X-FACTOR : L'INTÉGRALE 1986-1988

C’est effectivement sous Lobdell qu’Emma explique à Bobby que s’il voulait, il serait le plus puissant de tous. De mémoire, Hitch au dessin (ou bien Epting ?).

Jim

Haaaaaaa exact. J’ai vraiment une mémoire de bulot

Alors moi, j’avais fait un petit saut temporel dans mes Spécial Strange (la faute aux revendeurs d’occasion qui me forçaient à lire dans le désordre) et j’étais arrivé au 100 … gros choc avec cette page d’entrée :
image

Cette page, je ne la comprenais pas. Parce que je ne savais pas ce qui se passait et ce qui s’était passé auparavant. Je crois que je l’ai regardé dans tous les sens en me disant qu’ils avaient bizarrement dessiné Bobby. Mais j’étais fasciné ! Et j’ai adoré encore plus quand j’ai su le fin mot de l’histoire.

Et là, je vois que c’est signé Weeks/Sienkiewicz. j’avais oublié ou pas vu, parce qu’à l’époque, je ne regardais pas vraiment les noms des dessinateurs. Comme quoi, pour aimer, pas besoin de regarder qui dessine :heart_eyes:

En reparcourant rapidement cette période, je me rends compte que Lobdell a eu plein de dessinateurs avant que Joe Madureira arrive au poste de dessinateur presque régulier. Et sérieux, entre Steve Epting, Ron Garney, Bryan Hitch voire Tom Grummett, y en a plein que j’aurais aimé voir effectuer des prestations sur le long cours. Et il faut reconnaître à Lobdell un certain talent pour donner à tout ce foutoir un peu de cohérence. Je garde un excellent souvenir de cette période, et la valse des dessinateurs ne m’avait pas frappé à ce point.

RCO010_1468851320

Jim

la lecture de l’année 1987 par contre me révèle trois choses :

  • Fascinant de voir comme Louise Simonson rattrape les débuts chaotique de la première année pour poser la série sur des bonnes rails. Elle s’arrange pour faire vraiment de Hodge un vilain et rattraper le concept branlant de base, elle fait en sorte que l’histoire Jean/Scott n’envahisse pas tout le titre en créant de gros chemins de croix aux autres personnages et en trouvant le bon équilibre de temps de présence entre les mutants historiques et la jeune génération

  • La caractérisation d’Apocalypse est superbe avec ce vaisseaux qui stagne sur la ville, son attitude de super-vilains supérieur commentant les actes des petits méchants. La mise en avant progressive de Mort etc.

  • Bob Wiacek amoindrit quand même bien le dessin de Walter Simonson

Ah, sur ce dernier point, je trouve au contraire qu’il parvient à lui conserver sa sécheresse et son côté cassant.

Jim

Et encore, j’ai cru comprendre que ça aurait pu être pire car la première équipe créative (dont Bob Layton au scénar’) voulait introduire comme grand vilain derrière l’Alliance du Mal ni plus ni moins que… le Hibou, l’adversaire de D.D. ; le staff éditorial à juste titre trouvait que tout ça manquait clairement d’ampleur, et impose la création d’un vilain un peu plus imposant. Ce sera Apocalypse, atout majeur à la mythologie mutante. Mais force est de constater que le mutant égyptien manque cruellement d’étoffe lors de sa première apparition (sorte de Mr Fantastic maléfique aux niveaux des pouvoirs, bof bof). C’est clairement Louise Simonson qui lui confère l’aura qu’il a acquise depuis, avec les apports des Cavaliers, du Vaisseau, de la connexion avec les Célestes, etc…

un hibou devenu cannibale… post 563 des projets avortés

Après je comprend l’idée de cohérence graphique avec Uncanny X-Men encré aussi par lui mais quand tu compares à la série Thor contemporaine je trouve qu’il y a de la perte. Après de mémoire je crois que ca devient mieux plus tard

Je n’aime pas du tout l’encrage de Milgrom vers la fin de la période, pour ma part.

Jim

1 « J'aime »

Il n’encre que deux épisodes je crois. Je pensais plus aux épisodes de l’année 88 et le début d’Inferno mais probable que je mélange un peu tout. Ca fait longtemps que je n’ai pas lus ces épisodes

J’associe Milgrom à Inferno, moi aussi.

Jim

Milgrom a effectivement encré Simonson sur la période Inferno. Je ne suis vraiment pas fan de cette association. Wiaceck me paraissait bien meilleur oui.
Milgrom, j’ai toujours du mal. Piètre dessinateur, encreur sans réelle personnalité. Je m’amusais souvent à trouver qui encrait quoi lors d’épisodes avec de nombreux encreurs, et Milgrom apparaissait toujours sur les planches que je trouvais les plus faibles…

Il a encré pas mal de Starlin de manière convenable et ces Captain Marvel avec leiahola avec Englehart sont les seuls dessins que j aime bien (sauf ces editos dans Fanfare)

non c est encré par Janson



C’est pas un très bon dessinateur, mais bizarrement, y a plein de trucs que j’aime bien. J’aime ses Spectacular encrés par Mooney, j’aime ses Avengers et ses West Coast encrés par Sinnott. Récemment, je suis retombé sur une planche de cette série qu’il me semble avoir encrée aussi, et j’ai trouvé ça pas mal.
C’est un bon narrateur, on comprend tout. Mais ses personnages sont raides. Cela dit, dans le genre dessinateur aux personnages raides, je préfère encore Milgrom à Layton.
Récemment, j’ai découvert des couvertures que Milgrom a dessinées pour All-Star Comics. Et l’encrage est réalisé par Jack Abel, dont en général je déteste le travail (je crois que l’encrage d’Abel est le seul auquel je sois plus allergique que celui de Colletta). Et chose étonnante, le mélange Milgrom / Abel m’a paru plutôt convaincant.

lf

Jim

Le design d’Archangel par Simonson

« Very early Archangel design drawing. Maybe the earliest. »

29990_10150172869010254_99438_n

« It’s the original color sketch done to show the colorist what I had in mind for the character’s costume and look. The drawing was done with felt tip and magic marker on typewriter paper. I modified the red slashing in Archangel’s final design somewhat, but stayed with the color itself in the final scheme. »

27740_10150173524765254_1369277_n

« A more finished Archangel design. Pretty much done I think. The yellow color is really an artifact of Photoshop. The original, again on typewriter paper, is just pencil on white paper. But age and Photoshop combined to make it look a bit like a Leonardo da Vinci drawing. (I wish!) Ah, that Leonardo. Really ahead of his time! »

27740_10150173524675254_4723223_n

1 « J'aime »

Mais éditeur de talent.

fxfai003_0

X-Factor L’intégrale 1988

Scénario : Louise Simonson
Dessin : Walt Simonson / Terry Shoemaker
Collection : Marvel Classic
Couverture : Cartonnée
Nombre de pages : 384
Date de sortie : 03/11/2021
Prix : 35.00€
EAN : 9791039100779

Nouvelles aventures pour Marvel Girl, Cyclope, le Fauve, Angel et Iceberg, réunis sous le nom de Facteur-X. Angel a perdu ses ailes lors du massacre des Morlocks dans les tunnels de New York. Est-il mûr pour devenir le plus terrible Cavalier d’Apocalypse ?

Contenu : X-Factor (1986) 24-35 et Annual 3, et Power Pack (1984) 35, précédemment publiés dans Spidey 110-114, Facteur-X 1-4 et inédit