci pour vos commentaires. J’en étais au tome 6 et attendais de voir comment évoluait la série pour continuer ou pas, et là c’est tout vu…

En gros, si je comprend bien, certains reprochent à ce volume d’être trop explicite sur le viol que commet le gang d’haguro sur aoshika ? Vous auriez peut-être préférer que cela se fasse en quelques pages, en survolant les scènes, etc ? Les personnages qui ont violés la jeune femme sont à l’image de ce qu’ils ont fait tout le long de la série, c’est-à-dire : des sal*uds ! Cruel, pervers et donc sans pitié. Un viol, ce n’est pas une partie de rigolade pour la victime, du coup, les auteurs ont réussi leur coup, en nous faisant “vivre” ces instants avec la prof, ce passage lourd et dont on veut voir la fin…

Je suis donc du même avis que ce qu’à dit Boune plus haut. Les scènes sont crues, mais vraies et d’une extrême réalité. Je suis moi aussi sorti de ce tome avec autant de haine contre haguro ! C’est certainement l’un des personnages les plus détestables de mangas, ce qui est un très bon point puisque c’était surement voulu par les auteurs. De la méchanceté pure et dure (méchanceté gratuite? certainement, vu que c’est un gang, et un gang c’est tout sauf gentil. Ca fait parfois des choses dans son propre intérêt et pour son propre plaisir sans se soucier du mal que ça peut faire à autrui).

Le huitième tome de “Wolf Guy” peut faire jaser, mais il reste dans une certaine logique et est loin de mériter le profond dégoût de certains lecteurs.

Un très bon volume.

[quote=“Daichi”]
Je suis donc du même avis que ce qu’à dit Boune plus haut. Les scènes sont crues, mais vraies et d’une extrême réalité. Je suis moi aussi sorti de ce tome avec autant de haine contre haguro ! C’est certainement l’un des personnages les plus détestables de mangas, ce qui est un très bon point puisque c’était surement voulu par les auteurs. De la méchanceté pure et dure (méchanceté gratuite? certainement, vu que c’est un gang, et un gang c’est tout sauf gentil. Ca fait parfois des choses dans son propre intérêt et pour son propre plaisir sans se soucier du mal que ça peut faire à autrui).[/quote]

Tiens, tu fais ressortir encore un défaut de la série en général: le manichéisme exacerbé. Donc voilà, Haguro est un méchant sans sentiment, sans profondeur non plus. Je dois dire que les auteurs s’évertuent à donner de la profondeur au personnage en expliquant les “raisons” de son comportement mais on y croit pas une seconde. Ce personnage n’est tout simplement pas humain.

Et les membres d’un gang, ce ne sont certes pas des enfants de coeur mais certains ont une morale, certaines règles, il suffit de voir les nombreux films de gangster par exemple ou encore La horde sauvage (j’en parle car je l’ai vu hier). Ici, non, ils suivent tous haguro. Tout ce qui les rend un peu humain, c’est la peur qu’ils ont face à leur boss mais à part ça, c’est zéro encore une fois.

Et pour les scènes en question, certes un viol (je rappelle d’ailleurs que ça va bien plus loin que le simple viol) est quelque chose d’horrible mais ce n’était pas la peine que ce soit mis en scène de cette façon, de manière totalement voyeuriste (ça se dit?). Comme je l’ai dit, des manga qui traitent de viol, il y en a quelques uns (Syndrome 1866, Eden, Freesia) qui ne prennent pas forcément le lecteur pour un pervers. Parfois, ce qu’on ne voit pas ou qu’à moitié à un impact aussi fort voire plus fort que ce genre de scènes balancées à la gueule du lecteur. Bref, dans Wolf guy, la subtilité, ça n’existe pas.

je suis de l’avis de chris et ivan, ce que vous dites me donne plus envie de l’acheter pour découvrir plutôt que de passer mon chemin.

“(…)Les auteurs sont bons pour le bûcher(…)”… bon, je viens te lire toutes tes remarques d’enfant choqué. Et c’est moi qui suis choqué par ton infantilisme. Tu réclames le… bûcher ? Tu oses dire que les auteurs sont “aussi salauds que leurs personnages” ? Les auteurs ne tuent ni ne violent, rassure-toi. Ils ne font qu’écrire et dessiner une histoire. Ça ne s’est pas vraiment passé… D’où; mon commentaire du dessous est plus justifié que je ne l’avais crû en l’écrivant de façon un peu provoc’ (un peu, car ma provoc’ est consciente, contrairement à la tienne). Ta vindicte injustifiée est celle d’un enfant aux moeurs révolues. Je me range donc du côté de Boune et Daichi et ne puis que te conseiller, une nouvelle fois, de te diriger vers les yaois les plus politiquement corrects.

Écoute, si j’ai envie de dire que c’est de la merde, je le dis. T’as aimé? T’as trouvé ça normal pour un manga de ce genre? Tant mieux pour toi si t’as pris ton pied devant ce tome mais pas moi. Je sais bien que les auteurs raconte une histoire (enfin, si on peut appeler ça une histoire) mais là, ils passent pour des pervers, ni plus ni moins.

Enfin bon, ça reste plus facile de s’attaquer à moi (alors que tu ne me connais pas) que de s’attaquer à ma critique en disant pourquoi tu estimes qu’elle n’est pas justifiée.

Pour les yaoi, je passe, c’est pas mon genre de lecture. Pour bride stories, tu peux aller dire à ceux qui apprécient que c’est un truc niais ou pour les gonzesses si tu veux, je sais pas si tout le monde appréciera mais bon.

PS: tu pouvais éviter le triple post aussi.

Cher Ghost Writer, je me permets de prendre la défense de Dante-gl, je n’ai pas lu le manga en question, donc je n’en parlerais pas.
Par contre je trouve ta façon de répondre à la critique très mal poli et hors sujet !
Si tu n’es pas de son avis c’est un fait mais tu n’es pas obligé de t’en prendre à lui comme tu le fais.
Ce n’est pas très intelligent et c’est surtout méchant !

En effet. On peut être d’avis différents, voire même diamétralement opposés, et l’exprimer sans manquer de respect à qui que ce soit (et si possible, en argumentant un minimum sa position). C’est même ce que recommande le règlement du forum. À bon entendeur…

Ghost Writer, tu as de la chance d’avoir garder une partie de tes messages, qui auraient tous autant mérités d’être censurés aussi…
Plus que provocant, c’est plutôt insultant. Du moins très limite…
Chacun est libre d’aimer ou non, le tout étant d’argumenter : ici il est question de Wolf Guy tome 8, on critique ce tome, on peut aussi débattre dessus, et non sur les goûts de tout à chacun.

Alors évite de me citer lorsque qu’ il y a ce genre de propros, parce que même si je suis pas d’accord avec Dante pour le coup, je ne me range absolument pas de ton côté…
D’ailleurs Bride stories me tente bien aussi.

Sinon pas d’autres réaction ? Ivaan ? Hika ? Chris?

c’est une série que j’ai toujours pas commencé, mais j’ai feuilleté le tome en question en librairie : je suis d’accord à 100% sur le fait qu’il aurait dû être mis sous blister, ça aurait dû être une obligation, c’est juste hyper-logique.
de là à dire que ça m’a choqué, écoeuré, ou que ça va trop loin, il faut pas exagéré.
les auteurs ont voulu insister sur la barbarie de ce que subit le personnage féminin, ils ont réussi leur coup et rendent le groupe de méchants vraiment antipathiques, et on ne souhaite qu’une chose : que le héros leur règle leur compte.
d’autres oeuvres tous supports confondus ont déjà montré ce genre de scène afin de faire réagir, rien de neuf sous le soleil.