WOLVERINE #1-17 (Benjamin Percy / collectif)

ça peut être très sympa, le dessin, pour une fois dans un épisode choral.

wolverine6a

WOLVERINE #6

Written by: Ben Percy.

Art by: Viktor Bogdanovic.

Cover by: Adam Kubert, Alex Ross, Daniel Warren Johnson.

Description: « X of Swords, » part three. Descent. Penance. A legendary power reclaimed.

Pages: 32.

Price: $3.99.

Available: Oct. 7.

wolverine61

wolverine62

Ça fait plaisir de revoir Silvestri sur Wolverine.

Hein ? Quoi ? Qu’est-ce que j’ai dit, encore ?

Jim

Des bétises comme toujours. Moi je trouve ça bien de faire venir Capullo sur Wolverine, ca change de Silvestri et Kubert.

Héhé.

Jim

Troisième partie de X of Swords, et segment clairement « dispensable ».
Ben Percy s’empare en effet du thème du crossover pour se concentrer sur Wolverine (logique) et celui qui semble être son futur duelliste, en tout cas son concurrent immédiat : Solem d’Arakko. Une sorte de Starfox maléfique, dans le sens où il semble capable de subjuguer autrui, mais pour son profit agressif.
Bon, Logan veut retrouver Muramasa, mais non pas sa lame - mais bien le forgeron. Il le piste dans le Japon, après avoir affronté un Silver Samurai vexé de ne pas être concerné par des duels d’épées (bien vu). Mais découvre que Muramasa est littéralement… en enfer, a priori à cause de la Main.
Bon, c’est agréable mais dispensable. Ben Percy s’empare bien de X of Swords, mais ce segment reste un détail dans l’ensemble. Comment Logan et Solem cherchent Muramasa, ce n’est clairement pas incontournable pour X of Swords. C’est un tie-in « à l’ancienne », qui gère bien le contexte mais ne lui apporte rien d’indispensable.
Viktor Bogdanovic livre de très bonnes planches, dans une ambiance sombre, sale, « brûlante » et rude. Tout ça est bien adapté au scénario, agréable et fluide.

Un bon tie-in, mais ça peut être sauté pour X of Swords.

887320.SX1280_QL80_TTD

X OF SWORDS PART 16.

Endurance. Survival. The true lesson of pain.

Wolverine #7

Written by Benjamin Percy
Art by Joshua Cassara
Colors by GURU-eFX
Cover by Adam Kubert
Variant Covers by Russell Dauterman and Kevin Nowlan
Release Date : November 11, 2020

WOLV2020007_Preview-2

WOLV2020007_Preview-3

Benjamin Percy conclue cette semaine de X of Swords avec là aussi deux duels… enfin, plusieurs duels. Les choses s’accélèrent et Saturnyne confirme que la partie n’est pas équilibrée.
L’affrontement entre Magik et le crocodile géant tourne court quand Saturnyne décide que ce ne se fera pas à l’épée mais au bras de fer, que le croco’ gagne facilement. Wolverine affronte Summoner dans une réalité des mondes morts, avec un enchaînement violent de réalités alternatives, et finalement la mort de Summoner. Wolverine ne gagne cependant pas, car Saturnyne triche. Cela se poursuit avec un « concours de boisson » entre Logan et Storm, où ils gagnent un point mais Wolverine est téléporté devant la mère de Summoner, qui s’emporte. Il lui tranche la main, mais perd la partie.
Arakko domine, donc, et les auteurs s’amusent avec les attentes des fans. Pas ou très peu de grands affrontements épiques, mais des jeux troublants et cruels de Saturnyne. Cela s’avère surprenant mais très cohérent avec le personnage, et c’est donc bien vu… même si, ouais, j’aurais bien aimé quelques batailles rangées. On risque cependant d’en avoir encore, donc rien ne me gêne pour l’instant.
Joshua Cassara illustre ça avec force et talent, avec un Wolverine bien taillé et un enchaînement très réussi contre Summoner. L’épisode est bon, les caractérisations aussi.

Fin de partie pour cette semaine, avec X of Swords qui se montre bien troublant et surprenant. Cool.

Un aperçu du #8 par Adam Kubert :

Il le maîtrise Wolverine, Kubert. J’adore.

Vu le temps qu’il a passé sur le titre vaut mieux.

Ceci dit ses planches sont top et je trouve que Adam est quand même un grand et ça me gène un peu pour lui qu’il soit cantonné a des séries secondaires, je le trouve toujours en aussi bonne forme et j’adore ses expérimentation, je le reverrais bien sur un grand titre ça fait trop longtemps.

D’accord avec toi. Il se bonifie avec le temps.

892660.SX1280_QL80_TTD

Someone’s making moves against WOLVERINE’S old crew TEAM X, and it’s leaving bodies dropped and artifacts stolen. A mystery unfurls as Logan picks up the scent of his old compatriot, the mutant known as MAVERICK! Don’t miss this special over-sized issue celebrating Logan’s history while kicking off the next arc and serving as a jumping on point for new readers!

Wolverine #8

Written by Benjamin Percy
Art by Viktor Bogdanovic, Adam Kubert
Color by Matthew Wilson, Antonio Fabela
Letters by Cory Petit
Design by Tom Muller
Cover by Adam Kubert
Variant Covers by Mico Suayan, Clayton Crain, Dave Rapoza, David Finch
Release Date: December 30, 2020

WOLV2020008_Preview-2

WOLV2020008_Preview-3

Pas mal.
Benjamin Percy et Adam Kubert livrent un gros épisode pour ce #8, qui est aussi le #350. Pas d’anniversaire particulier, pas de contenu particulier, même si le scénariste surfe sur le passé du personnage. On voit rapidement la « Wolverine-Family », on revoit Omega Red, on évoque la Team-X, on court derrière Maverick, et on finit à Madripoor « incognito » en Patch (mais bien sûr).
C’est sympa’, oui. Benjamin Percy connaît bien son petit manuel de Wolverine, et gère bien tous les moments - que ça soit l’action, la menace, le badass, les souvenirs de guerre qui vous hantent. Il gère bien l’agent de la CIA, et pose lentement ses pions, notamment en lien avec sa série X-Force. Les deux titres sont d’ailleurs parallèles, et c’est une bonne chose.
Même si la caractérisation de Hank McCoy, ça n’est plus possible, hein. Il continue d’aller loin dans les actes affreux, et même si j’ai maintenant en tête cette idée de possible Dark Beast, tout ça manque d’indices et d’éléments pour préparer une éventuelle révélation.
M’enfin, l’ensemble se lit bien, même si ça ne révolutionne rien. J’ai l’impression de relire du Wolverine par Larry Hama, impression évidemment renforcée par Adam Kubert. C’est un compliment pour le scénario, et une très grande réussite pour le graphisme, maîtrisé et intense.

Pas mal et agréable, malgré les bémols habituels de l’ère actuelle.
Mais bon, pour un #350, c’est petit bras.

Patch, c’est l’incognito le plus connu du monde.

1 « J'aime »

WOLV2020009_Preview

WEAPON X – TO THE HIGHEST BIDDER!

WOLVERINE’s back in MADRIPOOR for an underworld criminal auction specializing in super hero artifacts that will surface more than just bad memories for the mutant formerly known as WEAPON X!

Wolverine #9

Written by Benjamin Percy
Art by Adam Kubert
Cover by Adam Kubert
Release Date: January 27, 2021

WOLV2020009_Preview-2

WOLV2020009_Preview-3

Pas mal.
Benjamin Percy amène Wolverine, pardon Patch, à une vente aux enchères d’éléments surhumains à Madripoor. Et il semble que Logan ne soit pas reconnu… ou qu’il le pense, en tout cas, ce que je trouve assez débile, pour l’une ou l’autre des possibilités.
Evidemment, ça part en vrille, notamment quand Logan découvre que deuxième gros prix est une de ses mains tranchées, avec des griffes en Adamantium, ce dont il ne se souvient plus, alors que le premier gros prix est Maverick, lobotomisé et prêt à l’emploi. Les flashbacks évoquent le passé à Team-X, les liens entre Logan et Maverick, pour un final brutal, où Logan est démasqué, mais le premier prix se réveille un peu, et ça va taper.
C’est bien, oui. Benjamin Percy se perd avec le « déguisement » de Logan, et la vente aux enchères demeure très classique comme idée… mais ça fonctionne. Les flashbacks sur Team-X sont bons, même si Larry Hama a déjà fait ça, et en mieux.
M’enfin, ça se lit agréablement, comme un retour dans des chaussons un peu vieux, mais toujours doux. Adam Kubert livre de bonnes planches, bien efficaces et agréables, même si lui aussi a déjà fait mieux.

C’est donc bien, mais ni original, ni forcément prenant. C’est un petit creux de la série, mais ça reste d’un bon niveau.

J’attendrai de lire ce run en 100% VF, mais je ne suis pas convaincu par cette approche nostalgique. Bon… C’est présomptueux de juger sans lire, mais se replonger dans une ambiance qui ne fera que regretter le plaisir d’antan… Bon… Et les détails de ce dernier avis me font poser des questions sur le scénaristes et sur son approche « crédible » de Logan.

Un borgne d’1m65 avec des favoris peut-il encore passer incognito sur cette planète ? (et à Madripoor en particulier !)
Et comment croire à « l’existence » du lot mis en couverture ? Si Percy fait preuve de 2nd degré, ça peut fonctionner, mais j’ai peur que ce ne soit pas le cas.

Mais je lirai… Parce que ça fait bien longtemps que je n’ai pas vu du Kubert agréable à l’œil (ses Captain America étaient quand même bien décevants !!)

Et un noeud pap’

La série ne se concentre pas uniquement sur ça. Il y a une intrigue avec les vampires qui veulent envahir Krakoa, et une autre sur un trafic de plantes.
C’est plutôt pas mal, mais oui ici, ça vole brutalement tout Larry Hama.

Oui, ça me choque aussi.

Pas de second degré, mais Logan ne comprend pas : ça sonne comme un subplot.