WRAITHBORN t.1 (Marcia Chen, Joe Benitez)


*couverture à venir

[quote]Wraithborn - Tome 1

Renaissance

Scénario, concept original Marcia Chen
Scénariste et dessinateur Joe Benitez

Collection : Comics
Format : 173 x 265 mm
176 pages
Façonnage : Cartonné
EAN/ISBN : 9782723494328
Prix : 15.95 €

A paraître le 01.02.2017

Les démons sont parmi nous…

Enchainées et cachées, les créatures démoniaques luttent pour entrer dans le monde matériel. La seule arme qui les en empêche est le Wraithborn, gardée en secret par une confrérie de guerriers. Depuis sa naissance, Valin a été entrainé à manier et garder ce pouvoir. Mais par un hasard – ou une traitrise –, celui-ci a finalement incombé à Mélanie, une timide lycéenne qui n’a aucune connaissance du monde surnaturel. Ensemble, la jeune fille normale et le guerrier impuissant vont devoir apprendre à contrôler le Wraithborn et sauver l’humanité de l’asservissement par les démons.

Publiée à l’origine chez DC Comics, Wraithborn a récemment fait l’objet d’une refonte complète sous le nom de Wraithborn Redux, comportant des scènes inédites et des bonus graphiques, aujourd’hui éditée en France chez Glénat Comics. Découvrez cette épique fantasy urbaine de Joe Benitez, le créateur de Lady Mechanika ![/quote]

La couverture :

Un magnifique documentaire de 2005 nous rappelant à chaque page que l’adage “c’était mieux avant” ne fonctionnera jamais quand on parle d’une bonne part des productions Images des années 90/2000.

Six épisodes qui ne racontent rien mais qui n’hésitent pas à prendre des dizaines de pages pour le dire et tentant de noyer le poisson avec un dessin moche, un découpage qui fait pleurer du sang, un encrage horrible et des personnages ridicules qui feront le bonheur de tous ceux qui pointent du doigt la misogynie et la vulgarité dans les comics.

Anecdote rigolote j’ai commencé à me faire l’intégrale des épisodes de Spider-man par Stan Lee et Steve Ditko. Quand en à peine quelque pages ces deux là posent les origines indéboulonnable d’un personnage encore aujourd’hui fascinant et qu’ensuite tu te farcies plus de 150 pages au bout desquelles tu ne sais toujours pas ce qu’est vraiment le personnage principal tu peux toujours te dire que c’était mieux avant…mais pas en 2005 ni dans les années 90.

Tu le vends vachement bien, ce truc ! :mrgreen:

Tu te rappelles ces reportages à la télé qui nous montres des gens qui tentent de vivre en se basant sur un mode de vie passé ? Genre le mec qui vit comme dans les années 50 américaine ?

J’ai eu la même impression en lisant ça. “Regardons des gens qui tentent de faire comme dans les années 90”

Ahahahahah !

La critique par Blackiruah est disponible sur le site!

Lire la critique sur Comics Sanctuary

J’aime bien tes chroniques sur Benitez Blacky, j’ai l’impression que tu découvres les 90’s, et la noir période d’Image notamment.

Bah pour le coup, c’est plus ou moins le cas pour ma part. Dans les années 90/00, j’étais quasiment exclusivement manga en BD.

Par contre à te lire j’ai l’impression que tu crois que c’est une série récente faite après Lady Mechanica

Or cette édition est une ré-édition augmentée des épisodes sortis en 2005.

[quote=“Lord-of-babylon”]Par contre à te lire j’ai l’impression que tu crois que c’est une série récente faite après Lady Mechanica

Or cette édition est une ré-édition augmentée des épisodes sortis en 2005.[/quote]

Ah oui, effectivement. Comme j’ai rentré les benitez production, j’ai cru que c’était ces épisodes (ce qui me fait mieux comprendre le DC dans les copuright que je ne saisissais pas trop…). Mais bon, ça ne change rien à mes propos.

sur la forme si. tu bases ta critique sur le fait qu’après LM revient à quelque chose de plus classique sans en tirer les leçons de ses erreurs sur LM. ce qu’il ne pouvait assurément pas faire

Je parlais des propos de fond bien sur, je n’ai pas dit que je ne corrigerai pas ma critique ^^