WONDER WOMAN #0-35 (Brian Azzarello / Cliff Chiang, Akins)

Suite aux événements du crossover Flashpoint qui a vu le héros Flash (Barry Allen) confronté à la troisième Guerre Mondiale entre Aquaman et Wonder Woman sur une Terre parallèle (sous la menace constante de son Nemesis, le Nega-Flash), l’éditeur DC Comics a décidé de relancer son univers, justifié par la réécriture de certains Super-Héros qui n’étaient plus en adéquations avec leur époque. Le New 52 c’est la politique agressive de DC Comics en réponse au marché actuelle, 52 nouvelles séries en perpétuel évolution.

Le second plus gros défi de l’éditeur avec cette nouvelle collection c’est de rendre à nouveau le personnage de Wonder Woman, 3ème véritable icône de la sainte trinité DC, intéressante pour les jeunes lecteurs. L’éditeur mise donc sur le scénariste Brian Azzarello, fort de son succès sur des séries très urbaine (100 Bullets, Batman). fidèle à ses habitudes, il mélange la dimension mythologique du titre avec le monde contemporain où vit Diana. Mais surtout il mâtine son intrigue d’un peu de Gods of War, jeu vidéo populaire qui confronte un “homme” aux dieux de l’olympe. Elle n’est plus l’enfant de la glaise mais la fille de Zeus et devra donc se battre contre son propre sang pour protéger une jeune femme portant le bébé de Zeus.

Le tout est illustré par Cliff Chiang aidé parfois par Tony Akins pour tenir les délais.

[quote]WONDER WOMAN #7
Written by BRIAN AZZARELLO
Art and cover by CLIFF CHIANG
1:25 B&W Variant cover by CLIFF CHIANG
On sale MARCH 21 • 32 pg, FC, $2.99 US • RATED T
Remember the myth of Orpheus? Wonder Woman certainly does. And we hope she’s learned its lessons well, because someone she dearly loves is in Hell’s clutches – and she’s the only one who can mount a rescue mission! But Hades has no mercy, even for his own family – in fact, especially for his own family – and he doesn’t intend to let her walk out of his domain without paying a terrible price![/quote]

Lien
Le site de l’éditeur: dccomics.com

http://img860.imageshack.us/img860/8029/023yj.jpg

WONDER WOMAN #7
Written by BRIAN AZZARELLO
Art and cover by CLIFF CHIANG
1:25 B&W Variant cover by CLIFF CHIANG
On sale MARCH 21 • 32 pg, FC, $2.99 US • RATED T
Remember the myth of Orpheus? Wonder Woman certainly does. And we hope she’s learned its lessons well, because someone she dearly loves is in Hell’s clutches – and she’s the only one who can mount a rescue mission! But Hades has no mercy, even for his own family – in fact, especially for his own family – and he doesn’t intend to let her walk out of his domain without paying a terrible price!

http://img594.imageshack.us/img594/3214/024ck.png

http://img267.imageshack.us/img267/583/025av.png

http://img585.imageshack.us/img585/831/026ki.png

http://img37.imageshack.us/img37/444/027fp.png

Source: www.dccomics.com

Wonder Woman #7 de Brian Azzarello et Cliff Chiang est une des meilleures équipes que nous avons eu pour nous conter les aventures de Diana depuis bien longtemps. Ils ont en soit une approche très intéressante car usant de la mythologie de Diana, mais aussi de la mythologie antique, de façon fort judicieuse, se permettant des choix pouvant sembler ridicule et qui pourtant fonctionne très bien. La ou il y a un problème c’est que tout ne fonctionne pas, après avoir traité du sort des Amazones qui sont des modèles en soit de valeur, de force et de beauté à qui nous voudrions ressembler, comme ne pas être émue par leur sort? La ou il y a un problème c’est que le scénariste change tout cela et nous donne sa vision de ce groupe comme un journaliste cherchant à brise le mythe d’une célébrité. En effet comme le disent de nombreux membres de SP, les scénaristes ont un malin plaisir à rendre des héros naïfs, touchants, très sombres alors que cela ne leur va pas forcément ou que au fur et à mesure cela en devient ridicule!
Ici est-ce ridicule? Non pas vraiment, mais est-ce logique? Je ne dirai pas non mais presque. On sait que les Amazones n’aiment pas les hommes mais que la mission de Diana était de nouer des contacts avec eux, ce qu’elle a réussie depuis sa création et la le scénariste nous dit en faite que ce sont des monstres, pire que les hommes. On pourrait se dire que justement, elles qui se considérèrent bien meilleurs que les Hommes, ça serait logique qu’au final elles leur ressemblent, mais non ça ne l’est pas. On sait très bien que le peuple Amazone a des secrets et on a souvent eu l’occasion de les voir intervenir dans le présent, mais la le secret est à mon sens trop important et surtout gâchant à la fois l’idée qu’on se fait de ce peuple et surtout le personnage de Diana elle-même. Elle vient d’un peuple de tueur monstrueux usant de leur force pour assouvir leurs plus bas instincts, faire un portrait aussi sombre des sœurs de Diana est choquant et en plus nous fait nous interroger sur la mission de la princesse, en effet pourquoi serait elle en mission pacifique alors que son peuple ne l’est pas? Et surtout comment Diana pourrait ignorer ce passé, elle n’est pas idiote, elle fait partie de la noblesse de l’île, bref je ne comprend pas et pourtant c’est intéressant car je suis sur que cela nous réserve quelque chose de bien plus important. Suis-je déçue de l’idée qu’il se fait d’elles? Non, pas encore, j’attends de voir ce qu’il va faire de cette idée en espérant que les raisons soit valables, sinon ça serait la première mauvaise idée du run de l’auteur.

Les dessins quand à eux sont toujours aussi beaux et vivants, il n’y a qu’à voir les premières pages de toute beauté et surtout la colorisation qui donne vraiment un coté comic héroïque à l’œuvre ce qui nous change des tons sombres et surtout j’aime la façon dont il dessine notre héroïne, elle a vraiment un côté grecque fort plaisant et qui correspond parfaitement à ses origines. Je recommande toujours la lecture de la série en tout cas en espérant que nos compassionate warrior women restent celles qu’elles étaient car j’en serai quand même bien triste!

Wonder Woman est loin d’être un perso qui m’intéresse… clairement, j’en ai lu jusqu’ici très peu car ce que j’en voyais ne me donnait guère envie. Et pourtant, il y a vraiment matière à créer quelque chose d’unique. Et quand je vois ce que le tandem fait pour la version New 52, je crois que je vais plonger dedans sans soucis :smiley: J’attends la sortie chez Urban, mais il est vrai que les preview dévoilent une version du personnage qui semble vraiment originale et inspirée… et si je ne suis pas vraiment fan du style de Cliff CHIANG, il semble pourtant parfait pour illustrer l’histoire d’AZZARELLO :slight_smile:

Je rejoins Selina. C’est une bien drôle de série que nous pondent Azzarello et Chiang. Je retiens surtout les designs des Dieux tout simplement très évocateurs et très tendances pour certains.

L’ambiance soap-opera/trahison familiale est assez percutant (cela couplé au jeu des mythologies, etc). J’ai aussi adoré la révélation d’Hephaistos sur “comment les amazones deviennent-elles enceintes?”!!! (“Ah, je pensais que c’était de la magie!” dixit Diana).

Un book très à part et c’est tant mieux.

[quote=“Hush”]
Un book très à part et c’est tant mieux.[/quote]

Mieux vaut que ce soit à part mais que ça donne naissance à quelque chose qui tienne la route cela dit. Avec Wonder Woman et Thor chez Marvel, on a souvent l’impression que les auteurs ne savent pas comment tenir le grand écart entre l’univers DC/Marvel et celui des mythes auxquels ils sont liés…

[quote=“Zeid”]

[quote=“Hush”]
Un book très à part et c’est tant mieux.[/quote]

Mieux vaut que ce soit à part mais que ça donne naissance à quelque chose qui tienne la route cela dit. Avec Wonder Woman et Thor chez Marvel, on a souvent l’impression que les auteurs ne savent pas comment tenir le grand écart entre l’univers DC/Marvel et celui des mythes auxquels ils sont liés…[/quote]

Je ne suis pas tout à fait d’accord, les auteurs de comics (ou les scénariste hollywoodiens) sont assez forts pour reprendre des mthes, les lifter, les adapter, Thor en est d’ailleurs un excellent exemple.

Pour en revenir à cette série, ledessin me plaît beaucoup, le scenario est intéressant, ce qui m’ennuie c’est plutôt le manque de cohésion entre la WW de cette série et celle de JL (c’est pas un drame en soi mais ça fait bizarre). Et j’aimais bien le pantalon, dommage.

[quote=“Vincent75020”]

[quote=“Zeid”]

Mieux vaut que ce soit à part mais que ça donne naissance à quelque chose qui tienne la route cela dit. Avec Wonder Woman et Thor chez Marvel, on a souvent l’impression que les auteurs ne savent pas comment tenir le grand écart entre l’univers DC/Marvel et celui des mythes auxquels ils sont liés…

Je ne suis pas tout à fait d’accord, les auteurs de comics (ou les scénariste hollywoodiens) sont assez forts pour reprendre des mthes, les lifter, les adapter, Thor en est d’ailleurs un excellent exemple.[/quote]

Thor quelle version aussi ? Parce que justement, à l’instar de Wonder Woman, on a quand même un paquet de versions différentes… de la version KIRBY à la version de Joe STRAZCINSKI, en passant par celle de SIMMONSON ou Dan JURGENS, voire Matt FRACTION, on a quand même une grosse différence dans le rapport du personnage aux mythes nordiques… il n’y a qu’à regarder la manière dont sont représentés les Asgardiens et Asgard elle-même… on passe de la vraie SF avec KIRBY à quelque chose de beaucoup plus réaliste ces derniers temps.

Eh bien justement, ça illustre ce que je disais (maladroitement sans doute), la force qu’on ces auteurs à se réapproprier des mythes, symboliques… typiquement européens.

[quote=“Zeid”]
Thor quelle version aussi ? Parce que justement, à l’instar de Wonder Woman, on a quand même un paquet de versions différentes… de la version KIRBY à la version de Joe STRAZCINSKI, en passant par celle de SIMMONSON ou Dan JURGENS, voire Matt FRACTION, on a quand même une grosse différence dans le rapport du personnage aux mythes nordiques… il n’y a qu’à regarder la manière dont sont représentés les Asgardiens et Asgard elle-même… on passe de la vraie SF avec KIRBY à quelque chose de beaucoup plus réaliste ces derniers temps.[/quote]

Réaliste, je sais pas trop.
J’ai quand même l’impression de voir en Asgard (dans les versions récentes) un gros château médiéval avec des tours à la Disneyland dessus.
À part Simonson, qui avait tenté une approche stylisée de l’architecture nordique, et à part Kirby déjà cité, j’ai pas vu grand-chose de bouleversifiant dans le rendu.

Jim

Moi, c’est le truc que je préfère dans la série. Il a trouvé un équilibre entre Mazzucchelli et Garcia-Lopez, et c’est vraiment magnifique.

Après, j’aime bien la série, mais ça ne m’emballe pas. Azzarello comme à son habitude met énormément d’énergie à jouer sur le langage, et ses intrigues perdent un peu en énergie. Comme d’hab, quoi. Après, ouais, les luttes intestines dans la famille divine, c’est sympa, mais bon…
… voilà encore un titre qui manque cruellement de “sense of wonder”.

C’est bien, mais ça ne risque pas de me faire oublier la période Pérez. Voire la période Rucka.

Jim

http://img706.imageshack.us/img706/5250/16092391.jpg

[quote]Wonder Woman #8
Story by Brian Azzarello
Art by Cliff Chiang
Colors by Matthew Wilson
Letters by Jared K. Fletcher
Cover by Cliff Chiang
Publisher DC Comics
Cover Price $2.99
Release Date Wed, April 18th, 2012
To march on Hell itself, you’re going to need some sensational weapons – and Wonder Woman intends to call in a few family favors to get them! Armor of Hephaestus? Check. The pistols of Eros? Check! But will any of it be enough to wrest an innocent soul from the grasp of Hades? And what does Hermes know that Diana doesn’t…yet?[/quote]

http://img72.imageshack.us/img72/5817/010wy.jpg

http://img404.imageshack.us/img404/3825/011ego.jpg

http://img84.imageshack.us/img84/8584/012gdl.jpg

http://img825.imageshack.us/img825/3347/013iqi.jpg

http://img813.imageshack.us/img813/6107/014ugl.jpg

Source: www.redeyechicago.com

[quote=“Selina”]Wonder Woman #7
Ici est-ce ridicule? Non pas vraiment, mais est-ce logique? Je ne dirai pas non mais presque. On sait que les Amazones n’aiment pas les hommes mais que la mission de Diana était de nouer des contacts avec eux, ce qu’elle a réussie depuis sa création et la le scénariste nous dit en faite que ce sont des monstres, pire que les hommes. On pourrait se dire que justement, elles qui se considérèrent bien meilleurs que les Hommes, ça serait logique qu’au final elles leur ressemblent, mais non ça ne l’est pas. On sait très bien que le peuple Amazone a des secrets et on a souvent eu l’occasion de les voir intervenir dans le présent, mais la le secret est à mon sens trop important et surtout gâchant à la fois l’idée qu’on se fait de ce peuple et surtout le personnage de Diana elle-même. Elle vient d’un peuple de tueur monstrueux usant de leur force pour assouvir leurs plus bas instincts, faire un portrait aussi sombre des sœurs de Diana est choquant et en plus nous fait nous interroger sur la mission de la princesse, en effet pourquoi serait elle en mission pacifique alors que son peuple ne l’est pas?

Ca semble en effet imparable ce que tu dis là.
Dommage j’étais assez curieux de la série. M. Azzarello se confirme comme un M. fausse bonnes idées.[/quote]

Mais là comme ça l’aspect ambassadrice de WW ne me semble pas mis en avant, plutôt celui de princesse guerrière.

[size=200]INTERVIEW DU SCENARISTE BRIAN AZZARELLO[/size]

Oui mais c’est son rôle premier quand même, je veux dire à la base c’est une ambassadrice et la voir simplement en guerrière et en quelque sorte chef de groupe c’est choquant vu que ça dénature en quelque sorte le personnage et qu’indirectement elle est moins attirante! Le contact qu’elle a avec les hommes et donc qui modifie sa vision de l’humanité est la base en soit et l’une des choses les plus intéressantes chez le personnage, ici c’est l’inverse, elle ne change pas totalement, en faite c’est vraiment ambiguë et c’est la le problème!

La preview de l’épisode #8 est vraiment alléchante… je n’ai jamais vraiment été attiré par les aventures de Wonder Woman, et si j’espérais que le reboot orchestré par AZZARELLO et CHIANG pourrait changer pas mal de choses, je n’aurais jamais pensé que la révolution serait aussi importante. WW sort transfigurée dans les New 52. Et le style de CHIANG, que je n’aime pas plus que ça, sied parfaitement aux histoires écrites par son scénariste. Clairement une des plus grosses surprises de la révolution DC.

Je trouve que Chiang essaie de tenir le rythme (il a du laisser sa place pour un épisode) mais il a aussi adapté son style cartony à un style plus anguleux. Les formes marchent très bien et ses expressions (l’une des grandes qualités de son trait) restent intactes.

Puis pour le reste, c’est assez canon. Plein de designs explorés, pas trop de parlotte en général… DU très bon sans aucun doute.

Alors pour ma part, j’ai eu du mal avec le style de Chiang sur les 2 premiers numéros. Et puis je sais pas trop pourquoi, mais maintenant je suis super fan ! Ses dessins sont parfois un peu carré et manque un peu de dynamisme, mais il arrive à donner à cette nouvelle Diana une présence et un charisme au top. On la remarque tout de suite dans les planches de par sa taille déjà, elle domine souvent tout le monde, sans en plus remettre en cause sa féminité. Elle est forte, son aspect princesse guerrière semi-divine est complètement assumé, et fragile à la fois, avec des sentiments et tourments bien humains. L’aspect mythologique est solide et bien exploité, je rejoins donc Zeid pour dire qu’il s’agit d’une bonne surprise.

Surtout on est à mille lieux de la bimbo écervelée de Jim Lee dans JL. Parce que quand on la voit qui mange une glace en disant que c’est super bon et qu’elle dit que sur terre il y a vraiment des choses formidables, les glaces et le rock’n roll, perso les bras m’en tombent…

Wonder Woman en Asgard ? Quoi,ce n’est pas Mjolnir ?

Wonder Woman dans la Matrice ? Gun fight, ça lui va bien bizarrement. Par contre, est-ce que l’on peut m’expliquer pourquoi ce sont des zolis cœur qui sortent de ces revolvers ? C’était une commande d’Aphrodite à la base ? :stuck_out_tongue:

http://img706.imageshack.us/img706/5250/16092391.jpg