WONDER WOMAN #770-783 (Becky Cloonan, Michael W. Conrad / Travis Moore)

wonderwoman782a

WONDER WOMAN #782

Written by: Becky Cloonan, Michael W. Conrad, Vita Ayala.

Art by: Marcio Takara, Skylar Patridge.

Covers by: Terry Dodson, Will Murai.

Description: Wonder Woman has been spotted in Sweden?! After narrowly escaping some deadly reflections of herself, Diana has made it to the resting place of Siegfried. In order to forge her new path forward as a hero, she needs to stop living in the past and sever her ties to the Sphere of the Gods. Little does she know, another ex is trying to get in touch with her…and it’s a matter of life and death! Meanwhile, in Bana-Mighdall, the Amazons make their final stand against a malevolent manticore!

Pages: 40.

Price: $4.99 (Variant, $5.99).

Available: December 14.

wonderwoman7821

wonderwoman7822

C’est bien.
Je suis circonspect sur l’idée d’une Diana qui affronte de mystérieuses Wonder Women, des copies qui s’effritent dès qu’on les touche. Mais la réalisation est bonne, vraiment.
Becky Cloonan et Michael W. Conrad réalisent un bon épisode, où Diana est vraiment en duo avec un très bon Deadman, étonnamment propulsé dans le titre et où il est très agréable à suivre. Les deux scénaristes gèrent intelligemment le casting secondaire, avec un jeu du chat et de la souris entre Diana et Steve, par exemple. Le subplot sur Dr Psycho est bon, le cliffhanger révèle le futur adversaire, qui ne me dit rien mais pourrait bien fonctionner.
Encore, les deux auteurs se concentrent sur Diana et ça fonctionne vraiment bien. Leur Diana est agréable à suivre, touchante et l’intrigue est prenante. Marcio Takara livre des planches réussies, avec une belle atmosphère, qui est bien travaillée. C’est plutôt joli et très efficace.
J’ai survolé la back-up sur les Bana-Mighdall, jolie mais pas prenante.

Je reste fan de la série !

As Wonder Woman soars across continents to save Steve Trevor, the evil force behind it all emerges! The doubles of our hero were only the beginning for Image-Maker and he won’t stop until Diana pays for what Janus has done. There are many victims of the villainess’s deadly rampage through the Multiverse and their wishes for revenge are now directed toward our Amazon Princess! Will she survive paying for the sins of another selfish deity? Meanwhile, in the world of the Bana-Mighdall, their oracle has seen a startling vision of doom! What could this mean for their relationship with their sisters on Paradise Island? All will be revealed!

Written by
Becky Cloonan, Michael Conrad, Vita Ayala
Pencils
Marcio Takara, Skylar Patridge
Inks
Marcio Takara, Skylar Patridge
Colored by
Tamra Bonvillain, Romulo Fajardo Jr.
Cover by
Terry Dodson, Rachel Dodson
Genres
Superhero
About Book
Page Count
33 Pages
Print Release Date
January 18 2022

Sympathique.
Becky Cloonan & Michael W. Conrad avancent leurs pièces et leurs personnages. Si Diana et Deadman affrontent les Wonder Women étranges, faites de reflets, issues du Image Maker, ses proches s’organisent. Wonder Woman recroise ainsi Etta mais surtout Steve Trevor, dans un moment simple mais très touchant. Dr Psycho envoie un étonnant et mystérieux Shining Knight contre elle, mais ce dernier s’allie finalement à Diana face aux Wonder Women… alors que la menace se rapproche d’Hippolyta elle-même.
Ca se lit bien. Je trouve qu’on a un peu perdu de l’intensité, du souffle de la première très bonne saga, mais les deux scénaristes s’en sortent bien. On sent qu’il y a une préparation, notamment via la back-up, aux futurs événements communs de la franchise. Mais l’ensemble demeure agréable, sympathique.
J’apprécie particulièrement les caractérisations, et notamment comment Diana polarise les personnages autour d’elle. C’est simple, beau et juste.
Marcio Takara illustre l’ensemble efficacement, dans un style travaillé que j’aime bien. Ca manque un peu de dynamisme, mais ça se lit très bien.

On n’a plus, pour l’instant, les grandes hauteurs du début, mais ça demeure très agréable à suivre.