BATMAN #0-52 (Scott Snyder / Greg Capullo, Becky Cloonan)

Suite aux événements du crossover Flashpoint qui a vu le héros Flash (Barry Allen) confronté à la troisième Guerre Mondiale entre Aquaman et Wonder Woman sur une Terre parallèle (sous la menace constante de son Nemesis, le Nega-Flash) l’éditeur DC Comics a décidé de relancer son univers, justifié par la réécriture de certains Super-Héros qui n’étaient plus en adéquations avec leur époque. Le New 52 c’est la politique agressive de DC Comics en réponse au marché actuelle, 52 nouvelles séries en perpétuel évolution.

DC place le scénariste Scott Snyder auréolé du succès de sa série Vertigo American Vampire et de son passage sur Detective Comics (Batman : Sombre Reflet), à la tête de la série Batman. Avec l’absence prolongée du titre *Batman Incorporated *depuis le début du New 52, Snyder se creuse facilement une place en tant que scénariste principale des séries Batman grâce au succès de ce relaunch.

Mais le succès du titre ne tient pas qu’a un seul homme. Greg Capullo, ex-dessinateur de Spawn, a décidé du jour au lendemain qu’il n’était pas assez connu et s’est vendu aux enchères sur le net. C’est DC qui a gagné le butin, plaçant le populaire dessinateur sur la série au coté de Scott Snyder. Alchimie immédiate.

Résultat des courses ? Batman est le hit de DC régulièrement en première place du top ten des ventes. Pas mal pour le scénariste le plus surveillé de l’année et d’un dessinateur en reconversion.

http://img826.imageshack.us/img826/6986/40616476.jpg

[quote]BATMAN #7
Written by SCOTT SNYDER
Art by GREG CAPULLO and JONATHAN GLAPION
Cover by GREG CAPULLO
Variant cover by DUSTIN NGUYEN
1:200 B&W Variant cover by GREG CAPULLO
On sale MARCH 21 • 32 pg, FC, $2.99 US • RATED T
Combo pack edition: $3.99 US
Batman may have survived the Court of Owls’ first strike (barely), but even as he recuperates, the Court is preparing to launch its most deadly and sweeping attack yet. Plus: The secrets revealed in this issue will change Batman’s world forever! You won’t want to miss the issue everyone will be talking about!
This issue is also offered as a special combo pack edition, polybagged with a redemption code for a digital download of this issue.[/quote]

Lien
Le site de l’éditeur : dccomics.com

Du peu que j’en connaisse, de Scott Snyder, j’attends ça avec grande impatience.

Jim

[quote=“Jim Lainé”]Du peu que j’en connaisse, de Scott Snyder, j’attends ça avec grande impatience.

Jim[/quote]

J’ai lu les 2 premiers numéros et c’est très bon.

J’ai relu le début hier et je confirme que c’est vraiment très sympa.

Surtout on parlait de “Reader’s friendly” je sais plus trop où et Snyder fait un super boulot pour introduire un personnage super connu ! Une petite baston des familles pour faire un tour d’horizon rapide des principaux méchants, une petite photo de famille pour présenter les personnages qui gravitent autour de Wayne, dont les différents Robin, tout cela en quelques pages et sans en faire des tonnes. Surtout c’est bien intégré dans l’histoire et on a pas l’impression que ça tombe comme un cheveu sur la soupe.

Ca change de certains titres où on a des tonnes “d’encarts” bien indigestes pour essayer de nous faire comprendre à nous, incultes lecteurs, l’idée que veut développer le scénariste (comme dans Sup ou Batgirl).

Pour ne rien gâcher le dessin met bien dans l’ambiance.

En plus paraît que ça se bonifie au fur des numéros…

C’est tout simplement l’une des meilleurs séries (après Animal Man, hein!) du New 52.

Je trouvais justement les premiers épisodes assez quelconques. ça présente, ça présente, ça parle…

Seulement cette fois-ci, j’ai laissé la chance au produit car il s’est passé la jurisprudence “Black Mirror” (VF: Sombre reflet). Snyder construit très lentement ses intrigues de petits riens qui se lient au fur et à mesure de l’histoire. On retrouve cela sur son Batman mais un peu moins sur Swamp Thing par exemple.

Dès l’épisode 4 (ou 5), il accélère le rythme et accroche le lecteur de fort belle manière. Du tout bon en somme!

[quote]http://img826.imageshack.us/img826/6986/40616476.jpg

BATMAN #7
Written by SCOTT SNYDER
Art by GREG CAPULLO and JONATHAN GLAPION
Cover by GREG CAPULLO
Variant cover by DUSTIN NGUYEN
1:200 B&W Variant cover by GREG CAPULLO
On sale MARCH 21 • 32 pg, FC, $2.99 US • RATED T
Combo pack edition: $3.99 US
Batman may have survived the Court of Owls’ first strike (barely), but even as he recuperates, the Court is preparing to launch its most deadly and sweeping attack yet. Plus: The secrets revealed in this issue will change Batman’s world forever! You won’t want to miss the issue everyone will be talking about!
This issue is also offered as a special combo pack edition, polybagged with a redemption code for a digital download of this issue.

http://img545.imageshack.us/img545/1703/23956693.jpg

http://img820.imageshack.us/img820/7466/33453444.jpg

http://img651.imageshack.us/img651/5299/50873981.jpg

http://img24.imageshack.us/img24/8174/71450914.jpg[/quote]

Source: www.herocomplex.latimes.com

Le mot de passe montre que Snyder a compris plein de choses à l’univers de Batman.

Jim

Une page de Batman #8:

http://img837.imageshack.us/img837/4825/batman0806inks02.jpg

[size=200]INTERVIEW DU DESSINATEUR GREG CAPULLO[/size]

Le crossover** Night of The Owls** impliquant la plupart des séries de l’univers Batman débute en mai. Petit passage en revue des différents Talons qui ont fait office d’assassin pour la Cour des Hiboux à travers les siècles et qui reviennent tourmenter le Caped Crusader.

Designs des Talons de 1660, de 1770, 1840, 1870, 1940 et 1950 réalisés par le dessinateur Greg Capullo :

http://img853.imageshack.us/img853/2602/1660cw.png

[quote=“Greg Capullo”]The “Night of the Owls” is coming this May, pitting the extended Bat-family against the deadly Court of Owls. A shadowy secret society with roots that date back to Gotham City’s earliest history, the Court employs a cadre of timeless, sinister assassins known as Talons to execute its malevolent will.

“I thought about owls for a minute, and the hooded owl sprang to mind,” said BATMAN artist Greg Capullo about the creation of the original Talon. “So I gave him a hood like an executioner. As for the lines of the suit, I let the thought of birds guide my hand. An owl design simply made sense.”

For the earliest of the Talon designs – appearing in Gotham City of the 1660s, and resurrected to battle CATWOMAN – Capullo did some historical research to capture the proper aesthetic.

“I Googled garb and weapons from the period to get the right feel,” said Capullo. “I mixed, I matched and modified what I’d seen into a design that looked dangerous.”[/quote]

http://img220.imageshack.us/img220/4017/1700bmrob.png

http://img687.imageshack.us/img687/5294/1840bop.png

[quote] “Now I’m thinking Jack the Ripper,” said BATMAN artist Greg Capullo of the mid-Victorian Talon that threatens the BIRDS OF PREY during the crossover. “Cloaks and lots of layers. A bird’s feathers are all layered. Perfect.”
[/quote]

http://img444.imageshack.us/img444/8931/061rn.jpg

http://img840.imageshack.us/img840/3940/063aui.jpg

http://img26.imageshack.us/img26/3665/062cq.jpg

[size=200]INTERVIEW DE L’ÉQUIPE CRÉATIVE[/size]

Designs des Talons de 1880 et de 1980 réalisés par Moritat, Keneth Rocafort et Rafael Albuquerque :

http://img21.imageshack.us/img21/8624/060qs.jpg

http://img14.imageshack.us/img14/8524/058rv.jpg

http://img829.imageshack.us/img829/7735/059qy.jpg

[size=200]INTERVIEW DU SCENARISTE SCOTT SNYDER - PARTIE 1[/size]

[size=200]INTERVIEW DU SCENARISTE SCOTT SNYDER - PARTIE 2[/size]

J’ai un aveu à faire: je lis mon numéro de Batman religieusement chaque mois. La série s’est même rapidement hissée dans mon top 5 de lecture DC. J’attends chaque numéro avec l’impatience d’un euh… Pokemon en rûte ?!? Mais ce n’est qu’une partie de l’aveu. La vérité, c’est que je ne lisais pas Scott Snyder avant. Malgré des bases solides, je trouve sa série American Vampire ennuyeuse et sur-médiatisée. Quand à ses Detective Comics, je suis simplement passé (plus ou moins) à coté après la lecture du ronflant Gates of Gotham. Et je dois avouer que quand j’ai commencé à entendre le scénariste parler encore une fois d’une intrigue à base du “plus grand mystère de Gotham” déjà ressassé par l’auteur, j’ai même pas pris la peine d’acheter le premier numéro.

Et puis… Et puis, n’étant même pas fan de Greg Capullo, j’ai trouvé les premiers aperçus très convaincant (graphiquement j’entends). J’ai donc pris les deux premiers numéros. J’ai été impressionné par la capacité du scénariste à créer une nouvelle conspiration en évitant le piège (Black Glove style*) du groupe secret tellement ancré dans la vie d’un héros avec plus de 70 ans de publication au compteur que s’en est même plus crédible.
Mais ce qui m’emballait le moins, c’était l’idée d’un arc en 13 numéros. Les scénaristes se plantent souvent sur la limite quantité/qualité avec la décompression de l’intrigue. Pourtant Snyder tire le meilleur de son “grand plan” avec son lot de révélations bien réparties entre chaque numéro. Ce qui donne l’impression de lire, en 20 pages, un début, une fin, et l’envie de continuer qui vous ronge. Par exemple, le premier numéro présente les héros (pour le new 52) et l’intrigue, le second se répand sur le mystère des tours Wayne, puis la recherche du méchant (#3) qui mène à l’enfance de Bruce et la légende des hiboux (#4), etc… Ce qui fini indubitablement par la chute du Chevalier Noir face à une Gotham qu’il croyait connaitre (très bien orchestrée dans Batman #6).
Dans cette thématique de l’impacte de la ville sur les héros, Snyder jongle habilement entre le mystique et la coïncidence, laissant au désir du lecteur de faire son choix ou pas. Et, sans statuer sur “l’entité Gotham”, il n’hésite pourtant pas à instiller un peu du fantastique Batmanien boudé par de nombreux créateurs qui se bornent à faire de la série un simple polar noir. On ne rappellera jamais assez que Snyder est un fan de Grant Morrison et pourtant, en jonglant sur les même thèmes, ne singe jamais l’écossais.

D’un autre coté, il serait dommage de diminuer l’importance de Greg Capullo sur la série alors qu’il fait la moitié du travail. Narration simple et réfléchie et fluide, le dessinateur n’oublie jamais qu’il dessine un comics avant tout (je ne suis pas de ceux qui trouvent ses visages trop “cartoony”). Il met la simplicité de son trait au service de l’histoire. Mais là où il se déchire, c’est dans l’importance qu’il porte aux personnages: dans leur posture, leur façon de bouger mais aussi dans les expressions. Tout le charisme du Talon vient de sa façon de se poser, de combattre, au même titre que Batman. C’est graphique.
Je n’ai jamais été un grand fan de Capullo, ni un grand détracteur, je ne lisais juste pas ce qu’il faisait (ou très peu), mais il faut avouer qu’il connait les codes. Horreur, peur, colère, rage, même la simplicité de Nightwing se voit au premier coup d’œil. C’est stupéfiant. Et le gars rend ses 20 pages au mois sans aucun retard et avec l’aide du très bon encreur Jonathan Glapion. Dessinateurs de compète pour un script efficace.

Je me rappel maintenant qu’une critique élogieuse dessert souvent les futurs lecteurs du produit qui se feront un plaisir de ne pas y trouver leur compte, à raison ou non. Mais je vais vous faire un aveu: ce comics le mérite.

*[size=85]Malgré le départ de Grant Morrison, DC a trouvé un très bon remplaçant pour perpétuer les aventures du Capé Croisé. [/size]

Tu as absolument Jack!

Snyder distille les petites pilules “quand il faut et où il le faut”. Il donne ce caractère cher et très recherché qui est, pour le lecteur que je suis, de progresser dans l’intrigue. Tout le monde ne le fait pas forcément!

Dans l’épisode 7, il reprend une scène de Grant Morrison (vu lors dans Batman:The Return) et la prolonge de manière astucieuse.

C’est ça, Scott Snyder!

Concernant Capullo, je n’ai pas souvenir d’avoir lu un comic de Batman dessiné de cette manière (je me gratte la tête)…

le bat crossover se déroule sur combien d’épisodes et de séries ?

Alors, l’histoire commence dans le premier arc de Batman “Court of the Owls”.

Elle continue dans Nightwing 8 et 9, et ensuite ce sont quasiment tous les titres Batman qui sont impactés dans leur numéro 9 chaque héros devant affronter son propre talon (voir réponse de Jack au dessus). Plus précisément : “Nightwing,” “Batwing,” “Batman & Robin,” “Batgirl,” “Birds of Prey,” “Batman: The Dark Knight,” “Catwoman,” “Red Hood And The Outlaws” et “All-Star Western.”

Idem, je suis vraiment emballé par cette série, qui figure aussi dans mon top 5 des New52 ! Et effectivement, le côté “groupe secret qui dirige tout dans l’ombre” est pour une fois bien amené, on a pas cette impression de “'tain, ça fait le 35ème groupe d’espions secrets internationaux avec des moyens colossaux, va falloir arrêter au bout d’un moment”. L’insertion de la Cour des hiboux dans l’histoire de Batman, de Gotham, est vraiment bien amenée.

Et j’avais beaucoup aimé Gates of Gotham.

Un premier aperçu de la nouvelle version de la Batmobile par Greg Capullo:

http://img41.imageshack.us/img41/4700/batmobileh.jpg

http://img803.imageshack.us/img803/3630/46936651.jpg

http://img9.imageshack.us/img9/7457/73815642.jpg

[quote]Batman #8
Story by Scott Snyder
Art by Greg Capullo, Joanthan Glapion, Rafael Albuquerque
Colors by FCO Plascenscia
Cover by Greg Capullo, FCO Plascenscia, Jason Fabok
Publishe DC Comics
Cover Price: $3.99
Release Date Wed, April 18th, 2012
Broken and beaten, Bruce Wayne has retreated from Gotham City – the city of Owls – to Wayne Manor. But no place is safe, because the Court is about to strike at the heart of city, and nothing will ever be the same. Be there for the start of the battle for Gotham City’s soul…and the prelude to "The Night of the Owls."And in the first chapter of a new backup story, learn the secret history of The Court of Owls – as well as the secrets of Gotham City and the Wayne family![/quote]

http://img17.imageshack.us/img17/4233/63427985.jpg

http://img571.imageshack.us/img571/1751/98844683.jpg

http://img217.imageshack.us/img217/2369/31418718.jpg

http://img689.imageshack.us/img689/8260/10122785.jpg

http://img339.imageshack.us/img339/2470/14652473.jpg

http://img831.imageshack.us/img831/3992/86905955.jpg

Source: www.comicbookresources.com

Quelques pages de * Batman #8* par Greg Capullo:

http://img207.imageshack.us/img207/1781/bm80708450colorhi.jpg

http://img88.imageshack.us/img88/8342/batmanvol22012041602225.jpg

[quote=“Scott Snyder”]**The wait is over, and the war for Gotham City is about to begin. Pitting Batman and the extended Bat-family against the Court of Owls and their sinister agents, the long-awaited “Night of the Owls” crossover kicks off this week.

A shadowy secret society with deathless assassins known as Talons to execute its malevolent will, the Court has roots that reach back into Gotham’s deep past – and now this cadre of killers has mounted an all-out assault to exert its influence on the city’s present. It’s the Court of Owls versus the Allies of the Bat to determine once and for all who will rule the shadows of Gotham City.

BATMAN writer Scott Snyder discusses the battle that’s about to begin, and how one night in Gotham can reflect the city’s storied past.**

“Night of the Owls is here, and it’s about time.”

I think that’s what a lot us on team Batman have been feeling these last few days. Because for us, this is the moment - the moment we’ve been excitedly working on and building towards for months. This is it, and now it’s really here! This is the night when the Court of Owls makes its move, sending close to 60 Talons out into the skies of Gotham, each with a deadly mission designed to help bring the city to its knees. Of course, the missions will also bring the Talons crashing into conflict with almost every member of the Bat-family, and even though this whole story takes place on one single night, for many of Gotham’s heroes, these clashes will have terrifying consequences that linger long after Gotham’s fate is decided.

“Night of the Owls is here, and it’s about time.”

There’s another reason that phrase sticks with me, though. And that’s because the story itself is about time, about history. For one thing, with every Talon having come from a different era of Gotham’s past, they’ll be plenty of glimpses literally and figuratively into Gotham’s history, with a lot of shocking secrets from the past being revealed. Basically, the story is about Gotham’s dark past being brought to to bear against the heroes of the present - about the evil from decades, even centuries of corruption emerging from the shadows to crush the spirit of the city - and the Bat-family - once and for all, in one single night, now.

So here’s hoping you’ll feel the same way we do…

“Night of the Owls is here, and it’s about time.”

Let the war for Gotham’s soul begin.[/quote]

[quote=“Greg Capullo”]You know, I’ve only been drawing BATMAN for, oh… nine months. In that time, I’ve had to draw Batman receiving the biggest beat down that I can ever recall. I mean, c’mon already! Stabbed, beaten, deprived of sleep, food and water. Okay, he had water – but it was freakin’ drugged! He’s seen a vision of his dead folks vomiting owls, he gets stabbed AGAIN (this time with a really BIG knife), has his home invaded…

You know what? I’ve, I mean, he, er… WE’VE had it! The time has come – way past due – the Batman that we all love shall have his Bat REVENGE!!! And, I promise you, people, no wimpy, play-by-the-rules BS. Oh no. I’m talking a truly satisfying bloodletting is on its way. After pushing Batman all the way to the edge – millimeters from his mental and physical breaking point – he’s pushing back. So, get your Kevlar on. We don’t want any collateral damage when Batman unleashes all his pent-up pain, fury and vengeance upon these damned goggle wearin’, knife totin’, little-beaked SOBs who “like hunting Waynes.”

Payback’s a bitch.[/quote]

Source: www.dccomics.com

http://img88.imageshack.us/img88/9408/batmanvol22012041602205.jpg

[size=200]INTERVIEW DU DESSINATEUR GREG CAPULLO[/size]