Angoulème 2013 - Concert de dessins

Bonjour à tous,

Cette année, je me suis programmé un séjour au festival d’Angoulème. Ce n’est pas la première fois que j’y vais, mais je rencontre toujours le même problème:
Je voudrais assister au concert de dessin (cette année, Zep et Cie), mais, venant de ma lointaine province Meusienne, je n’ai jamais réussi à avoir un billet pour car tout était déjà vendu à mon arrivée.
Il n’y a pas, non plus, de vente en ligne.

Ma question donc: Est-ce que quelqu’un pourrait me proposer un ‘plan’ pour que je puisse me procurer des billets?

Merci par avance de votre aide…

Arf, je n’y vais pas pour ma part cette année ^^"

J’essaierais bien d’y aller cette année.
Mais je ne viens que le week-end donc à mon avis il n’y en aura plus ^^

Pareil pour moi, je pars de chez moi le jeudi; arrivé le soir après fermeture certainement… :frowning:

Billets de train, OK.
Chambre réservée, arrhes versées…
Ce ne seront que deux petits jours pour moi…Mais j’ai bien l’intention d’en profiter!

Pour les concerts de dessins, j’ai lu qu’il y en avait tous les jours à 14h, tarif unique :8€. Peut-être en verrez-vous au moins un.

Pareil, tout est réservé.
Je pense que je vais foncer directement au théatre en arrivant pour essayer d’avoir des billets pour la scéance du vendredi (seule journée possible pour moi…).

Bon festival à tous… 8)

LA-MEN-TA-BLE !!! :imp:
Je sais, il ne faut pas commencer un texte de la sorte. Allez, je me resaisis; une note positive: On mange très bien à Angoulême. Je vous conseille “Le Concept”. Des jeunes plein d’entrain, une nouriture fait maison, des plats copieux et excellents… Allez-y, courrez-y… ils viennent d’ouvrir et ont besoin de vous :smiley: :smiley: :smiley:
Bon, pour revenir au festival, il a grandi; beaucoup de visiteurs, de bons spectacles mais l’organisation est LA-MEN-TA-BLE. :imp: :imp: :imp:
Quelques exemples: Rencontre dessinnée. Pub dans les haut parleurs de la ville, courrez-y, venez nombreux… 100 à 150 personnes attendent devant la porte… 60 places uniquement (Pas de chance, j’étais le 61ème :confused: ). Je m’énèrve un peu, rien n’indiquait le peu de places dispo. Allez, je tente la fois d’après. J’arrive 40 minutes à l’avance… 200 personnes qui attendent déjà. Peine perdue et, de plus, ils ne disent pas aux 140 malchanceux qui attendent depuis 30 minutes qu’ils ne pourront pas entrer dans 30 minutes. 60 places pour combien, 200 000 visiteurs? :question: (source: les organisateurs)
Autre exemple: Avant première AYA de YOPOUGON. Très beau film. Heureusement que j’ai acheté le billet par avance car la moitié de la salle était réservée aux professionnels. Je suis sûr qu’ils n’ont pas payé et on été gratifiés des meilleures places. Bonjour les torticolis aux derniers arrivés. Ne me dites pas qu’ils n’auraient pas pu faire 2 projections (professionnels et public)? Je me demande combien de fans n’ont pu entrer… :frowning:
Encore un exemple? Dédicace Urban 2: Je prends l’album… Plus de billets de dispo pour la dédicace… Attention, on ne m’a pas dit “c’est trop tard”, non “plus de billets”… c’est inconcevable. Je me suis enfui de là et me suis rabattu vers la tente “le nouveau monde”, bien plus sympas et abordables. :smiley: Ils ont sû rester humains!
Enfin, finalement, j’ai eu de la chance, j’ai pu voir le concert de dessin de Zep. Génial, mais là aussi une grande partie de la salle réservée aux privilégiés.
Deuxième coup de bol, j’ai fait le festival vendredi; les files d’attente étaient très courtes. Samedi, certaines filles faisaient 100m voire plus. Imaginez, payer 15€ l’entrée pour attendre 1 à 2h dans la file et le froid (et je n’ose imaginer comment c’était sous les tentes).
Non, décidément, ce festival est trop élitiste; tout est fait pour les auteurs et pour les officiels. PAs de respect des nombreux visiteurs qui viennent de loin. Non, je n’irais plus à Angoulême pour le festival de BD.

Voilà donc mon état d’âme et mon coup de gueule! Peut-être n’ais-je pas eu de chance cette fois ci (mais c’était moins le bo…l en 2010). D’aucun dirons que ce festival leur a plu et je respecte celà. Ce post n’est pas polémique, c’est juste mon coup de sang… Maintenant, çà va mieux.

J’ai trouvé un festival qui a l’air sympa pour Juillet à 3€ la journée. J’irais me consoler là-bas (et je ne dirais pas où c’est… :smiley: ).

A très bientôt à tous et “Vive la BD humaine”. Tchô

C’est la première fois que tu y vas ? ça fait bien longtemps que les dédicaces, je les fuis dans les grandes bulles (surtout les auteurs mainstream), ou alors faut orienter et être un peu malin.
Et oui, le Nouveau Monde, c’est vraiment bien. Mais faut pas trop le dire, sinon il n’y aura plus de place !!!

Pour le concert de dessin, faut prioriser dès le matin là-dessus !

J’y étais en 2010.
Pour les dédicaces, j’avais pu faire certaines rencontres intéressantes (j’avais évité Soleil, trop de monde).
Mais là, j’ai trouvé que c’était pire.

D’accord, je dirais rien pour le “nouveau monde”… :smiley:

C’est pire que l’attaque de la femme de 50 pieds ! ~_____^

Tori.

Mais là, au moins, il y a du décolleté… :wink:
Par 5°, sous la pluie et avec un vent glacé, je n’en ai pas vu beaucoup… :smiley:

Daniel

Ce coup de gueule est comment dire le même depuis 5-6 ans. Le festival à pris une dimension énorme. L’organisation à changé, parfois en bien parfois en mal, mais c’est surtout la population qui a augmenté. Quand j’y allais à mes 16 ans le dimanche tu pouvais acheter plein de trucs sans faire de queue et avoir des dédicaces. Puis quand j’ai été auteur mes premières années pareil j’en avais la vingtaine. Puis après ils ont tenté des trucs séparé les 2 bulles du champs de mars (la célèbre année avec la neige) bon là ça à pas fonctionné en plus la neige ayant rendu la ville inaccessible il manquait de nombreux auteurs et aussi de foule, puis c’est redevenu normal (avec le rajout d’une tente sur le champs de mars à la place de celle des pros qui a fermé). Depuis le fest à la même gueule, le seul truc qui change depuis ma première année il y a 16 ans c’est le monde. C’est un afflux toujours plus massif chaque année. Les dessinateurs n’étant pas des machines ils ne peuvent plus suivre.

Déjà je devais avoir 20 ans je crois je faisais la queue pour Herenguel (créateur de Krän) à côté une queue immense qui sortait du stand Glénat et quasiment de la bulle c’était formé pour Loisel. Que pensait ces gens que le pauvre vieux il allait dessiné 12h d’affilé. Les horaires étaient marqués et pourtant non les gens ont fait la queue.

Je ne dis pas que l’organisation devrait pouvoir faire quelque chose de différentes. Mais si tu veux du calme c’est le jeudi. Les pros sont là le jeudi et vendredi le samedi/dimanche c’est le reste. Par contre moins de dessinateur aussi.

après je pense qu’il faut fouiner et chercher des artistes plus indés et moins connus. C’est sur que si tu viens pour du Loisel/Zep/Bilal vaut mieux s’accrocher.

quand à la place dans les bulles. Cette place est la plus grande de la ville du coup tu peux pas faire mieux.

Pour ma part, j’ai pris beaucoup de plaisir à vivre le festival que je m’étais concocté depuis…novembre 2012! J’étais logée aux pieds du centre-ville, ce qui facilite l’arrivée en tête de file dans les queues attendant les ouvertures des expositions. J’ai squatté la bulle “Nouveau Monde”, les yeux pleins pleins d’étoiles. Les auteurs y étaient nombreux et les files acceptables. En même temps, cela donnait l’occasion de discuter avec de parfaits inconnus et d’échanger sur les BDs que nous avions en mains et dans les sacs et ça aussi, c’était bien sympathique. Un petit tour dans l’espace “Para-BD”, histoire de :smiley:
La chance a fait le reste: la grippe de certains ardéchois m’a permis de racheter leurs billets pour le concert de dessins “Titeuf a vingt ans”. Une véritable performance artistique! J’étais heureuse d’y être.
Quant à l’avant-première d’Aya de Yopougon, je n’y ai vu que deux rangées réservées, ce soir-là, aux gens de la production…
Bref, je remettrai volontiers les pieds à Angoulême en 2014.

Mon Angoulême (avec le circonflexe) :
france-comics.com/article.ph … e=6105#nb1

C’est clair que la bulle nouveau monde c’est la meilleur. Normal j’y étais pendant des années :slight_smile:

J’ ai toujours eu envie de tenter l’ expérience du festival d’ Angoulême ( ou encore de me faire la ComicCon ) , mais vu que je fuis la foule comme la peste , je crois bien que je n’ y mettrai jamais les pieds . :unamused:

L expérience de Soy’ donne bien envie , c’ est certain . :wink:

Salut CryptKeeper,
tu peux essayer de tenter l’aventure au moins une fois. Mais si tu veux éviter la foule et faire des rencontres, il faut y aller hors week-end (jeudi et vendredi). Et comme le disent beaucoup, les endroits les plus intéressants sont “le nouveau monde”, “la para BD” et, pour moi, la librairie jeunesse (quoique là, en semaine, c’est plutôt les écoles et les petits diables turbulents que tu rencontreras). En une journée, tu peux faire les deux facilement.
Après, si tu veux assister à quelques spectacles, il faut vraiment t’y prendre à l’avance pour essayer d’avoir des billets et… faire la queue (souvent 1h avant le début du spectacle). Mais bon, 2-3 spectacles = 2-3h de queue + 45mn par spectacle, il ne reste plus beaucoup de temps après… :confused:
Bref, le conseil principal, évite le samedi - dimanche.

Et comme je disais… on y mange très bien :smiley:

Salut LeDan ,

Merci pour ton message . Je tenterai peut-être l’ année prochaine . En tout cas , je note tes conseils .

Cela tombe bien , j’ aime bien manger . :wink: