X-MEN #1-3 (Jonathan Hickman / Leinil Francis Yu)

Il y a un moment que son dessin sent le moisi.
Investissement minimum.
À se demander ce qu’il fout sur un tel titre.
Mais là, c’est à l’éditorial que ça déconne.

tout à fait d’accord. c’est lui qui colorise? ce n’est pas encré ( enfin si mais par ordi grossièrement à mon avis).

Au-delà de la boutade, j’ai du mal à voir ce qu’il y a de pire que dans ses prestations précédentes, et ce depuis des années.
Le fait qu’il ne fasse aucun effort ? Oui, c’est peut-être un peu plus palpable que dans ses Captain America récents. Et encore. C’est peut-être sensible parce qu’on s’attendrait ici à ce qu’il se tire les doigts. Ou peut-être parce que la qualité formelle des deux mini-séries d’intro était telle que la comparaison rend la chose encore plus évidente.
Personnellement, je trouve ça ni plus ni moins enthousiasmant que ce qu’il fournit depuis des années. C’est proche du « pouah », mais je trouvais déjà ça « pouah » y a longtemps.

Jim

En fait, je trouve ça presque plus figé encore que sur les Cap (enfin, mon souvenir trouve que c’est encore plus figé)

Bah faut dire que sur les extraits ici, il fait tout pour : des gros plans, des personnages en pied qui débordent des cases, pas de décor, bref tous les outils pour freiner le mouvement et lisser la mise en scène.

Jim

Jamais aimé Yu

Pas mieux.
Mais, même si je reconnais que ce n’est pas « beau », ça reste toujours plus lisible et moins désagréable que ses Secret Invasion ou Ultimate Wolverine.

Et des personnages inexpressifs.

A ses débuts sur Silent Dragon par exemple il y avait du potentiel. là, quand je vois ce qui en reste je ne peux que ressentir un énorme sentiment de gâchis. je ne comprend pas que l’on puisse faire appel à lui pour le lancement de cette série X. c’est pour moi une erreur de casting flagrante.

Un des rares boulots de lui que j’aime bien (mais ça tient sans doute plus au scénario et à sa tonalité).

Sa popularité tout simplement (c’est pas la première fois en plus qu’il est associé à une relance du X, avec la piteuse période « Revolution » pré-Morrison de Claremont, d’il y a pratiquement 20 ans).

Je me souviens de l’excellente mini High Roads, écrite par Lobdell, où Yu déployait des tics un peu « post Chaykin ». Et c’était vachement chouette.

Jim

il n’est pas mauvais quand il s’y mets hélas cela fait un moment que ça ne vole pas haut. il cachait la misère ( faiblesses) sous un tas de trait pour rajouter de la texture et un coté organique. Yu n’est plus une star. je ne suis pas si sur que son nom fasse vendre. déjà sur Birthlight je trouvais qu’il n’avait plus la main.

sa reprise avec Claremont " X-Men Revolution" était pas mauvaise de mémoire. surtout le premier numéros (l’intervention dans l’espace) je parle que des dessins. les planches étaient sympa mais c’était il y a un moment. depuis c’est naze. je ne considère pas ce nom comme vendeur. bien au contraire.
image

C’est quand même bizarre de voir les X-Men (enfin, Cyclope / Emma Frost / Sebastian Shaw / Pixie / Anole) se faire tabasser par quatre petites vieilles.

Ouais…
Il est pour le moins… Etrange ce X-Men #3 :face_with_raised_eyebrow:

Pas mauvais mais loin des deux premiers numéros, l’intrigue avance peu mais Hickman en profite pour développer un peu plus le fonctionnement de Krakoa et introduire une nouvelle menace pour les mutants… En plus de Orchis, mais toujours en lien avec des fleurs, ils ont maintenant comme ennemis une bande de botanistes sexagénaires qui veulent utiliser le développement biologique unique de Krakoa pour que la végétation règne à nouveau sur Terre…
Un ennemi pour le moins inattendu, je ne vois pas vraiment ce que ça vient faire dans le grand plan d’Hickman mais soit, j’attends de voir où ça mène.

On sent que quand tout ça (Orchis, Apocalypse, les Summoners, Moïra, Mystique, le système de résurrection, ces Hordeculture) explosera, ça va faire très mal, mais il serait peut-être temps que ça décolle un peu quand même

Ouais.
T’as raison ; mais je vais aller un peu plus loin.
Jonathan Hickman écrit une série X-Men qui n’a rien de centrale dans la franchise, actuellement. C’est quand même dommage.
X-Men #1 rappelait les bases de Krakoa. X-Men #2 montrait Arakko, une autre île que Krakoa. X-Men #3 montre une nouvelle menace, avec une approche un peu « humour british », assez froid mais drôle.

Mais.
Mais en fait, les épisodes font « annexes ». Ils n’ont rien d’important pour la franchise, actuellement ; ils semblent des annexes des autres titres.
C’est surprenant. Et ça n’avance pas, surtout.
X-Men ressemble plus à un Cyclops Team-Up, pour l’instant. Où Scott Summers gérerait les détails de la Nation mutante…

Et l’approche me déplait pas en soit, j’avais adoré l’épisode 2 et ce qu’il introduisait comme personnages et concept, en plus ça reprenait une mythologie introduite dans HoXPoX, donc ça rentrait dans le grand plan que Hickman prépare surement. Là c’est sans doute ça aussi, mais vu que ça sort un peu de nul part j’ai moins accroché.

J’attends de voir où ça va en tous cas, mais c’est vrai que pour l’instant le cœur des évènements est plus à chercher du côté de X-Force !

Ce n’est pas en soi désagréable - lire les numéros ne l’est pas.
Mais.
Mais c’est quand même « décevant » pour la série X-Men (du nom du titre qui a lancé la franchise), et scénarisée par le chef d’orchestre. Et si ça se lit bien, ça n’avance quand même pas des masses.

En fait j’ai l’impression que la série sert plus à développer des aspects de cet univers, et nourrir potentiellement les autres titres, qu’à faire avancer une intrigue que les autres auraient à suivre. Je peux complètement me tromper, bien sûr. Mais si ça se confirme, ça aurait le mérite de l’originalité. C’est aussi le côté très indépendant les uns des autres de ces trois premiers numéros qui me fait penser ça. Il faudra voir comment sont gérées les retombées de la fin de celui-ci.

Je développe plus mon avis ici : https://topcomics.fr/x-men-3-review-critique-avis-les-x-men-terrasses-par-4-petites-vieilles .
Avec, oui, confirmation que les X-Men (Cyclope, Emma Frost, Emma Frost, Pixie, Anole) sont vaincus par… 4 petites mamies. Quel numéro étrange.