YAKARI t.1-41 (Derib)

Discutez de Yakari

Boule et Bill, le Marsupilami, Léonard le génie ou encore Yakari, autant de personnages qui devraient se lancer à l’assaut du marché chinois, sous la forme de bandes dessinées, mais aussi de séries animées voire de parcs à thème :

https://news.cgtn.com/news/2019-11-12/French-cartoon-characters-skip-and-somersault-into-China-Lz5g5dvQmA/index.html?fbclid=IwAR0rMWkCT5ZaRyWAXs0hJqodY-1ImNDs85GaLAD7FcVx9WnUjuF2Q0XxO9M

Jim

Yakari - Tome 41 - le Fils de l’Aigle

le-fils-de-l-aigle

Depuis qu’il est un jeune papoose, Yakari a toujours pu compter sur le soutien de Grand-Aigle, son animal-totem. Aujourd’hui c’est Grand-Aigle qui appelle son ami à l’aide. La vie d’un petit aiglon est menacée. Et seul Yakari est en mesure de le sauver !

  • Broché : 48 pages
  • Editeur : Lombard (2 octobre 2020)
  • Collection : YAKARI (41)
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2803678926
  • ISBN-13 : 978-2803678921

Fils d’un peintre renommé, Claude de Ribaupierre, alias Derib, a la chance de grandir dans une famille où la bande dessinée est bien considérée. En conséquence de quoi il quitte sa Suisse natale pour Bruxelles, où il apprend le métier de dessinateur de BD au sein du prestigieux Studio Peyo. Rapidement, il publie dans les magazines « Tintin », « Spirou » et « Pilote ». Il crée son personnage fétiche, Yakari, à l’âge de 22 ans, mais il faudra attendre sa rencontre avec le scénariste Job pour que le petit indien prenne réellement vie. A partir de 1974, Derib creuse la veine réaliste, avec « Buddy Longway », western atypique mettant en scène la vie d’une famille de trappeurs dans le Midwest. Cette série très personnelle lui permet notamment de nous faire partager son amour des chevaux, dont il est l’un des meilleurs dessinateurs. Il partage ensuite son temps entre Yakari et une série de one-shots contemporains, d’une grande sensibilité. « Jo », « No Limits » ou « Pour toi, Sandra » mettent ainsi en lumière les malades du Sida, la délinquance juvénile ou la prostitution. Auteur éclectique et résolument humaniste, comme le prouve encore son album « Tu seras reine », Derib est également la figure tutélaire de la BD suisse, dont il reçoit fréquemment les jeunes auteurs les plus prometteurs.