WONDER WOMAN #750-769 (Steve Orlando, Mariko Tamaki / collectif)

De nouvelles variantes pour le #750 :

Par Nicola Scott

Par Jim Lee, 3 variantes qui forment un triptyque

ww-750-11-a-jim lee1 ww-750-11-b-jim lee1 ww-750-11-c-jim lee1

J’aime beaucoup celle de Scott !

Celle-là existe en print que j’ai à la maison (merci Blacky^^ )

J’avoue que je préfère assez nettement la première couv’ variante de Jim Lee présentée plus haut, au triptyque présenté là.

Ca n’en fini plus, de nouvelles variantes du #750 sont apparues !

2 par Jay Anacleto

ww-750-jay anacleto-1

ww-750-jay anacleto-2

1 par Liam Sharp

WW 750-liam sharp

3 par BossLogic

WW 750-bosslogic-1

WW 750-bosslogic-2

WW 750-bosslogic-3

2 par Nathan Szerdy

WW 750-nathan szerdy-1

WW 750-nathan szerdy-2

Dan Didio

« There’s been a lot of chatter, myself included, about our timeline. The purpose is to bring in a baseline of storytelling that brings a level of consistency and more uniformity in the interpretations of the characters. We are looking to build a series of books that will re-tell the history of the DC Universe. In some ways, that will become our bible for the DC Universe. »

« One of the first places you’ll see this happening is in Wonder Woman #750. The change in numbering is purposeful in the sense that Wonder Woman #750 is the first time that we’re acknowledging the timeline, and establishing Wonder Woman as our first superhero, in a story by Scott Snyder and Bryan Hitch. Something similar is going to be happening in The Flash . »

Est-ce DC aurait un problème à assumer sa chronologie? Est-ce que l’Univers DC sera le même demain?

Je pense que ce sujet passionnant passionne tous les passionnés de DC Comics.

Merci Dan.

Hahahaha

Jim

Wonder Woman #750

(W) Vita Ayala, Marguerite Bennett, Kami Garcia, Dean Hale, Jeff Loveness, Steve Orlando, Greg Rucka, Gail Simone, Mariko Tamaki, Various Others (A) Elena Casagrande, Colleen Doran, Jesus Merino, Gabriel Picolo, Others (CA) Joelle Jones
Prestige Format
An all-star 96-page celebration of the Amazon Princess by longtime favorites and acclaimed new voices! In the lead story, Wonder Woman’s epic « Year of the Villain » battle comes to a close, leading the way to new challenges ahead. Additionally, this oversized gem tells tales from Diana’s past, present and future by some of the greatest storytellers in the business- including Colleen Doran, Mariko Tamaki, the Teen Titans: Raven team of writer Kami Garcia and artist Gabriel Picolo, and legendary Wonder Woman creators returning to the character, including Gail Simone and Greg Rucka!
In Shops: Jan 22, 2020

Source : www.dccomics.com

Venant de DiDio(t), le mec qui a essayé de faire sauter l’idée même de continuité avec DCYou et a dû faire machine arrière au bout de quelques mois car il était en train de couler la boîte, la déclaration a en effet un petit côté cocasse…

J’ai survolé, mais cette nouvelle timeline embrouille vachement le truc non ?

Je te trouve bien généreux de penser qu’il y avait encore une timeline à embrouiller. :crazy_face:

Blague à part, si je n’avais pas lu un article expliquant que l’histoire de Snyder et Hitch était à comprendre comme la nouvelle chronologie officielle de l’univers DC, ça ne m’aurait pas sauté aux yeux. Ce segment intervient notamment après un épisode situé dans l’univers alternatif « Bombshells » ; un par Rucka qui semble tout à fait hors continuité (introduit par un mystérieux « This story takes places later. ») ; ou encore un autre qui renvoie à la version Rebirth de Silver Swan / Vanessa Kapaletis par James Robinson plutôt qu’à celle post-Crisis par George Pérez. Bref c’est un beau micmac et ma ma compréhension spontanée serait plutôt qu’il faut prendre ces histoires comme des variations sur le perso sans trop se soucier de cohérence absolue.

J’ai sauté le début du numéro avec la fin d’un arc d’Orlando, que je ne suis pas, et lu le reste, à la qualité variable.

Ma préférence va aux deux histoires déjà mentionnées, celle de Rucka et Scott avec Circé et Chitah, et celle d’Ayalah et Nahuelpan (que je ne connaissais pas) avec Silver Swan. Les deux fonctionnent étonnamment en miroir, assez proches dans leur propos si ce n’est qu’une des ennemies se laisse convaincre par le message de Wonder Woman et l’autre pas. Le segment « Bombshells » par Bennett et Braga n’est pas vraiment une histoire, plus un tour d’horizon de la façon dont la super-héroïne est perçue par les autres, c’est sympathique (sans être renversant) et c’est joli à regarder. Gail Simone signe une histoire plutôt mignonne avec la jeune Star-Blossom, personnage qu’elle avait créé il y a deux ans pour un autre numéro anthologique (le spécial 75 ans) et qui n’a été revue qu’une seule fois dans l’intervalle (dans un Dial H for Hero).

Pour le reste… Mariko Tamaki bâcle une histoire qui aurait eu du potentiel, mais qu’elle traite avec un mélange de semelles de plombs sur les quatre premières pages et d’expédition bien trop rapide sur les quatre suivantes. Shannon & Dean Hale, que je ne connais pas, confient à Riley Rossmo, dont je trouve toujours le style aussi moche, une histoire complètement idiote. Et Snyder (pas aidé par un Hitch en petite forme : non mais c’est quoi cette Wonder Woman ??) fait du Snyder : c’est chiant et ce serait aussitôt oublié s’il n’y avait de la comm’ autour pour claironner que oulalah-c’est-l’histoire-qui-va-changer-à-jamais-l’univers-DC-blablabla.

Bref à boire et à manger comme c’est souvent la loi sur ce genre de titres.

Amen.

WW_Cv751

(W) Steve Orlando (A) Jan Duursema, Romulo Fajardo Jr (CA) Aaron Lopresti
Wonder Woman…under arrest! As she starts to protect her new hometown of Boston, the city wonders-who will protect Boston from her? Agent Nora Nunes must shadow Wonder Woman for a day to ensure the city will be safe if Diana resides there. But what starts as a tranquil day transforms into disaster relief, and Diana and Nora will need to survive not only the elements, but also the arrival of the three Dark Fates!
In Shops: Feb 12, 2020
SRP: $3.99

WW_751_1

WW_751_2

Source : www.multiversitycomic.com

Tiens c’est très beau ça

Duursema, elle sait faire.
Après, un scénario qui favorise le fait de dessiner deux personnages immobiles sur deux planches successives, ça me semble assez pauvre et peu propice à laisser un dessinateur s’exprimer.

Jim

Wonder Woman must stop Valda, a time-displaced knight from causing chaos in Boston. But the real question is: Is Valda friend or foe?!

Wonder Woman #752, part one of a new “The Iron Maiden” story arc, written by Steve Orlando with art by Max Raynor, Romulo Fajardo Jr., and Pat Brosseau, hits shelves February 26, 2020.

Wonder Woman #752

Written by Steve Orlando
Art by Max Raynor
Color by Romulo Fajardo Jr.
Lettering by Pat Brosseau
Cover art by Guillem March
Variant cover b y Jenny Frison
In Shops : Feb 26, 2020
SRP: $3.99

Source : www.adventuresinpoortaste.com

Elle soulage les irritations, Valda…

Pute vierge!!!
(C’est un juron)!

Valda c’est dans « Arak fils de la Foudre ».

Bigre, il a raison, le lascar.

4704853

Est-ce que Steve Orlando prépare un truc dans cette optique ? Le retour d’Arak ?

Jim