Ailes Grises coffret 1 (Dybex)

Avis personnel :

Niveau graphisme : Les graphismes sont très beaux malgré l’aspect “simple”. J’entends par là, qu’il n’y a pas de détails inutiles pour tout ce qui des décors/paysages. Il me semble qu’il y a un peu de 3D (éolienne?). Sinon, pour ce qui des personnages, ceux-ci sont dans le même chara-design que dans “Lain”… sobre mais efficace.

Niveau scénario : Comme beaucoup l’ont évoqué, cet animé ne possède que peu d’actions et une certaine lenteur. Je vous avouerais que les cinq premiers épisodes ne m’ont pas plût… (On dirait qu’on suit une chômeuse mi-ange mi-humaine qui est la seule à se poser des questions). Ensuite dès le sixième, je trouve qu’il est plus facile d’accroché à l’animé. Il y a des réponses à certaines questions, certaines actions se déroulent, on en apprend sur le passé du pensionnat et de certaines personnes. C’est ainsi, que petit à petit, nous arrivons à la fin de l’animé sans nous en rendre compte et cette fin (inattendue pour ma part) nous laisse avec des réponses et un lot d’interrogations.

Niveau musical : Premier bon point, la musique de l’ending est super agréable à écouter. Sinon, les musiques collent très bien à l’ambiance de l’animé malgré le fait qu’elles n’ont rien d’exceptionnelles…

Conclusion :

Cet animé est à voir, malgré le fait que j’ai trouvé le début ennuyant, il faut prendre son courage à deux mains et une fois à la moitié de l’animé, le plaisir n’en n’est que plus grand.
Sinon, cet animé possède son lot d’actions et de violences (contrairement à ce que d’autres disent) mais ce n’est certes pas du sang et des boyaux mais des actions et de la violence plus subtile.