AVENGERS : LA SÉPARATION (Brian Michael Bendis / David Finch)

104170622_10158280074029648_528336174303799588_o

AVENGERS : LA SÉPARATION (MUST HAVE)
Auteurs : Bendis, Finch
Marvel Best Of, 168 pages, 14,99 €
Lorsque les Avengers se font attaquer par l’un des leurs, les héros les plus puissants de la Terre tombent les uns après les autres. Ils ne savent pas qui est le traître mais Captain America et ses coéquipiers sont frappés par quelqu’un qui connaît tous leurs secrets et points faibles… Serait-ce la fin des Avengers ? Découvrez-le dans un récit renversant signé Brian M. Bendis et illustré par David Finch.
(Contient les épisodes US Avengers (1963) 500-503 et Finale, précédemment publiés dans le MARVEL DELUXE : NEW AVENGERS T01)
SORTIE LE 1er JUILLET

J’aurais pa dit Must have moi, mais ok.

C’est là que j’ai cessé de trouver les Vengeurs de Bendis intéressants.

Jim

:rofl::rofl::rofl::rofl:

:joy: :joy: :joy: :joy:

Qu’il est vilain celui là XD

C’est à ce moment là qu’ils ont tout fichu en l’air, je trouve.

Mini Militia App Lock

c’est bien ?

un résumé des avis.

pour mieux comprendre ce qui a été dit.

j’ai trop d’information dans la tête.

C est l album qui a rendu populaire les avengers dans les années 2000…
L avis ici sera en général assez negatif…

Pour ma part c est un jeux de massacre qui vise juste (le coeur du groupe) mais qui est mal foutu et sirtout accouche du contraire de ce que la morale de l histoire dit…
De plus la magie du Chaos existe…

Personnellement, j’ai plutôt bien aimé ce récit qui va amener plusieurs choses par la suite (la folie de Scarlet + le run des new avengers version all star). Alors oui c’est bourrin, clairement, mais ça se tient et c’est bien dessiné par le pèpère Finch.

PS : @Dc_FBS Evite d’enchainer 4/5 messages comme si c’était un whatsapp ou messenger s’il te plait, édite plutôt ton 1er message

N est qu une reprise assez mal foutue des WCA de Byrne… sans penser que depuis… ac a été réglé (comme le souci Pym/Janet; Vision/wanda… enfin tout un tas de trucs qu il remet dans la balance alors que de longs arcs avaient tout réglé… bref… comment foutre la merde sans jamais rien régler. Certes la bazar est createur de tensions qui sont faciles pour animer les lecteurs mais bon… c est justement « facile »)

Version JLA Morrison…
Qui a influencé Ultimates et ces avengers mais aussi Authority (Ellis dont aucune série ne marchait commercialement a voulu faire sa version de l equipe top seller qui était cette JLA). D ailleurs, depuis quelques temps je me dis que les avengers de Aaron c est un peu aussi sa JLA Morrison… Bendis avait copié la line up… Aaron copie un peu le fait de confronter à des dangers incessants avec des armes, bidules impossibles aussi avec eux et sans trop d attention sur les personnages… Bendis a aussi peu fait attention aux personnages (comme Hickman) mais plus parce qu ils semblent juste avoir du mal à le faire…

Bah j’ai toujours vu ça comme… une rechute ! Personnellement j’ai aimé cette idée, qu’elle s’inspire de choses du passé est un plus pour moi même si ça a été résolu à l’époque

C est pour moi un peu facile… ca se déclenche en 4 cases… aucune volonté de vraiment la reconstruire derrière… au contraire le seul episode où elle revient ne sert à rien pour elle (26) mais enfonce hawkeye qui lui aussi se retrouvera dans une multitude d intrigues trés loin de ce qui avait été conclu lors de son long périple de Avengers (1963) 16 à la fin des WCA… tout ca balayé en 4 cases… là aussi…
Et on parle de maturité, de comics « adultes » etc …

Ça dépend.
C’est typiquement le genre de produit qui divise.
Pour les vieux lecteurs comme moi qui ont déjà lu trente ans de Vengeurs, ça démarre pas mal avant de s’effondrer et d’ouvrir la voie à une tétrachiée d’idées à la con.
En revanche, pour toute une génération de lecteurs, c’est l’occasion de vraiment découvrir le groupe et c’est un choc, ouais. Comme beaucoup de merdes des années 2000, ça a renouvelé le lectorat. Donc en soi, tant mieux.

Au-delà de ce clivage, la série New Avengers que Bendis lance juste après ça montre qu’il y est un peu en roue libre et que les défauts propres à « La Séparation » seront encore plus présents : il lance des idées qu’il n’exploite pas (Cage qui veut que les Vengeurs aient un rôle plus social), il caractérise ses personnages de manière bancale et contradictoire avec ce qui a été fait (le plus fâcheux étant Spider Woman), il amène des explications comme autant de cheveux sur la soupe (là encore, Spider Woman, dont il nous dit que c’est pas la vraie, sauf que ça survient comme ça, alors qu’on a passé vingt ou trente épisodes sans que rien ne soit fait pour expliquer les incohérences d’avant ou annoncer l’intrigue d’après), il ne parvient pas à conclure ses intrigues de manière satisfaisante (son goût pour les ruptures de linéarité et le passage du présent au passé fout en l’air le suspense de la fin du récit d’évasion qui constitue le premier arc de la série New Avengers…).

Donc j’aurais tendance à dire que si tu ne connais pas et si tu veux découvrir, tu peux lire ça t’arrêter là. Cependant, si tu ne connais pas du tout, tu seras peut-être désarçonné, parce que « La Séparation » s’appuie sur des étapes importantes de la continuité propre à la série Avengers (référence aux Krees, aux Skrulls, aux origines de Vision, au départ de Jack Of Hearts…), et ça pourrait peut-être te paraître abscons.

Enfin bref, tout ça pour dire que si tu veux passer ton chemin, je ne t’en voudrai pas, et je pense que je ne serai pas le seul.

Jim

T’es Normand, toi, non ?
Ou ça dépend ?

D’où le titre : la séparation

Bon, mois, j’y ai cru un an au génial grand plan du 1er quinquennat … et pourtant, mon Kabraire me disait toujours que c’était pas bon … et moi je lui disais justement que si c’était « new » Avengers, c’était parce que justement, c’était pas Avengers … en fait, c’était pas, tout court.

Je suis d’accord avec ton Kabraire et l’analyse de Mr Jim, comme toujours :wink:, sonne très juste… Meme si les non lecteurs de 30ans de vengeurs comme moi se sont effondrés rapidement aussi…
Sur la profondeur des personnages je dirais, ben c’est du Bendis quoi… Comment ça j’ai un problème avec Bendis ? Ah bon ? :thinking::yum:

Non.