X-MEN : NO MORE HUMANS (Mike Carey / Salvador Larroca)

[quote]MARVEL GRAPHIC NOVEL : X-MEN - NO MORE HUMANS

Les X-Men découvrent que les êtres humains du monde entier ont soudainement disparu. Qu’il s’agisse de gens ordinaires ou de héros tels que les Avengers ou les Quatre Fantastiques, tous se sont mystérieusement volatilisés. Les X-Men vont alors enquêter, espérant trouver le moyen de ramener les homo sapiens sur Terre. Mais certains mutants ne souhaitent pas leur retour…

Auteurs : Mike Carey, Salvador Larroca
120 pages, 17,50 EUR, en librairie seulement
(Contient le graphic novel US X-Men: No More Humans, inédit)

SORTIE LE 8 OCTOBRE[/quote]

[size=200]LE SUJET SUR LA V.O.[/size]

je me demandais si j’allais le prendre,je l’ai feuilleté et je suis tombé sur la case où Tornade dit que Scott a des défauts et Logan rajoute de manière très sentencieuse “d’être un assassin notamment”.
du coup je l’ai reposé

Je te confirme, Barney c’est pas top. Je l’ai pris les yeux fermé faisant confiance à Carey dont je trouve le run très bon.

Et là déception, mal écrit, verbeux, ultra mal dessiné par un Larroca en dessous de tout. La menace n’est pas à la hauteur, bref mauvais mauvais mauvais.

Ah ouais ? Tu aimes tout son run, à Carey ?

En relecture j’ai quasiment tout aimé, il y a une certaines logique dans l’ensemble il fait bien avec ce qu’on lui donne (c’est à dire pas grand chose) intègre bien ses histoires dans les crossovers imposé non pas mal au final.

Il faut dire qu’il a commence un arc puis un second et paf Messiah Complex, il joue avec entame la renaissance de Xavier et la repas on lui colle Utopia, Second Coming, il s’adapte une nouvelle fois et la paf une dernière AVX.

Donc oui je trouve son travail sur Malicia très bon il brasse toutes les périodes du personnages, ses grands amours (Gambit/Magnéto) réhabilite Xavier sans le dédouaner de ses erreurs passés, travail le cast des jeunes mutants laissé à l’abandon, se fait son petit AoA perso en ramenant Legion et l’acolyte Joanna Cargill, non il y a quelques bas, mais l’ensemble est de très bonne facture par contre il se lit sur la longueur comme un roman et clairement pas ne single ou j’avais pas aimé ne première lecture.

C’est parce que j’ai cette même impression après ma lecture mensuelle que je suis étonné de ton retour positif. Ma curiosité est piqué par ton avis, par ta relecture en bloc de tout ce qu’il a réalisé.

Il est vrai que Carey a dû, à chaque fois, revoir ses plans et s’adapter aux décisions des éditeurs et des scénaristes-stars. Je suis toujours déçu que ses premiers numéros, si bons avec Bachalo et son équipe si étrange (Malicia, Cable, Dents de Sabre, Iceberg, Rocket, Mystique…), n’aient pas eu de suite à cause de Messiah Complex. Idem pour ses épisodes sur Xavier, très bons avant d’être ravagés par les décisions éditoriales.
Il a fait ce qu’il a pu, je pense, mais la sensation à la lecture mensuelle n’était pas bonne. Ca peut être différent en bloc.

J’ai eu le même sentiment que toi en mensuel et je sais plus pourquoi j’ai voulu me relire son run, et en fait j’ai été bluffé.

Perso j’ai trouvé ce No More Humans dans la moyenne des récits X-Men de ces dernières années. Disons que ça commence de manière vraiment sympathique, et j’ai apprécié de voir les deux camps des X-Men faire front contre une menace commune… menace qui est d’ailleurs assez intrigante pendant une bonne partie du bouquin, pour retomber comme un soufflet: hop, on se fout tous sur la gueule et ça se résout un peu par magie, après nous avoir ressorti un perso dans un deus ex machina vu cent fois. Du coup je reste déçu car vu comme ça débutait, ça aurait pu être vraiment plus intéressant.

A noter quand même un Salvador LARROCA très en forme ! Avec un encrage plus gras que d’ordinaire sur ses traits, et une colo qui m’a semblé parfaitement s’accorder avec le dessin. Bref, ça fait du bien de se dire que tout n’est pas perdu pour cet artiste que j’adorais sur X-Treme X-Men et qui n’a cessé de me décevoir depuis.

Dommage de s’être arrêté là par contre, car juste après on lui rétorque que lui a plus de victimes que quiconque parmi les personnes rassemblées… ce qui fait du bien, car justement, parfois on se demande comment Wolverine peut accuser comme ça Scott alors que lui-même est un meurtrier de masse.

Bon cela dit, comme je l’ai dit, ça reste quand même moyen… ça aurait pu aussi bien être écrit par BENDIS vu comme ça se passe et comme les perso sont utilisés. D’ailleurs c’est dans la suite logique de Battle of the Atom, donc ça aurait même pu/du s’intégrer dans les séries principales. A noter quand même que le positionnement de Magnéto au début de l’intrigue m’a un peu surpris… je n’ai qu’un mois de retard dans mes lectures VF, et pour le coup, je pense que ça spoile quelque chose. Vous voilà prévenus :wink:

Ah bah comme quoi, je suis à l’opposé de Zeid, j’ai trouvé Larroca encore plus mauvais que d’habitude, beaucoup d’a peu prêt, des erreurs qu’il n’aurait pas fait même dans sa période photomontage, non vraiment pas bon.

Ah oui :smiley: Moi rien ne m’a particulièrement choqué, et je troque mille fois ce LARROCA là contre sa période photomontage… d’ailleurs quand je l’ai feuilleté, sur le coup, je n’ai même pas reconnu LARROCA, c’est dire !

Pour le reste, l’histoire vaut ce qu’elle vaut par contre, mais ça n’est pour pas pas LARROCA qui influe sur la qualité du graphic novel.

même si la réponse que je n’ai pas vu,effectivement,recadre les choses rien qu’on puisse faire dire ça à Logan me gonfle fortement

[quote=“barney stinson”]
même si la réponse que je n’ai pas vu,effectivement,recadre les choses rien qu’on puisse faire dire ça à Logan me gonfle fortement[/quote]

Ah bah ça c’est évident… de toutes façons il y a tellement peu de perso irréprochables dans l’univers Marvel que ça devient difficile à gérer ce genre de choses… Cyclops est loin d’être le personnage qu’il faut le plus accabler, surtout quand c’est Wolverine qui s’y colle, mais en tous cas, il faut bien avouer que je ne voyais pas ce status quo de Cyclope et Wolverine dans deux camps différents (même si ça tend à se rapprocher) aussi longtemps. L’évolution de Cyclope s’est faite sur le long terme, mais c’est plaisant de le voir continuer dans son rôle.