X-FORCE #1-21 (Benjamin Percy / Joshua Cassara)

Selon moi le fait d’avoir Krakoa, de pouvoir vivre en paix avec le fondement d’une vraie nation (qui est plus que politique, qui est aussi culturelle), peut justifier un changement chez certains personnages. Mais c’est vrai que commencer HoX in medias res, avec cette culture déjà en pleine éclosion, nous a privé de voir de nos yeux certaines évolutions.

Peut-être qu’avec le craquellement de ce paradis qui commence de X of Swords, on va avoir des remises en questions qui conduiront justement au cheminement inverser pour les personnages.

D ailleurs c est le max sans doute de ce qu on aura comme preuve des nouveaux rapports.

Ca n a pas été clairement dit même si tout le monde a compris.

Tant que krakoa dure, je n aimerais pas que tout ce qu on tire de l idée de krakoa soit : c etait une utopie viciee à la base.

Un pays des mutants c est une bonne idée pour secouer le cocotier.

Oui. Même si c’est contre l’esprit de la série, à savoir l’intégration pacifique à l’humanité.

Pour moi oui.

À plusieurs reprises.

EnZIWpdXUAARFOS

1 « J'aime »

Oui, on tourne autour de cette idée depuis quelques temps déjà, comme une suite logique, mais, disons que là c est un.peu plus serieux que le cailloux de scott.

On est bien d’accord.

xforce16a

X-FORCE #16

Written by: Ben Percy.

Art by: Joshua Cassara.

Covers by: Joshua Cassara, Salvador Larroca.

Description: Forge, Wolverine and Quentin Quire brave the depths of the sea, where a deadly discovery reveals a dark side of Krakoa.

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Jan. 20.

xforce161

xforce162

X-Force part à la pêche ?

La pêche au gros, oui.
Benjamin Percy reprend son intrigue générale sur X-Force, avec ici un petit commando qui va enquêter sur l’étrange infection « krakoane » qui a attaqué un bateau, et dont les cadavres ont voulu envahir/soumettre les formes de vie sur Krakoa.
Ca donne un épisode agréable et fluide, avec une bonne tension sous-marine lors de la découverte de cette forme de vie « expulsée » de Krakoa et qui prend son autonomie, et veut tout soumettre. Ce pitch horrifique fonctionne bien ici, avec de bonnes interactions entre Wolverine, Forge et Kid Omega, mais aussi leurs proches. C’est aussi tout de suite mieux quand le Fauve ne se comporte pas comme un pur conn$rd, hein…
Le final montre Namor qui vient gérer ça, ce qui a du sens vu ses liens avec les X-Men. Joshua Cassara livre des planches superbes, avec une très belle ambiance.

La série retrouve sa normalité, et j’aime bien… surtout quand le Fauve n’est pas « mal » écrit.

xforce17c

X-FORCE #17

Written by: Ben Percy.

Art by: Joshua Cassara.

Cover by: Joshua Cassara.

Description: Death gives Quentin Quire a new lease on life. Long live Quentin Quire!

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Feb. 10.

xforce171

xforce172

Sympa’.
Benjamin Percy offre un numéro entier à Kid Omega, encore tué en pleine mission. Cela permet à l’une des Stepford Cuckoos, avec laquelle il sort, de le « récupérer » à la résurrection pour essayer de le faire… grandir.
Beau projet, bonne exécution par Benjamin Percy et un Joshua Cassara amusé et inspiré. Bon, il y a bien un fond avec l’opposé de X-Force, une manipulation qui montre que Kid Omega semble contrôlé ou qu’on a copié ses pouvoirs. Mais Percy s’amuse surtout à faire un bon bilan sur Kid Omega, qui est bien écrit dans la série et bénéficie d’un bon numéro, là.
C’est bien.

xforce18a

(W) Benjamin Percy (A) Garry Brown, GURU-eFX (CA) Joshua Cassara
WELCOME TO THEIR NIGHTMARES!
QUENTIN QUIRE returns to Krakoa to find a nightmare creature wreaking havoc on X-Force. But what deadly secrets are X-Force hiding…and who’s trying to unearth them?
Parental Advisory
In Shops: Mar 17, 2021
SRP: $3.99

xforce181

xforce182

xforce19c

X-FORCE #19

Written by: Ben Percy.

Art by: Garry Brown.

Cover by: Joshua Cassara.

Description: What dreams are made of! The only way to battle the nightmare is on its own turf. Sweet dreams, Quentin Quire.

Pages: 32.

Price: $3.99.

xforce191

xforce192

Gros mouais.
Benjamin Percy est trop long dans sa saga de redéfinition de Kid Omega, qui affronte une créature forgée par XENO depuis les nombreux cadavres laissés par Quentin après ses multiples morts.
Je comprends bien que l’auteur veut faire avancer Quire et lui faire vivre une épreuve, un rite de passage, mais l’intrigue est trop longue et trop balisée. Jean en mentor et guide est une bonne idée, mais c’est beaucoup trop générique et prévisible.
La relation entre Quentin et Phoebe est mignonne, mais là aussi Percy est « lourd » dans son approche. D’autant que l’ensemble est dessiné par Gary Brown dont je trouve le trait… très moche, en tout cas pas du tout agréable et pas adapté à un tel récit.

Gros mouais. Je commence à perdre l’intérêt ici, et le titre risque de rejoindre mes abandons de Hellions (rejet absolu), Children of the Atom (zéro intérêt), Marauders (gêne et dégoût devant l’avancée des caractérisations) et Excalibur (usure de l’intérêt devant une stagnation générale et des grosses ficelles maladroites).

XFORCE2019020_Preview

INVITE-ONLY TO THE HELLFIRE GALA!

It’s party time, but somebody’s got to work it. And when invited guests (and a few crashers) prove to be planted antagonistic agents, X-FORCE will need to get their hands dirty and keep this all under wraps…before anyone catches wind!

Written by Benjamin Percy
Art by Joshua Cassara, GURU-eFX
Cover by Joshua Cassara
Release Date: June 2, 2021

XFORCE2019020_Preview-2

XFORCE2019020_Preview-3

Bon, pas mal.
On entrevoit le Hellfire Gala via son équipe de sécurité, alias X-Force. Ca se lit bien, notamment parce que, petit plaisir coupable, Beast continue d’aller beaucoup trop bien, ici en manipulant littéralement les ambassadeurs de Terra Verde car ce pays a été entièrement soumis / corrompu par des plantes, issues de Krakoa il me semble, et Beast « contrôle » les gens via les plantes. Ouais, carrément. Sauf que si Sage et X-Force suivent, bon gré mal gré, Emma Frost s’en rend compte et entend mettre fin à ça… tandis que, en marge de la soirée, Deadpool vient y participer - de gré ou de force, comme Wolverine s’en rend compte !
Bon, ça se lit bien. J’apprécie que Beast paye bientôt son dû, et les interactions sont bonnes, même si le doublon Marauders / X-Force sur la rencontre entre Kid Omega et Iron Man est un peu long. Joshua Cassara livre de belles planches, et donne plus d’allure aux quelques costumes croisés.

C’est bien. Je commence à comprendre l’idée que Benjamin Percy veuille montrer la corruption de la fonction de X-Force comme CIA des Mutants sur Beast.
Mais pff, quelle enflure Beast est devenu, hein. Et quelle complicité abjecte des autres.

xforce21a

X-FORCE #21

Written by: Ben Percy.

Art by: Joshua Cassara, Robert Gill.

Cover by: Joshua Cassara, Matias Bergara.

Description: Fear of a green planet. Beast plants the seeds; X-Force pulls the weeds. But not if Man-Slaughter has anything to say about it!

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: July 7.

xforce211

xforce212

Mon intérêt décroît de plus en plus pour cette série, qui a plusieurs atouts mais dont l’orientation et les thèmes de fond ne me plaisent plus.
Ben Percy se concentre sur les expériences sur les plantes, les nouvelles super-armes. L’idée est bonne, surtout en récupérant les nouveaux Man-Things, mais en fait… ça ne me passionne pas. C’est bien, hein, mais je m’en fous un peu de ce thème-là, et les saloperies de Beast chez X-Force me gavent beaucoup. Surtout qu’on tourne un peu en rond avec l’organisation ennemie, ça n’en finit pas de commencer.
Graphiquement, c’est efficace mais je lis en bâillant. Je pense que je vais m’arrêter là.

Pour moi X-FORCE sera toujours une série trash ,une sorte de AUTHORITY pour Mutant et a l’exception du premier arc avec le meurtre de XAVIER ,c’est vrai que ça fait un moment qu’on s’ennuie ferme