YOKO TSUNO t.1-29 (Leloup)

La critique par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Que d’éloges pour ce 25ème tome ! Du coup, j’hésite à poster ma critique à moi, un peu moins sympa ^^

La critique de Yoko Tsuno T.26 (simple - Dupuis) par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Yoko Tsuno T.27 (simple - Dupuis) par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Yoko Tsuno T.27 (simple - Dupuis) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Yoko Tsuno - tome 29 - Anges et faucons

Nous sommes à l’ombre de l’église de Cornstone, près d’Édimbourg, où Émilia et Bonnie viennent fleurir la tombe de la tante Gloria. Le Pasteur Macduff leur raconte la triste histoire de ces deux jeunes orphelins tués dans un accident de train alors que la voiture qui les transportait était immobilisée sur un passage à niveaux. Ils reposent dans « l’enclos des anges », un lieu à l’écart et à l’abandon, où un ange veille sur eux. Étrangement, la statue, don d’un bienfaiteur anonyme, date de 1934, un an avant l’accident funeste. Bouleversée par cette tragédie, Émilia décide de demander à son arrière-grand-père (qui était vivant en 1935) de sauver la vie des deux enfants. Pour ce faire, une solution : utiliser la machine temporelle qui dort dans l’annexe. C’est ainsi qu’Émilia part pour 1935, laissant Bonnie désemparée. Cette dernière alerte Yoko qui part sur les traces de l’adolescente et qui tentera d’éviter la catastrophe ferroviaire…

  • Album: 64 pages
  • Editeur : Dupuis (27 septembre 2019)

J’ai lu la prépub dans Spirou
Il s’y passe beaucoup de choses, mais je n’ai pas tout compris (il faut dire aussi que je n’ai pas lu les albums auxquels il est fait référence). Peut-être que la lecture d’une traite de l’album serait plus claire.

Tori.