99 FRANCS / AU SECOURS PARDON - Frédéric Beigbeder

Je suis fan. J’ai vu le film au cinéma que j’ai adoré, et le livre, que je n’ai pas encore fini, et excellent.
Facile à lire, assez court (300 pages, gros caractères (la moitié du bouquin en 3h alors que je lis lentement)), ce livre raconte sans demi-mesure la dénonciation du monde publicitaire par un publicitaire, Octave. Le ton est à l’ironie sur un portrait du monde de l’an 2000 des plus pessimistes. Vocabulaire assez cru tout de même, à ne pas mettre entre toutes les mains.
Octave est mon nouveau héros :slight_smile:
Prochaine lecture déjà programmée : Au secours Pardon du même auteur.

@Opa (ou tout autre dans le domaine): c’est vraiment comme ça le domaine de la pub???

tu colle des créatif, des enjeux de plusieur millions dans le meme panier, et tu as ta reponse.

lullaby en avait parlé coté communauté :

Ca y est j’ai fini, de même que Au revoir Pardon, et je dois avouer que je suis tombé amoureux de son style d’écriture.

99 Francs est donc une excellente critique de notre société française, agrémentée d’humour, d’humour noir, et d’une fin bien meilleure que le film. Ca se lit facilement, pas besoin d’avoir trop de connaissances littéraires, et on est pas trop dépaysagé vu que l’histoire se passe essentiellement à Paris.

Par contre, Au Revoir Pardon est plus balaise, l’action étant principalement située en Russie (pays assez opaque pour moi), et les références à la littérature russe étant nombreuse. Mais même si quelques lignes n’ont pas été comprises, cette suite directe est encore plus trash que 99 francs (à mon avis on l’aura pas au cinéma celle-là, trop de pédophilie, et un véto russe devrait empêcher la production :mrgreen: ).

L’histoire : Octave entame une nouvelle vie depuis 99 Fr, et devient modelhunter. Il sillonne donc la Russie pour trouver la perle rare qui sera la nouvelle effigie de l’ “Ideal” (parce que vous le valez bien :wink: ).
Du sexe au menu donc pour se cher Octave, qui doit recruter dès le plus bas âge (13-14 ans :exclamation: ). Hélas pour lui, il tombe, pour la première fois de sa vie, fou amoureux de l’une d’elle…

Le sentiment d’amour est donc décortiqué dans ce bouquin, ainsi que tout ce qui s’y rattache (désir, jalousie, sexe, érotisme…). De même, on a le droit a une sévère critique de la politique russe et des grandes entreprises comme l’Ideal.
J’ai préféré ce roman a 99Fr, car la tension dramatique est vraiment énorme, alors que l’on se laissait seulemnt emporté par l’histoire pour 99 Fr, et la fin est plus que choquante, on se croirait dans une de ses vieilles tragédies de Racine où la fatalité s’abat d’un seul coup sur tous les protagonistes. Vraiment excellent, mais lecture indispensable de 99Fr avant.

Moi je suis tombée fan de Beigbeder. J’ai adoré le film et donc j’ai lu le livre. Je suis tout à fait d’accord avec toi le livre est encore mieux que le film.
Par contre je n’ai pas lu “Au revoir pardon”. J’avais entendu dire qu’il y avait trois tomes donc : 99 francs, au revoir pardon et ? Je voulais les lire dans l’ordre et comme j’ai pas trouvé beaucoup de tome de Beigbeder quand je suis allé à la fnac j’ai abandonné et puis j’avais d’autre lecture en prévision.
Vu que tu dis que “Au revoir pardon” est encore pire que “99 francs” il faut vite que je finisse le livre que je suis en train de lire pour aller l’acheter :smiling_imp:

Un troisième??? Vais faire des recherches mais ça m’étonnerait… :confused:
Par contre, je sais que Frédéric Beigbeder en a sorti d’autres de bouquins, et sûrement comme toi, j’ai accroché à son style d’écriture et à sa vision assez pessimiste mélangé à un humour des plus cyniques. Mes prochains livres seront sans aucun doute du Frédéric Beigbeder. :smiley:

J’ai lu Au secours Pardon, et j’ai adhéré… Totale, son style d’écriture, son réalisme ( péjoratisme devrais-je dire), sa vision du monde… Wii excellent. 99francs reste son plus grand succès… Mais j’ai pas lu… Jm’y mets bientot…

J’ai adoré ce roman.

Je trouve que l’histoire reflète la nature humaine,qui est très cynique,égoiste et j’en passe.
ça donne à réfléchir.
(C’est un des deux romans qui me donnent cette impression avec Boy-A).

La fin est excellente mais je ne vais pas spoiler.

Pour la suite,je compte la lire plus tard.