ALYS, chanteuse et égérie virtuelle franco-japonaise


(TheBakaKitsune) #1

Bonjour ! 2 ans que je me suis absentée de ce forum. Je reprends mon courage a deux mains afin de vous parler d’un projet qui me tient à coeur : ALYS.

Pour ceux qui ont eu l’occasion de me croiser il y a quelques années ici, vous savez déjà que je suis une fan VOCALOID. Chez les VOCALOID, il n’y avait pas de chanteurs optimisés pour le français. VoxWave est donc né avec pour objectif de créer une chanteuse donc, mais plus généralement un personnage capable de chanter et parler en français et en japonais.

A l’heure actuelle le projet n’en est qu’à ses débuts et nous mettons tout en place progressivement. Nous sommes à l’heure actuelle en levée de fonds auprès d’investisseurs et de divers organismes.

ALYS ne sera pas supportée par le software VOCALOID de YAMAHA mais le software CeVIO. A l’heure actuelle, nous travaillons avec un prototype fait sur un logiciel totalement différent et très rustique, afin de proposer tout de même du contenu. Nous commencerons le développement sous CeVIO une fois les financements obtenus. Voici les deux premières chansons. Tous les membres de l’équipe ont entre 17 et 22 ans sur ces vidéos.

Pop et haut en couleurs, voici « Dans mon Monde » composée par Shindehai (Tai Reflections, STARRYSKY, VoxMakers…) et mis en paroles par Cyrix (VoxMakers).

“Avenir”, plus sombre, plus métal, bienvenue dans un appropriation du conte de la petite sirène. Toujours composé par Shindehai et mis en parole par Lachesis (Vocaloid.fr).
https://www.youtube.com/watch?v=uXj6il9uoH4

Cette communauté autour d’ALYS, et des autres chanteurs virtuels repose sur la création, la modification, les reprises et le partage des contenus créatifs. C’est pour cela qu’ALYS est designée par le terme « égérie ». Parmis ces appropriations on peut retrouver :

https://scontent-b-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-xpa1/v/t1.0-9/10514685_740886075976476_7956932895737941830_n.jpg?oh=5fd9ce6b175510d6f0ba41e32108b2b3&oe=54D17190 ^ Incellahttps://fbcdn-sphotos-c-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xfa1/t31.0-8/s960x960/10679793_805471172829135_5755404030204149604_o.jpg^ Eromena

Et bien d’autres que je me ferais une joie de vous montrer si vous le souhaitez.

Le projet ALYS s’affirme ainsi comme un projet original dans le paysage culturel français, qui permet à chaque artiste de se dépasser, en collaborant à la création d’un univers original, autour d’une chanteuse virtuelle.

En résumé, ALYS veut donner une voix aux projets de chacun, et inciter à la création, l’appropriation de son personnage et à la collaboration entre artistes du monde entier, tous reliés par une passion commune, même si les approches sont différentes.

Site : voxwave.fr/
E-shop : shop.voxwave.fr/
Page Facebook ALYS : facebook.com/alys.voxwave
Page Facebook VoxWave : facebook.com/VoxWave
Mail : contact@voxwave.fr


(とり) #2

Oh, le retour de TBK !
Bon, ce n’est que pour de la pub, mais ça fait plaisir de te revoir.

Bon courage pour ce projet, même si je ne suis pas trop concerné.

Tori.


(TheBakaKitsune) #3

Toriiii :smiley:

J’aimerai bien revenir plus souvent mais je crains que l’activité passée du chat et forum ne soit révolues ;w;


(TheBakaKitsune) #4

Hello !

Je reviens de loin mais je pense que l’update vaut la peine d’être fait/mentionné.

Il y a deux semaines est sortie le dernier PV d’ALYS, Marche au pas.
Ce dernier traite de discrimination de genres et de harcèlement scolaire, au travers du quotidien de Das,** personnage non-binaire/agenre**.

Sous-titres YouTube disponibles.

Je vous laisse avec cet extrait du communiqué de presse, pour des explications sur la direction artistique de cette oeuvre.

[quote]« La culture populaire japonaise propose aux adolescents
occidentaux une vision décentrée, même si également
normative et sexiste, des stéréotypes de genre. Les jeunes
Européens abreuvés d’une imagerie dans laquelle les
hommes sont hyper-virilisés et les femmes sur-féminisées
trouvent dans quelques représentations japonaises un
espace de liberté dans lequel ils peuvent se reconnaître
quand ils ne répondent pas eux-mêmes aux clichés
occidentaux. Un personnage masculin japonais peut être
positif sans être nécessairement une ode à la testostérone et
le seul fait de savoir qu’il existe d’autres stéréotypes permet
aux adolescents de remettre en cause ceux auxquels ils sont
soumis au quotidien.

Or, ces jeunes, collégiens et lycéens, qui ne correspondent pas à
nos clichés sont souvent les premières victimes du harcèlement
scolaire. Mais c’est en comprenant que les assignations de
genre ne sont qu’un discours, qui passe aussi par des stéréotypes
graphiques, que chacun peut parvenir à dépasser la violence,
les stigmatisations et définir sa propre identité.
C’est le message que nous voulons faire passer avec
Marche au pas, c’est cette prise de conscience, c’est
l’acceptation et la définition de sa propre identité par un
personnage qui triomphe à la fois de la bêtise et de la
violence d’une société qui veut le contraindre à être ce qu’il
n’est pas », annonce Caroline Bouteillé, en charge de la
direction artistique.

C’est Tatsuki, déjà repérée avec Avenir et Hajime Ni, qui
assurera le travail d’illustration de court-métrage. Son
travail, sur Marche au pas, fusionne le souci du dynamisme
et du style japonais à une précision et un sens du détail
typiquement français, le tout mis en perspective par des
clins d’œil à la culture queer américaine.[/quote]

J’espère que les traits de Tatsuki vous fascineront autant qu’ils m’ont fasciné, et que vous apprecierez le reste du contenu.

Attention, Marche au pas est une oeuvre très riche qui ne peut être découverte complètement qu’à “l’usure” et avec la répétition. N’ayez donc pas peur de vos premières impressions. :wink: