1917 (Sam Mendes)

V1_SX631_CR0%2C0%2C631%2C999_AL

DATE DE SORTIE FRANCAISE

15 janvier 2020

REALISATEUR

Sam Mendes

SCENARISTES

Sam Mendes et Kristy Wilson-Cairns

DISTRIBUTION

Dean-Charles Chapman, George McKay, Richard Madden, Benedict Cumberbatch, Mark Strong, Andrew Scott, Colin Firth…

INFOS

Long métrage britannique/américain
Genre : guerre
Année de production : 2019

SYNOPSIS

Au plus fort de la Première Guerre mondiale, deux jeunes soldats britanniques, Schofield et Blake, reçoivent une mission vraisemblablement impossible. Dans une course contre le temps, ils vont devoir traverser le territoire ennemi et délivrer un message qui pourra stopper une attaque mortelle contre des centaines de soldats, parmi lesquels se trouve le frère de Blake.

La première bande-annonce :

À voir : j’aime bien le pitch, et le réalisateur aussi. Et y a plein d’acteurs très bien.

Jim

C’est Ryan, mais en forme de message, en fait !

Pour l’instant, c’est Ryan sans le côté larmoyant.

Jim

V1_SY1000_CR0%2C0%2C631%2C1000_AL

La bande-annonce finale :

Une très belle déception. 1917 est un film qui, de mon point de vue, est un film qu’on peut ne pas voir.
Est évoqué au tout début de la discussion le film de Steven Spielberg, et visiblement 1917 ne joue pas dans la même catégorie. Et celle dans laquelle il tente de se faire une place, est très en-deça de celle où Il faut sauver le soldat Ryan règne, sans beaucoup de challengers.

Ennuyeux et sans intérêt, même en période de confinement. Si vous voulez mon avis ?!

Vu en salle avant le confinement.
Mon fils - le plus décidé des trois à le voir, alors que les films de guerre, ce n’est pas sa came - ma femme et moi ne sommes pas du même avis.
Non, je ne te traque pas. :slight_smile:

Pas grand-chose à voir avec le film Spielberg, en fait.
Mendes a une approche avant tout formelle. Le paradoxe, c’est qu’il ne l’assume pas complètement, du moins dans ses déclarations récentes.
Ennuyeux et sans intérêt ? C’est un peu balancer le bébé avec l’eau du bain. On est loin du nanar.
Autant le débat de savoir quel est l’intérêt de faire un film qui a plus à montrer qu’à raconter peut se poser, autant il est servi par une photographie magnifique, une réalisation dont le seul défaut est de tourner à la démonstration, un cast convaincant.
Bref, le scénario sert à traduire une ambition surtout visuelle. Mais sur ce point, c’est une jolie claque.
Et je ne me lasse pas de la BO.