WONDER WOMAN #770-780 (Becky Cloonan, Michael W. Conrad / Travis Moore)

Janvier.

wonderwoman7803

Elle a pris le long chemin du retour. :slight_smile:

C’est… beau.
Juste beau. Juste touchant. Juste pleinement réussi.
Michael W. Conrad et Becky Cloonan utilisent un épisode entier pour acter le retour à la vie de Diana, et ça fonctionne complètement. Après une longue mais intense et prenante saga entre les dimensions divines, les deux auteurs ramènent Diana chez elle… et prennent le temps de tout poser, de tout montrer. De tous les montrer.
Un petit tour chez la Justice League. Une réaction hystérique et touchante de Black Canary, après un sourire (!) de Batman et un Oreo de J’Onn. Une discussion là-bas avec Hippolyte. Un coucou au Dr Fate, en crise avec la JLD. Une action héroïque publique en allant à Themyscira. Une diffusion mondiale de son retour, avec de superbes images montrant les réactions de Steve, d’Etta, de Donna & Cassie, d’Artemis, des gens en général, de Yara, mais aussi Dr Psycho qui prépare quelque chose. Un passage à Themyscira pour voir Nubia, récupérer un vieil ami et décider de reprendre la route, malgré l’ombre de Janus.
Pffou. Conrad & Cloonan livrent un épisode dense, mais si juste, si fort. Les deux auteurs saisissent pleinement l’essence de Wonder Woman, et caractérisent idéalement Diana. Le sauvetage en mer est d’une simplicité et d’une pureté absolues, tandis que les réactions des gens, tellement heureux de la revoir, sont touchantes au plus haut point. Les scénaristes règlent les affaires courantes, proposent des dialogues intéressants sur l’usure et la détermination de Diana.
C’est beau, bon sang. C’est bien fichu, c’est prenant, ça fend le coeur dans le meilleur des sens, et c’est fort joliment dessiné, essentiellement par Travis Moore, aux 23 planches superbes et dynamiques, aidé par Steve Pugh pour 7 autres, mais le trait ne gêne pas la cohérence graphique.

Quelle reprise ! Quel kiff, encore !

1 « J'aime »

En 2022, les titres de la « famille Wonder Woman » seront impactés par un crossover intitulé Trial of the Amazons.

Hâte de lire ça !
Je remarque toutefois qu’un membre de la Wonder Family manque à l’appelle, c’est Cassie. Il semble qu’il n’y ait pas que moi qui ne soit pas trop intéressée par le personnage. :sweat_smile:

Marrant, parce que moi je l’aimais bien, surtout quand elle était en équipe avec les Jeunes Titans.

Jim

Je n’ai pas lu les Jeunes Titans où elle apparait. Peut-être que ça aurait changé ma vision du personnage. Qui sait, un jour peut-être.

Et puis, j’aimais bien le fait qu’elle évolue, qu’elle débute comme une gamine désireuse de changer de vie mais surtout frustrée d’être dans l’ombre de quelqu’un (sa mère, Wonder Woman, Wonder Girl…) avant de s’imposer comme l’un des moteurs de l’équipe. Sa relation à Conner Kent était chouette, aussi.

Jim

Elle est active dans Wonder Girl, non ?

Pareil que Jim. C’est aussi par là que je l’ai connue en premier.

Et pourtant, je trouvais que ça démarrait mal, parce que Cassie, c’est une redite de Vanessa Kapatelis, comme si Byrne voulait refaire le boulot de Pérez. Mais petit à petit, elle a trouvé sa voie. Je ne suis pas grand fan de Geoff Johns, mais il faut bien lui reconnaître le développement de toute une génération de jeunes héros au milieu des années 2000.

Jim

1 « J'aime »

Me too.

C etait une epoque très cohérente chez dc.

Oui, en effet.

Jim

Yes mais juste un personnage très en retrait.