AYA, CONSEILLÈRE CULINAIRE t.1-5 (Akyo Aoushi / Saburô Ishikawa)

Suite de la news d’hier (voir: Nouvelles licences chez Doki-Doki ), nous en savons un peu plus sur Aya la conseillère culinaire grâce à la mise à jour du site internet de l’éditeur.

Voici donc le synopsis et quelques visuels pour alimenter votre estomac en attendant de recevoir le conseils culinaires d’Aya en juin.

"Aya Kisaragi est une conseillère culinaire employée par la société Food Project. Son travail consiste à redresser des restaurants qui battent de l’aile. Son patron lui a adjoint un petit nouveau, Ippei Komaï.

1re histoire : Aya est chargée de redresser un petit restaurant de lamens tenu par un cuisinier alcoolique qui vit seul avec son fils. Aya propose un marché au cuisinier, ivre du matin au soir : elle lui laisse une semaine pour se ressaisir et servir 500 clients par jour, auquel cas, elle lui laissera la gérance. Sinon, il devra partir.

2e histoire : Mizuki, la patronne et chef d’un restaurant familial atteinte d’un cancer en phase terminale cherche un cuisinier capable de la remplacer et de perpétuer le goût de sa cuisine. Il faut faire vite car il ne lui reste que 3 mois à vivre. Et Aya découvre qu’à cause de sa maladie, le sens gustatif de Mizuki commence à s’altérer…

3e histoire : Kiyohisa Murata, un chef de réputation internationale, engage Aya à titre personnel pour ruiner la réputation culinaire de son propre petit fils, l’orgueilleux Kôjirô Hasegawa, le chef d’un restaurant français huppé. Pour cela, il le défie via un article incendiaire dans la presse. Mais en cas de défaite, il devra lui révéler et lui céder sa fameuse « recette royale »…"

© ISHIKAWA Saburô / Hôbunsha

Lire la news sur le site

Jean-Pierre Coffe version japonaise ?

ou une version restaurant de sommelier.

Et il donne des recettes, ca par contre ce serait interressant.

Je note une recrudescence des titres à connotation culinaire ou dionysiaque (Yakitate Japan, Sommelier, Aya, Bartender en anime). Bien manger, bien boire : une préoccupation du moment au Japon ?

edit : je me demande même si le fait que ces thèmes rentrent directement en résonance avec la culture française est un hasard…

moi j’attend le petit chef :slight_smile:

Discutez de Aya, Conseillère Culinaire