AGE OF X-MAN : X-TREMISTS #1-5 (Leah Williams / George Jeanty)

AGE OF X-MAN: X-TREMISTS #1

Written by: Leah Williams.

Art by: Georges Jeanty.

Covers by: Rahzzah, In-Hyuk Lee.

Description: Enter the age of X-Man! A perfect world doesn’t just…happen. It needs to be cultivated. That’s where the X-Tremists come in. Psylocke, Iceman, Northstar, Blob, Jubilee and Moneta protect people from threats they won’t even know existed, including the most insidious threat of all – love.

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Feb. 27.

Source : www.comicscontinuum.com

Je veux que Blob garde ce look.

Mais tellement !

Dis, tu aimes les moustaches des acteurs de films pornos des années 70 ?

On préfère les films de gladiateur

Argh, première déception pour Age of X-Man ! Il fallait bien que ça arrive, dommage que ça concerne la mini-série qui vise les X-Tremists, la “police de la pensée” de ce monde.
Northstar, Jubilee, Iceman, Moneta et Psylocke sont en effet chargés, sous l’autorité du Blob, d’agir pour stopper ceux et celles qui s’abandonnent au sentiment interdit qu’est l’amour. L’idée est plutôt bonne, pour caractériser un monde parfait en apparence mais agressif, violent et autoritaire sur ce point. La première apparition dans Age of X-Man : Nextgen était pertinente, avec un Blob terrible et cette sensation d’étouffement généralisée, de police de la pensée. Hélas, Leah Williams se perd ici : trop de blagues, trop de décontraction entre les blagues et les personnages, alors que le sujet de fond est lourd. Je comprends que l’auteure a voulu montrer que ces personnages étaient “au-delà”, et se détendaient par l’humour dans un job difficile, mais cela tourne à la comédie assez faible et lourde.
Dommage, car l’arrivée d’une Mutante enceinte, alors que ce monde n’a plus connu de grossesse normale depuis longtemps, est un sujet encore pertinent. Le trop-plein d’humour et des personnages sans charisme, mal écrits, plombe le numéro. Georges Jeanty livre des planches plutôt correctes, sans plus ; un gros sentiment de “bof” pour l’ensemble, du fait d’un scénario qui tape à côté malgré un sujet en or. Dommage.

THE AGE OF X-MAN CONTINUES!

As Department X continues its work of purging and revising the ill-fitting elements of society, an encounter with a pregnant rebel begins eating away at the team from within. Cleaning up the minds of the world can be a dirty job…

Age Of X-Man: X-Tremists #2
Writer
Leah Williams
Illustrator Georges Jeanty
Cover Illustrator Rahzzah
Release Date: March 27, 2019

Source : www.adventuresinpoortaste.com

J’avais été déçu du #1, seul véritable échec de la saga Age of X-Man. Si je dois admettre que la majorité de ce #2 suit le même chemin, avec beaucoup d’erreurs de rythmes dans la narration, et des caractérisations mal fichues dans un scénario mal écrit, les dernières pages rehaussent l’intérêt de l’épisode en se concentrant sur Blob et Psylocke.
Il est décevant, en fait, que la mini-série sur ceux et celles chargés d’enlever et lobotimiser les Mutants qui contreviennent aux règles soit mauvaise comme ça, en fait. Il aurait été pertinent d’avoir un titre solide, qui montrerait les dessous de cette organisation qui est la clef de voûte de cet univers. D’autant qu’il aurait été de bon ton de voir les doutes et attitudes des personnages qui font ça, par passion ou obligation.
Leah Williams se perd dans des caractérisations bêtes, trop extrêmes, trop stupides souvent. Les personnages ne ressemblent pas à ce qu’ils sont ailleurs, et ça ne cadre pas. S’il y a bien un sentiment de malaise sur leurs actions, celles-ci sont trop “rapidement extrêmes”, sans justification ; c’est mal fait, mal écrit en fait.
Mais les dernières pages sont bonnes, en fait. En se concentrant sur Blob, très bien écrit et qui gagne en profondeur, et Psylocke, bien gérée aussi, Leah Williams s’en tire bien. Bon, ce n’est pas “fou”, mais ça se lit bien, et c’est émouvant. George Janty livre des planches correctes, mais plus jolies et inspirées sur la fin, aussi.
J’espère que ces dernières pages influenceront la suite, car cette mini-série pourrait alors éviter la débâcle.

THE AGE OF X-MAN CONTINUES! ALL LOVE IS FORBIDDEN LOVE. Blob knows this. Psylocke knows this. The X-Tracts enforce the law. And yet…

Written by : Leah Williams
Art by : Georges Jeanty
Cover by : Rahzzah
Page Count : 23 Pages
Release Date : April 24 2019
Age Rating : 12+ Only

Source : www.adventuresinpoortaste.com

Jolie couverture.

Quelle étrange mini-série. En majorité complètement foirée, avec des caractérisations abominables, de l’humour débile qui ne fonctionne pas, un rythme long et chiant, un positionnement incompréhensible des personnages (“on lobotomise les gens mais on n’est pas méchants”), des rebondissements peu compréhensibles… et, malgré tout, comme des états de grâce, des oasis de douceur et de dialogues magnifiques et touchants.
Leah Williams n’arrive hélas pas à gérer son casting, pourtant peu nombreux. La majorité des personnages sont creux et mal écrits, avec mention “horrible” pour Iceman (encore plus insupportable que sous Bendis) et Monet (ici Moneta, abominable collabo’ acharnée). Seuls Betsy & Blob sont bien écrits - et ils le sont admirablement, en fait. Leur relation est douce et tendre, avec une précision de caractérisation et une gestion de l’émotion qui est magnifique ; c’est beau. C’est vraiment beau et fort… mais c’est malheureusement noyé dans une masse d’événements mal écrits, mal amenés, mal animés.
George Jeanty livre en outre des planches correctes mais dans un style qui ne me plaît pas (je trouve ses visages laids), cela donne une lecture vraiment paradoxale. Pas bonne, définitivement, mais pas abominable non plus ; tout ça n’est sauvé que par le duo Betsy & Blob, mais leurs passages sont hélas bien courts… et cela rend la lecture alors bien pauvre.

Elle a fait quoi, Leah Williams, avant ? Son nom me dit quelque chose.

Ca ne fait pas longtemps qu’elle bosse pour Marvel…et on a pas eu grand chose en V.F. pour le moment…

Ah bah je confonds alors !

Avec Leah Moore, peut-être ?

Tori.

peut être !

Elle bosse sur le cross-over entre Barbarella et Dejah Thoris, chez Dynamite, dessiné par German Garcia :

Jim

Pitêtre ça aussi !

Northstar — the guiding light that keeps the traveler reassured they are going in the right direction. If only the name rang true for poor Jean-Paul…

Age Of X-Man: X-Tremists #4
Written by Leah Williams
Art by Georges Jeanty
Cover by Rahzzah
Release Date : May 29, 2019

Source : www.adventuresinpoortaste.com

Avant-dernier numéro de cette mini-série, définitivement déséquilibrée et paradoxale. Leah Williams a souvent prouvé son incapacité à trouver une intrigue intéressante et à gérer son casting sans tomber dans la bêtise et la stupidité, mais a rédigé de très beaux moments d’émotion sur Blob et Psylocke.
Un constat similaire se retrouve ici : de beaux moments d’émotion, mais des facilités navrantes. Le numéro se concentre sur Northstar, sa réaction aux événements autour de lui, ses difficultés à gérer ses émotions, ses sentiments ; ses désirs. On découvre une relation “tendue” avec Bobby, un flirt avec Rictor, et finalement la compréhension que quelque chose lui manque. Jubilee se rappelle “comme ça/soudainement” de l’existence de son fils, lance une rébellion ; Northstar se rappelle soudain de Kyle, et décide de participer. Comme ça.
Leah Williams gère très bien les troubles qui animent Jean-Paul, notamment le désir physique qui est sous-entendu, ou les doutes généraux ; c’est bien fait, c’est intime et intimiste, ça fonctionne. Mais le “switch” de Jubilee et la “révélation” de Northstar… c’est complètement navrant, ça tombe “comme ça”, et c’est d’une facilité affolante. D’autant que je n’adhère pas à ce Bobby bouffon, ou cette Monet débile ; mais soit.
La lecture n’est pas désagréable, mais frustrante, flirtant entre le fin et le nul. George Jeanty livre des planches classiques, je n’adhère pas à son dessin, les couleurs sont sombres, et ce n’est pas joli.
Une belle occasion manquée ici, définitivement.