1961-2021 : BON ANNIVERSAIRE LES 4 FANTASTIQUES !

FANTASTIC FOUR ANNUAL #3

113850

Pendant au moins la première année et demie de publication des 4 Fantastiques , il y a eu une sorte de « triangle amoureux » entre Mr Fantastic, la Fille Invisible et le Prince des Mers. Puis les choses ont commencé à changer quand Namor a retrouvé son peuple. Reed a demandé la main de Sue dans le #35 (la première apparition de l’Homme-Dragon) puis les fiançailles ont été fêtées dans le #36 (première réunion des Terrifics). Les aventures se sont enchaînées (dans le #40, un Ben déchaîné brise les mains de Fatalis) et le mariage du siècle a enfin eu lieu dans le troisième annual , qui se déroule chronologiquement entre le #43 et le #44.

Pour se venger de l’humiliation subie, Fatalis utilise une nouvelle machine de son invention pour perturber le mariage de Reed et Sue. Grâce à son transformateur psychique, il manipule les esprits d’une impressionnante galerie de vilains qui viennent gâcher la fête. Ce numéro a été pensé comme un véritable événement et tout est au rendez-vous : de l’humour, des références internes (Millie le Mannequin et Irving Forbush sont mentionnés…mais pas dans la traduction de Lug avant d’être rétablis dans celle de Panini), de l’action à gogo superbement chorégraphiée par Jack Kirby (dommage tout de même qu’on lui ait collé Vince Colletta à l’encrage…Joe Sinnott est arrivé juste après sur la série mensuelle).

La profusion de personnages (à l’époque de ma première lecture, il y a bien longtemps, je ne connaissais pas encore tous les vilains présents comme La Licorne, le Fondeur et même le Super-Skrull) n’empêche pas les combats d’être fluides et l’absence de certains protagonistes est même expliquée. Et tout cela en seulement 23 pages très bien remplies…

Tout est résolu grâce au Gardien (et dire qu’il avait fait le voeu de ne jamais intervenir !) qui fait office de deus-ex-machina (ce qui est aussi l’occasion d’un nouveau « photo-collage » de Kirby pour illustrer le passage dans une autre dimension) avant que la cérémonie puisse enfin se dérouler sans encombres. Le service de sécurité n’a plus laissé entrer personne…et même pas Stan Lee et Jack Kirby !

C’est par cet épisode que s’est terminée la publication des F.F. dans la revue Marvel . Un numéro 14 avait été annoncé…mais la censure était passée par là. Lug a tout de même tenu bon et deux ans plus tard, les Fantastiques ont intégré une nouvelle collection d’albums grand format dont les premiers furent Les Inhumains sont parmi nous et La saga du Surfer d’Argent (je passerai d’ailleurs directement à la Trilogie Galactus pour le prochain billet).

bdd8f8eacee78c0c035c0dcfd87acd9d

bdd8f8eacee78c0c035c0dcfd87acd9d

tumblr_pwxn3pMuGk1rx9xdlo4_640

2a34d8_00d38e7a3dbc47159c34e37f446e45fc~mv2

kirbyff:crossroads:infinity

L’hommage dans le 1963 de Moore n’aurait pas été complet sans le photo-collage, donc…

5784219-maybemachine

Ça explique pourquoi Fatalis ouvre une porte avec son pied plutôt qu’avec ses mains meurtries au début de cet Annual.

unnamed

La couverture d’Alan Davis pour Fantastic Four: Atlantis Rising Collectors’ Preview #1 (1995) :

1 J'aime

Un des hommages à Jack Kirby dans le Mister Miracle de King/Gerads (#10, 2018) :

tumblr_peoobxtYbB1s5rjeao3_500

tumblr_peoobxtYbB1s5rjeao4_500

tumblr_peoobxtYbB1s5rjeao5_500

tumblr_peoobxtYbB1s5rjeao6_500

tumblr_peoobxtYbB1s5rjeao9_500

Le jovial Funky Flashman (avatar moqueur de Stan Lee depuis sa création par Kirby dans les pages de la saga du 4ème Monde) y résume à sa façon la fameuse « méthode Marvel » (« Il fournit l’imagination ! Je m’occupe des mots ! »), alternative au « full script » de DC/Julius-de-chez- Schwartz-en-face.

J’ai relu l’annual dans Marvel #13 dans une version qui ne fait que 20 pages avant de me rappeler que j’avais aussi l’épisode en entier dans l’anthologie Stan Lee de Panini. En comparant, Lug avait raccourci la bataille en coupant les interventions des Avengers et de Spider-Man. Un Spidey qui n’a pas été dessiné par Kirby car c’est Steve Ditko qui s’est chargé du cameo du Tisseur…

14_3-14_5

C’était pas un cameo du dessin animé ?

C’est vrai que ça y ressemble…^^

Ça vient surtout de là :

27865

Bien vu. Collage ou Ditko aurait redessiné la même pose ?

Je n’ai plus mes Gardiens de chez Zenda, mais il me semble que sur un des tomes (le deuxième, je dirais, de mémoire), l’accident s’est produit.

Jim

1 J'aime

Les couvertures en question (la couverture en N&B du troisième essential indique que ces selects devaient aller au moins jusqu’au numéro 7 ou 9 or il n’y en a eu que 6 ; ce qui tend à expliquer pourquoi cette couverture donne l’impression de faire référence à la période Buscema/Over-Mind plutôt qu’à Lee/Kirby, avec une Susan aux cheveux longs et un Reed tout sourire pendant qu’il affronte ses co-équipiers).

tumblr_mu7bpkK3Nx1r2zuago1_500

tumblr_mu7br0CxKE1r2zuago1_500

ffdavis

tumblr_mu7bs7jvqg1r2zuago1_500

tumblr_mu7bt1E3gU1r2zuago1_500

tumblr_mu7btywG3f1r2zuago1_500

lf

tumblr_mu7buqFU6I1r2zuago1_500

tumblr_nib2h0hWVO1qj1xuxo1_500.png

2 J'aime

Johnny Storm dans l’Au-delà avec Deadman par Ty Templeton.

Héhé.

Jim

L’encrage de Tom Palmer sur…

  • Phil Winslade (Sentry/Fantastic Four #1 page 4 & 16, 2001) :

  • Ty Templeton (Spider-Man/Human Torch #2, page 12, and #3, page 13 & 21, 2005) :

PloT6liJ_0511182101411sbpi

  • Lee Weeks (Fantastic Four: A Death In The Family #1, page 16 & 23, 2006) :

  • John Romita Jr (Fantastic Four #3 cover, 2014) :

  • Tom Grummett (Fantastic Four Annual Vol. 5 #1 page 1, 2-3, 11, 13, 26 & 27, 2014) :

Pub !