Airsoft


(yeong) #1

Bonjour,
Comme je n’ai rien à faire, j’ai décidé de vous parler d’une de mes passions : l’airsoft.
Tout d’abord, je poste ici car l’airsoft n’est pas reconnu comme un sport partout. Ça rentrait un peu dans toutes les sections qui sont dédiées aux sports donc j’ai préféré le mettre ici. J’ai essayé de résumer :unamused: je détaillerais peut-être plus si je vois de l’intérêt pour ce topic.

Voici le plan :

  1. Définition de l’airsoft et explications de base
  2. Petit historique de l’airsoft
  3. Législation
  4. Les différents types : Spring, GBB/GNB, AEG
  5. Mécanique : Hop-up, gearbox
  6. Mon expérience dans le milieu
  7. Photos, vidéos
    8 ) Mes points positifs et négatifs à l’airsoft

Bonne lecture aux courageux,
si vous avez des questions n’hésitez pas.

  1. Définition de l’airsoft et explications de base

L’airsoft c’est quoi ?

Généralement, l’airsoft est un jeu d’équipes mettant en scène deux groupes de joueurs qui vont se tirer dessus avec des répliques d’armes tirant des billes de 6mn afin de s’éliminer et/ou de remplir certains objectifs (capturer un drapeau, défendre une position, escorter un VIP, etc.) à cela s’ajoute un nombre aussi grand de variantes (zombie, survivant…).

Personnes concernées :

  • Ceux qui cherchent surtout le fun et le dépaysement pour déstresser du travail.
  • Ceux qui recherchent le coté simulation/reconstitution (que ça soit deuxième guerre mondiale ou conflits modernes).
  • Ceux qui se focalisent sur les répliques et leurs utilisations.
  • Ceux qui essayent de réaliser une tenue s’approchant au maximum d’une tenue bien précise (ex: Stalker, Resident Evil, Western, etc.).
  1. Petit historique de l’airsoft

L’airsoft nous vient du Japon après 1945. Le droit de posséder une arme est retiré aux habitants japonais ne faisant pas partie de la police ou des forces de sécurité nationale.
Problème : le Japon est un pays fortement attaché à la culture des armes, il s’y développe un fort marché pour les copies factices d’armes à feu, que ça soit des armes neutralisées ou des maquettes à monter soi-même, qui commencent à arriver dans les années 70.
Suivant la tendance des maquettes, une firme japonaise vient à proposer ce que nous appelons des « model gun » tirant des amorces simulant le bruit du tir, on se rapproche désormais un peu plus de l’arme à feu classique, mais il reste un pas à franchir : le tir…
C’est dans les années 80 qu’apparaissent de nouvelles répliques d’armes mais disposant désormais d’une capacité à propulser des projectiles, projectiles qui varieront de la gommette en forme d’obus à la bille en pastique en passant par l’ogive ovale. Ce sont les billes en plastique qui se sont imposées sur le marché…les répliques d’airsoft sont là.
En quelques années, nous passeront des modèles manuels aux modèles utilisant de l’air comprimé ou du gaz, voire parfois certains modèles électriques à pile relativement chers et rares.
C’est en 1991 qu’une firme venant du radio-modélisme propose une réplique d’airsoft utilisant une batterie de voiture télécommandée et un ensemble piston/moteur donnant des performances plus que correctes et une autonomie inégalée. Cette firme c’est Tokyo Marui, une des entreprise les plus connues actuellement sur le marché et produisant un grand
nombre de modèles, c’est –en partie- grâce à eux que l’airsoft va se propager au Japon et dans le monde.

  1. Législation

La loi n’étant pas la même en France qu’en Belgique, je ne m’attarde pas sur ce point.
Si cela vous intéresse la page wikipédia résume bien tout : fr.wikipedia.org/wiki/Airsoft

  1. Les différents systèmes

Les Springs :

Les plus basiques, ils utilisent la force des bras pour être réarmés, rien de plus simple, on trouve beaucoup de pistolets mais aussi des fusils à pompe et des fusils de sniper dans cette catégorie.

Les GBB/NBB :

Pistolets principalement, ils fonctionnent à gaz pour pouvoir propulser la bille, ce qui enlève la contrainte de rechargement entre chaque coup. Les GBB (Gaz Blow-Back) sont les plus réalistes puisqu’ils simulent le recul de la culasse comme les vrais pistolets tout en donnant une sensation de recul (loin d’un vrai pistolet mais plaisante quand même) les NBB ont une culasse qui ne bougent pas, moins réaliste mais plus silencieux et régulier et demandant moins d’entretien, ils restent cependant moins courants.

Les AEG :

Les Aegs sont les répliques longues les plus courantes, inventés par la firme Tokyo-Marui, ils propulsent la bille à l’aide d’un jeu de piston-engrenages-moteur alimentés par une batterie, le gros avantage est que une fois la batterie et le chargeur de batterie achetés vous n’avez besoin de rien d’autre qu’une prise de courant.

  1. Mécanique : Hop-up, gearbox

-> Le Hop-up est un dispositif faisant dépasser un joint dans le canon d’une réplique afin de faire pression pour créer lors du tir un effet de rotation.
Cet effet de rotation, donné par le joint appuyant sur la bille va augmenter la pression de l’air sous le projectile et ainsi, soutenir la bille pendant son vol. Donc, pour peux que votre Hopup soit bien réglé, vous gagnerez plus de portée
que sans lui… (Cà va, vous suivez toujours ? :smiley: ).

-> La gearbox fonctionne comme ceci :

La flemme de décrire toutes les pièces. Je m’y mettrais peut-être si je vois de l’intérêt pour ce topic.

  1. Mon expérience dans le milieu

Pseudo sur le terrain : yeong (en fait c’est très bien ^^’)

Équipe : Geek De Combat

Mes débuts : Des copains m’avaient parlé d’une partie d’airsoft à Lustin en 2009, j’ai donc été chercher ce qu’il me fallait. J’y ai participé, ça m’a plu. Nous avons évolués pour avoir notre propre équipe et terrain.

Mes répliques : AEG AK 74-M (CM),
AEG AKS74U custom (CM),
AEP R2 [Scorpion] (Well)
GNB MK1 (KJW),
GBB Hi-Capa 5.1 ™,
Sring Pompe M3 Super 90 ™,
(Grenades)

Camouflage : Vieux"ABL" Belge
"Woodeland" Français
"Vegetato" Italien
"Tenue neige" Finlandais
"Flecktarn" Allemand
"Tenue guerre bactériologique" fait maison
"Contractor" fait maison

7 ) Photos, vidéos

Vidéos :

Alors, une vidéo longue de 30 minutes présentant une OP, ici c’est pour vous montrez une bonne partie bien organisée :

dailymotion.com/video/x8ea96_el-karik-2-par-gap67_sport#from=embed

Et sinon des parties plus sobres, des parties dans lesquelles j’ai joué. J’en met plus, je fais un peu ma pub ^^’ il y en a encore sur mon compte Youtube.



Photos : Uniquement des photos de nos parties…

http://d11.e-loader.net/mwpevl9gBJ.jpg Ah, une erreur :mrgreen:

http://d10.e-loader.net/CdTs3URYpk.jpgUne occasion de massacrer son père ex-militaire, c’est toujours plaisant.

Ça tire pas aussi vite, c’est du à l’hébergeur ^^’

8 ) Mes points positifs et négatifs à l’airsoft

Les + :

  • Originalité de la pratique
  • Rencontres sympathiques, rester en contact avec des connaissances
  • Sportif
  • Évolution à adopter (manière de jouer, améliorations des terrains)
  • Expérience acquise

Les - :

  • Le prix (çà revient cher oui ^^’)
  • Les squatteurs de terrain
  • La mauvaise image qui nous colle à la peau (suite aux braquages avec des armes factices, les parties “sauvages” [sans autorisation])

Merci de m’avoir lu :slight_smile:

PS : J’ai passé pas mal de temps à rédiger ceci, il y aura des fautes d’orthographes dues à mon inattention, fatigue… donc merci de ne pas quote toutes celles-ci, je me relirais encore afin d’en éviter le plus grand nombre.

yeong


(Yunie007) #2

wahou !
Merci pour cet article…
J’en ai déjà fait mais je connaissais pas l’origine.