X-MEN #1-4 (Gerry Duggan / Pepe Larraz)

Gerry Duggan propose définitivement ici un blockbuster - et si ça se lit bien, ça ne m’emporte néanmoins pas vraiment.
Ici, le scénariste poursuit ce qu’il a commencé, avec le Maître de l’Evolution qui arrive sur Terre et les X-Men envoyés à sa rencontre par le S.W.O.R.D. Il est accompagné de Luminous, issue de l’ADN de Pietro et Wanda avec leurs pouvoirs (!), et vient féliciter les Mutants pour Mars/Arakko… et lancer une « solution » pour l’Humanité. Une bombe qui, si elle s’ouvre, lancera un virus qui rendra stériles les Homo Sapiens.
Les X-Men s’y opposent, grosse bagarre avec les troupes du Maître, et victoire grâce à Synch qui laisse une goutte de son sang à Herbert, car il l’a impressionné. Bon, Jean et le Maitre ont une conversation télépathique qui lève le mystère sur les événements récents, car le Maître n’aime pas Cordyceps Jones, maître de Gameworld, anciennement Mojoworld. Et dans l’ombre, Orchis travaille à saboter Arakko, alors que le mauvais Dr donne des éléments à Ben Urich pour révéler que Cyclope est mort et ressuscité.
Bon… ça se lit bien, hein. C’est dynamique, fluide, ça se lit comme un vrai blockbuster et c’est réussi. Les subplots avancent lentement, mais ils avancent, et ça peut poser des éléments qui peuvent fonctionner. L’équipe fonctionne aussi, mais… mais c’est pas non plus passionnant, hein.
Ca se lit, Pepe Larraz propose des planches réussies et dynamiques, mais c’est quand même très rapidement lu, et pas passionnant.

Je ne pense pas rester longtemps là, mais la lecture est fluide, à défaut d’être prenante.

xmen4a

X-MEN #4

Written by: Gerry Duggan.

Art by: Javier Pena.

Covers by: Pepe Larraz, Russell Dauterman, Joe Jusko.

Description: Heads up! It’s Halloween and the X-Men have to face a horror born of a neighboring town in Westchester… the Headless Horseman?! And that’s not the only terror targeting them…

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: October 13.

xmen41

xmen42

xmen43

Pff.
C’est pas mal, hein. Ca se lit, Gerry Duggan montre comment Nightmare profite de la mort de Docteur Strange, dans la saga éponyme, pour s’en prendre aux rêves des New-Yorkaus, et notamment des X-Men. Mais Jean Grey le capte, s’en prend à lui, le repousse et l’humilie par sa puissance. Tandis que Ben Urich continue son enquête sur les résurrections cachées, et qu’un Humain est prêt à tout pour rejoindre Mars, et s’imposer.
Ca se lit, donc. Ca se lit bien, c’est rapide mais sympa’. Javier Pina propose des planches réussies, efficaces ; pas formidables, mais réussies.
Mais… put$in, bordel ! Ca suffit, maintenant !
Ca suffit de voir constamment cette erreur ! Car oui, encore une fois, on nous dit que Jean Grey est responsable d’un génocide quand elle était l’hôte du Phénix ! Et c’est faux, bordel !
On peut regretter le retcon lancé par John Byrne, sur l’idée du jeune Kurt Busiek. On peut regretter que l’idée initiale de Chris Claremont ait été ravagée par le retcon. Oui, on peut… mais c’est passé, en fait ! C’est officiel ! Jean Grey n’a pas été l’hôte du Phénix initialement, le Phénix l’a laissée, elle, dans un cocon et s’est créée un corps pour lui ressembler et se faire passer pour elle !
Jean n’a été hôte du Phénix que sous Morrison. Et ça me soûle, ça m’énerve absolument que des auteurs fassent encore l’erreur, surtout quand ils dirigent la série principale !

Ca me gâche la lecture. C’est un foutu manque de professionnalisme, c’est d’une facilité crasse.
Ah put$in, je suis fâché.

Ah mais elle en a les souvenirs et ceux de pryor.

Alors ne peut elle en rêver ?

Elle dit clairement dedans avoir provoqué un génocide.

Alors…

Ah ouais… quand même…

Bah indirectement oui.

Ah bah du coup, Cable est responsable des crimes de Stryfe ? Non ?

Oui comme Warlock et le Mage

Non

image

Jim c’est Papy Gif

Explique-toi, alors. :slight_smile:

Oula

image

Dans le premier cas c’est du fait de Jean Grey que le phenix s’est manifesté à elle donc je peux comprendre qu’elle se sente quelque peu responsable des actions de l’oiseau de feu alors qu’a contrario, que je sache, Baby Nathan n’a pas eu son mot à dire lors de la création de son clone. Au pire, il doit en vouloir à Apo pour ce qu’il à fait.

Donc parce que le Phénix a été attiré par l’amour de Jean Grey envers ses proches, au seuil de la mort, elle est responsable de ce qu’a fait le Phénix quand il a créé un double de son corps ?
A contrario, Stryfe est un clone de Câble,la base est la même. Les crimes de Stryfe sont ceux que Cable aurait commis à sa place. Mais Câble n’est pas responsable des actes de son « mauvais côté » incarné ?

Et de son esprit !

Je corse l.exigence de la démonstration, c est plus drôle.