YAPOU, BÉTAIL HUMAIN (Shozo Numa / Tatsuya Egawa)

Yapou, bétail humain…voilà un titre qui peut soulever bien des interrogations.
Si on parcourt rapidement la couverture avant et arrière on peut même lire le mot Cunnilinger.
Mais que penser d’un tel manga ?

Yapou bétail humain est un récit entre science-fiction et délires sexuels à ne surtout pas mettre entre toutes les mains.
En effet, grâce à la manipulation génétique, des être répondant à tous les critères voulus pouvaient être créés. Jusque là, rien de bien méchant…au contraire, cela pouvait être intéressant…seulement ces manipulations ont pour but de créer une sorte de créature qui sera un objet sexuel pour des jeunes femmes haut placé grâce notamment à une langue en forme de pénis…vous voyez le genre !

Je ne vais pas aller plus loin dans le scénario car cela n’a pas grand intérêt.
Ce premier tome nous explique tout le processus de fabrication de ces Yapou à travers des explications très détaillées qui risquent de vous faire somnoler.
L’auteur part dans son délire et il est très dur de le suivre.

Pour ma part, bien que le sujet soit très très original, Yapou bétail humain est pour moi une série sans intérêt avec un côté malsain vraiment dérangeant.
On ne comprend pas si l’auteur veut nous faire passer un message ou s’il est tout simplement en train de mettre en images ses délires les plus intimes… bref, très peu pour moi.
Ajoutez à cela des dessins très approximatifs et un prix prohibitif (14,90€ quand même !).

Vous l’aurez compris, je n’ai pas du tout accroché à cette histoire que je qualifierai de choquante.
Encore un choix vraiment incompréhensible de la part de Kami.

Je rajouterai que c’est tiré d’un livre et que Kami a fait l’effort de se tromper de sens dans la couverture pour 14,90€ on ne pouvait rêver mieux.

Je suis un pervers et pourtant j’étais vraiment mal à l’aise devant tant d’absurdités sexuelles :confused:

A jeter.

Lorsque je l’ai feuilleté en librairie, ma seule envie a été de le reposer. Moche, cher, absurde et j’en passe… Je rejoins vos avis.

Et pourtant il y a déjà 9 tomes au Japon …
Franchement, autant j’adore la culture Japonaise, autant parfois elle a des dérives vraiment malsaines …:neutral_face:

Oui enfin c’est de la fiction hein… Je vois pas le rapport avec la culture jap, sachant que des histoires “spéciales”, on en trouve partout dans le monde. Surtout sur ce thème.

Je vais le feuilleter ce manga, vos mauvais avis m’ont encore plus donné envie de le voir :laughing:

chris avait fait une critique plutôt positive de ce manga dans “dernières lectures mangas”.

Comme quoi les goûts et les couleurs !

Pour ce qui est de la couverture à l’envers, je n’en ai pas parlé car je ne savais pas si c’était juste notre exemplaire qui avait un problème ou pas lol

ouais enfin c’est le principe d’une critique, c’est de donner son avis, qu’il soit bon ou mauvais.

pour ma part, je ne m’arrêterais pas sur ce style de manga, qui je pense, me mettrais vite mal à l’aise!
et je peux comprendre la critique de skeet, moi je déteste la légende de sangoku et donc je le bâche. maintenant, il y’en a peut-être qui penseront que c’est un chez d’oeuvre, mais un moment ou un autre, dans nos critiques on ne peut plus forcément être objectif si l’on déteste ou si l’on adore!
mais, si tu as tellement adoré Nazzred, autant en faire une critique toi-même et la soumettre à Skeet, pour pouvoir avoir un avis contrebalancé!
après ce sera aux lecteurs de trancher^^

J’avoue que ce manga m’intrigue depuis la critique de Chris, mais curieusement, je ne l’ai jamais trouvé en magasin.

Vues les critiques inégales, j’attendrai de lire des avis sur les tomes suivants, pour savoir si j’essaie ou pas.

Bien sur que si, au contraire même !
Sous le terme culture d’un pays il faut obligatoirement tout considérer :

  • langue
  • écriture
  • art de vivre
  • art tout court
  • littérature
  • … etc

Et les mangas font partie intégrante de la culture japonaise.
Et notamment, je trouve que parfois les mangas sont l’objet de délires malsains de leurs auteurs. Yapou en est un formidable exemple.

Je trouve cela un peu dérangeant. Voilà tout.

Oui mais je voulais dire qu’on trouve pas ça que dans les mangas et pas qu’au Japon, c’est tout :smiley: Je trouvai ça réducteur de croire que seul le Japon “fabriquait” ce genre d’oeuvres, très interressantes d’ailleurs, car parfois plus réalistes qu’on ne le croit :laughing:

Dans ce cas je suis tout à fait d’accord avec toi.

[quote=“Nazzred”]Oki il y a un prob avec la couverture … mais de la à descendre ce manga parce que il ne plait pas à vos gouts … personnellement moi, je l’ai adoré … peut etre que cela vient d’une autre conception de la liberté sexuelle ? Faut parfois se poser des questions.

Et dire que Anne Rice a fait une version pronographique de la Belle au bois dormant et que comme par hasard, cela ne dérange personne … :laughing:

Exact, il n’y a stricement aucun rapport avec les cutlures japonnaise, bon oki, un des deux héros est japonnais mais pour le reste on en sait pas plus.[/quote]

Ben disons que sur MS on a toujours prôné le franc parler et quand une série ne nous plait pas on le dit.
Personnellement, ce volume 1 de Yapou ne m’a rien apporté et je n’y trouve aucun intérêt.
Cependant, cela reste mon avis (comme pour toutes les autres critiques !).

Voici le lien vers “la critique de chris” qui a déjà été citée plusieurs fois dans ce topic:
manga-sanctuary.com/forum/vi … =1812&p=77