1941-2021 : BON ANNIVERSAIRE WONDER WOMAN !

Et Cheetah y devient « La Tricheuse »…

Dommage que l’article soit truffé de coquilles.

Tori.

C’est intéressant, ça : plutôt que traduire littéralement par « la Guéparde », le traducteur de l’époque a choisi de jouer sur la proximité sonore entre « cheetah » (prononcer « tchiteuh ») et « cheater » (prononcer « tchiteur »), le tricheur.

De mémoire, dans l’excellent roman de James Laver Moi, Cheeta, il y a un jeu de mot du même ordre, le singe ayant démontré ses compétences à la triche et au chapardage. Faudrait que je relise, précisément (et j’étais persuadé d’en avoir parlé sur le sujet consacré aux romans).

CV-Cheeta

Jim

J’avais déjà vu, effectivement, des textes qui rapprochaient Cheeta plutôt de cheater que de cheetah, en ce qui concerne le chimpanzé.

Quant à l’adversaire de WW, je ne sais pas si c’est un choix de traduction ou une erreur…

Tori.

Oui, c’est possible que ce soit une erreur, va savoir…

Jim

Pub !

v2wonderwoman06

Un joli verre Wonder Woman (j’ai aussi le Green Lantern, chez moi) :

image

Jim

Dans cette série, je crois que je n’ai que le Batman.

Tori.

J’ai aussi celui-là (et je me suis trompé, c’est dans cette collection que j’ai le Green Lantern). Le logo est de l’autre côté de l’image, on le voit par transparence sur l’image.

image

Jim

Ma formidable épouse a également ce dernier.

Plaque émaillée Wonder Woman, avec fausses rouille et salissures :

image

Dans ma cuisine, j’en ai une autre, qui utilise l’illustration suivante, mais au trait, avec des logos en surimpression. Je n’arrive pas à retrouver l’image précise.

image

Jim

Puisqu’on en est aux objets dérivés : pour les amateurs de bécane, la Wonder Woman « bikeuse » de la gamme Gotham City Garage :


Ci-dessous la version dessinée par Dan Panosian (pour la couverture variante du #1 de la série de comics du même titre)… avec une certain vibe « akiresque » :

Dédicaces de George Pérez :

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Dédicace de George Pérez (Wonder Woman) et Dan Jurgens (Superman) :

image

Dédicace de George Pérez…

image

… où ce dernier avait peut-être Rosie la Riveteuse en tête.

image

Jim

Un extrait de la correspondance entre William Moulton Marston et Sheldon Mayer, daté du 23 février 1941, et témoignant que le titre de travail de la série était « Suprema the Wonder Woman » :

image

Jim

Les Wonder Women alternatives, chapitre 2 : Wonder Woman version Stan Lee

Récemment, on a parlé de la version alternative de Wonder Woman, créée au sein de la collection « Just Imagine » :

Dans cette réinvention (qui intervient sur Earth 6, je crois), Wonder Woman est en réalité Maria Mendoza, une héroïne d’Amérique du Sud dont les aventures feront intervenir le dieu Manco Capac et l’aventurier malfaisant Armando Guitez, à la recherche d’un artefact magique que la jeune femme va trouver et qui lui donnera des pouvoirs.

image

Le récit est dessiné par Jim Lee, dans le style raide et figé de l’époque (il n’aura pas retrouvé l’énergie qui caractérisera « Hush », par exemple), avec une couverture variante d’Adam Hughes.

image

Un récit un peu oubliable, sans doute comme le reste de la collection, à mon sens (mais je n’ai jamais eu le courage de m’y replonger intégralement…).

image

Jim

Dessin de bons vœux de David Boller :

image

Jim

« What if Kirby had done Wonder Woman in 1967 » : dessin d’Alex Ross sur suggestion de Kurt Busiek.

What if Kirby had done Wonder Woman in 1967 (Alex Ross)

Purée, c’est chouette !

Jim

Ouaip, je trouve ça assez impressionnant, surtout de la part de Ross qui n’est clairement pas quelqu’un que j’aurais attendu dans cet exercice de style.

Là, il se trouve à la frontière de Jack Kirby et de Bruce Timm. Et ça rend bien.

Mais ouais, ça laisse aussi rêveur : et si DC avait donné une vraie carte blanche à Kirby au lieu de faire redessiner les visages par Al Plastino, hein ?

Jim

Ah, je tombe sur quelques images un peu plus précises :

s-l1600

s-l1600-1

Et là aussi, une vue plus précise de l’apparition de Wonder Woman dans les pages intérieures :

s-l1600-2

Jim