BANDETTE t.1 (Paul Tobin / Colleen Coover)

Le site de l’éditeur : epeditions.com/a-paraitre

Ah, bonne idée ! Elle me faisait de l’oeil cette BD !

Tu peux tenter parce que c’est chouette.
(Faut aimer l’ambiance légère à la Fantomette)

En voyant juste le titre, j’ai cru que c’était une BD cochonne :laughing:

On en est loin, je ne crois pas que tu verras plus que des bisous dedans.

À moi également !

J’en parlais d’ailleurs ici, à l’occasion de son Eisner Award pour la meilleure série numérique.

Tori.

J’ai lu ça et c’est pas mal du tout, je reviendrai en dire deux mots le mois prochain pour la sortie.

D’autant que Colleen Coover s’est déjà aventurée dans un genre plus coquin, avec Small Favors.

Jim

Titre traduit en France par Jean-Paul Jennequin, si je ne m’abuse !

Sortie repoussée au 28 juin.

La couverture :

Voui, c’est même lui qui me l’a conseillé, et c’est vraiment que c’est succulent.

Jim

Je me demande s’il ne te l’a pas conseillé dans les couloirs d’Angoulême, un soir, à la sortie, avant un repas en crêperie ! Parce que j’avais aussi clairement entendu cela et j’ai fait la même chose que toi !

Il me semble qu’il m’en a parlé sur le stand de la Musardine, mais je confonds sans avec le lendemain, quand justement je me suis pointé sur le stand afin de voir la bête dont il parlait.

Jim

On était devant le stand de la Musardine à ce moment-là, en remontant pour sortir après 19h …

Bon, bah ça doit être ce moment-là, alors.
Ce qui est marrant, c’est qu’ensuite, on m’a offert le bouquin. Ce qui m’a permis de l’offrir à mon tour, et donc de répandre la bonne parole.

Jim

Eh bien, c’est pas mal du tout, ça. Dommage que cela ne reste qu’au tome 1 en VF, parce que l’histoire n’est pas du tout finie, mais c’est très agréable de suivre les histoires de l’insouciante Bandette. C’est complètement loufoque, mais rigolo. Et puis j’ai l’impression que Tobin et Coover se sont plutôt bien renseigner sur la France (ou Paris) et sa culture (ou alors, la trad’ a sacrément bien fait son taff), sans rentrer dans des clichés classiques.
Et puis le style graphique de Coover est toujours aussi agréable à regarder. Et cette édition nous présente quelques coulisses sur la création d’une planche de A à Z, et ça, c’est très intéressant.

Je suis bien d’accord avec toi.

Tori.

En plus, c’est sorti chez Paquet…

Je :arrow_right: :sweat_smile:

Si tu sors, n’oublie pas de sortir Coover, du coup.

Tori.