WONDER WOMAN #750-767 (Steve Orlando, Mariko Tamaki / collectif)

En janvier 2020, DC fêtera le 750ème numéro de Wonder Woman avec un numéro spécial de 96 pages composé de plusieurs histoires.

Parmi les scénaristes et dessinateurs annoncés, il y a Greg Rucka, Gail Simone, Vita Ayala, Marguerite Bennett, Jeff Loveness, Colleen Doran, Jesus Merino, Elena Casagrade, Gabriel Picolo, Nicola Scott (et plus).

Comme pour Action Comics #1000 et Detective Comics #1000 , les couvertures variantes proposeront des spéciales « décennies » : 1940s par Joshua Middleton; 1950s par Jenny Frison; 1960s par J. Scott Campbell; 1970s par Olivier Coipel; 1980s par George Pérez; 1990s par Brian Bolland; 2000s par Adam Hughes et 2010s by Jim Lee et Scott Williams.

Ces trois-là me font hésiter.

Que Middleton réinterprète les années 1940 et Campbell les années 1960 (il sait faire, on l’a vu dans Danger Girl), ça peut aussi donner de bons résultats.
Fichtre, dur dur !

Je cherche à relancer l’économie, moi !!!

Oui, en général, on finit toujours par avoir une préférence en les voyant.

Jim

Posté par le Doc :

Ca serait bien pour que DC en profite pour redonner du souffle à la série.

Posté par le Doc :

Tout est très joli.
La Pérez, la Bolland et la Hughes sont très chouettes, mais ne sortent pas de ce qu’ils ont produit précédemment.

Jim

Posté par Alexa :

Posté par le Doc :

Posté par le Doc :

Posté par le Doc :

Merci, Jim !

De rien.
C’est un peu « grossier », ce système de citation, mais au moins je sais l’utiliser et ça m’évite d’oublier un morceau en route.
:wink:

Jim

Mais c’est quoi ce bordel ! Il faut que je change tout dans la base de données ! J’avais entré le #750 à part avec toutes ses (très nombreuses) variantes, et repris la numérotation au #85 dans la série de base. Bon il faut que je vois avec Blacky si on intègre le #750 à la série de base, ou si je modifie juste les #85, 86… en #751,752…

Ils le font exprès rien que pour t’embêter !
:wink:

Jim

J’en suis sure ! :joy:

On les connaît, les lascars !

Jim

À croire que c’est Jim qui touche les agios quand je suis à découvert à cause de ses conseils/billets.

Si seulement !
:wink:

Jim

L’ambiance, sûrement, après, c’est pas forcément joli.

En soi, j’aime bien Campbell. Il sait faire. Son sketchbook sur Danger Girl démontrait qu’il avait appris à dessiner. Et il sait restituer des ambiances un peu kitsch / pop / psyché.

Jim