X-FORCE #1 (Ed Brisson / Dylan Burnett)


(Le Doc) #1

Marvel annonce le retour de la première formation d’X-Force pour le mois de décembre. Les nouvelles aventures de Domino, Shatterstar, Rocket, Big Bang et Warpath seront écrites par Ed Brisson (Old Man Logan, Extermination…) et dessinées par Dylan Burnett (Cosmic Ghost Rider).

La série s’intéressera dans un premier temps aux conséquences de la mort de Cable, survenue dans le premier épisode de la mini-série Extermination.

Ed Brisson : “Coming out of Extermination, Domino, Shatterstar, Cannonball, and Warpath are reeling from the loss of their mentor and have unanswered questions. They’re on the hunt for this new Kid Cable to get those answers – some want his head, some just want to talk to him to find out what the hell is going on. Is this really their Cable? Is this an impostor?”

La couverture du #1 par Pepe Larraz :

Source : www.comicscontinuum.com


(Blackiruah) #2

Quand ça parlait du jeune Nathan sur un autre topic… Ca se confirme


(Regulator) #3

C’est Cable en plus jeune?
Ou X-Man?


(Le Doc) #4

Voir le sujet Extermination.


(FC powaaaa) #5

Pinaise … ils refont le coup (bon avec Cable, ça peut avoir une logique, mais ne me demander de faire sa chronologie …)


(Regulator) #6

https://uncannyxmen.net/characters/cable/biography

Ce sera mis à jour en temps voulu,si on rajoute des choses…


(Le Doc) #7

Premier aperçu :

brisson-x-force-3-600x910

brisson-x-force-4-600x913

brisson-x-force-11-600x915

brisson-x-force-12-600x912

brisson-x-force-13-600x914

Source : www.bleedingcool.com


(victor newman) #8

J’aime bien.


(Blackiruah) #9

pas moi mais faut voir avec le récit pour le coup


(sylvain cordurié) #10

J’aime, j’aime pas, c’est presque secondaire.
Ça a la gueule d’un titre qui aura du mal à passer les 10 ou 20 n°.
Pas parce que le dessin est mauvais. Mais parce que graphiquement, ce n’est pas ce qu’attendent les lecteurs qui aiment ce genre de séries.

Le style indé, ça ne passe pas à toutes les sauces.


(Jim Lainé) #11

C’est plutôt pas mal. Y a du détail, du mouvement, ça me fait penser à du David Williams lorgnant vers le manga. C’est pas moins vendable que du Geoff Shaw. Je suis pas méga client, mais je trouve ça plutôt sérieux.
Après, le problème de passer le dixième ou le vingtième épisode ne se pose plus en termes de dessins, je crois, vu que les éditeurs font jouer une partie de chaises musicales à la plupart de leurs illustrateurs.

Jim


(Le Doc) #12

X-FORCE #1

Written by: Ed Brisson.

Art by: Dylan Burnett.

Cover by: Pepe Larraz, Marko Djurdjevic.

Description: Cable is dead…and now, the original X-Force team of Domino, Cannonball, Shatterstar, Boom Boom and Warpath. must hunt down the murderer of their former leader! The mutant militia are hot for blood…but when their target is the time-traveling younger version of their fallen mentor, is there a line they absolutely cannot cross? And what does Deathlok have to do with all of it?

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Dec. 26.

Source : www.comicscontinuum.com


(Jim Lainé) #13

Y a un vague côté Pollina première période, sur ces planches.

Jim


(FC powaaaa) #14

Oui, j’ai eu la même impression, ça m’a obligé çà regarder qui était le dessinateur !


(Ben Wawe) #15

Bon, ça commence bien, mais ça retombe dans quelques travers.
Ed Brisson s’en sort bien pour caractériser une équipe X-Force crispée, le couteau entre les dents, prête à tout pour retrouver Kid Cable, obtenir des explications et se venger de la perte de Cable ; et c’est bien. Mais, trop vite, l’équipe va au contact de Kid Cable et son pote Deathlock, et une alliance se forme… sans être assumée, ou même discutée.
Comme dans Extermination, beaucoup en veulent à Kid Cable, mais acceptent de travailler avec lui, naturellement, quand un autre danger apparaît ; c’est surprenant, et pas vraiment “Marvel Way”, où le côté “on se tape dessus” est zappé allègrement.
Ho, l’ensemble se lit bien, les personnages sont bien écrits et caractérisés, le fond du nouveau danger est bon, et c’est intéressant ; je lirais la suite avec curiosité, et même amusement si le chapitre Boom-Boom se poursuit de son côté. Dylan Burnett produit des planches un peu surprenantes, mais qui s’adaptent bien à l’ambiance.
C’est bien, oui. C’est dynamique et dense. Mais… quand même. X-Force pardonne rapidement, ou oublie en tout cas rapidement ce qu’a fait Kid Cable. Ca serait intéressant que Brisson en parle, que les membres s’interpellent en se surprenant de faire confiance, en cas de crise, à un Cable, “naturellement”, comme des enfants ayant besoin d’un père, quel qu’il soit ; ça serait une bonne piste, j’espère qu’elle sera suivie… sinon, ça marquerait une fainéantise scénaristique, fort dommage vu l’inclination initiale des premières pages, bien vue !