BATTLE ROYALE (Kôshun Takami / Masayuji Taguchi)

battle royale: tome 2, je suis un peu déçu je le trouve un peu inferieur au 1er tome, reste a voir si la suite sera d’un meilleur accabit :smiley:

très mauvais manga battle royale je te conseille vivement le roman qui est largement au dessus… Le manga mis à pars montrer du sang et des nichons…

Battle Royale - 15 tomes

Je viens de refermer le 15e et dernier volume de cette série, et autant le dire de suite, voilà bien longtemps que je n’avais pas dévoré 15 volumes aussi rapidement. Compte-rendu en détail.

Il n’y a pas encore si longtemps, Battle Royale n’était pour moi qu’un film adapté d’un roman. Je connaissais bien sûr l’existence du manga, mais le film ne m’ayant plu qu’à moitié, je ne lui avais pas accordé d’importance. Et pourtant, à force de voir et d’entendre que cette série était une véritable bombe, j’ai fini par craquer en achetant l’intégrale. Et quelle claque en effet !

Commençons par les points forts.

Tout d’abords, l’histoire. Bien que le synopsis soit connu de tous, l’auteur a réussi à maintenir un suspens constant tout au long des 15 volumes, et surtout, maintenir une pression indispensable pour ce genre de titre. Je me suis senti continuellement oppressé, dans un sens motivant bien sûr, et captivé par le récit. Tout arrive toujours au bon moment, la présentation des personnages (il y en a quand même 42 élèves au départ), les flash-back, les combats, les courses-poursuites, etc… Tout s’enchaine parfaitement et on sent que l’auteur maitrise son scénario. L’auteur du roman lui même le confirme au sein de différentes interviews réparties dans les 15 volumes. A côté de ça, cette même histoire est très dure et l’auteur ne lésine pas sur les moyens pour le montrer. Aucun détour n’est fait pour montrer la violence dans son état le plus cru, et c’est également ce qui fait la force de cette série. Les lecteurs sont pris pour ce qu’ils sont, des adultes à qui on montre ô combien l’humain devient son pire danger dans des conditions extrêmes. J’en frissonne encore… Pour finir, je parlerai des différents personnages évoluant dans cette histoire, on se prend vraiment à les apprécier/détester pour ce qu’ils sont, et la différence est bien réelle entre chaque. L’auteur leur insuffle un caractère et des convictions qui leur sont propres, et immanquablement, il en ressort un charisme indéniable pour la plupart.

Ensuite, concernant le dessin, l’auteur a un très bon coup de patte. Même si parfois les proportions des personnages (ou de leur visage plus particulièrement) sont étranges, le plaisir que l’on ressent à regarder son trait est bien réel. C’est beau, les décors sont nombreux (merci aux assistants ^^), le tramage efficace et chaque personnages possède son propre charisme rien que par son apparence. Dans un manga où l’émotion est plus que largement mise en avant, il est essentiel d’avoir des dessins permettant de retranscrire chaque sentiment. L’auteur s’en sort admirablement bien, et lorsqu’un personnage souffre ou est heureux, on le ressent et ça se voit. A côté de cela, l’auteur a également beaucoup de talent pour dessiner la boucherie inhérente à Battle Royale. Les cervelles explosent, les tripes se répandent, le sang gicle, les personnages sont mutilés pour servir cette histoire que j’annonçais très dure ci-dessus. Les aspects psychologique comme visuelle n’ont aucun repos, sauf lors des flash-back sur la vie des personnages. A noter également que le sexe a une petite place dans cette série, mais que les fans de ecchi voire de hentai déchantent vite car ici, il est question de sexe malsain, ce qui refroidit rapidement malgré le bon coup de crayon de l’auteur pour dessiner de jolies atouts à ces personnages féminins.

Enfin, le meilleur de ce manga est sans conteste sa mise en scène. Je suis encore sidéré par le talent de l’auteur pour montrer les choses de la meilleure façon qui soit. Si dans l’ensemble le découpage est plutôt efficace, il arrive que l’on frise la perfection, tel un storyboard extraordinaire, tant la mise en scène est parfois géniale. Les angles de vues et le découpage sont tellement bien pensés dans les moments forts que ça donne immédiatement une nouvelle dimension à notre lecture. On se croirait face aux meilleures productions cinématographiques, un spectacle si percutant que son efficacité est poussée à son paroxysme.

Les points faibles en revanche ne sont pas nombreux et à vrai dire, je n’en vois qu’un, la surpuissance de quelque personnage rendant parfois peu crédibles certaines situations. Mais bon, qu’à cela ne tienne, ça permet d’apprécier encore plus le moment où la correction arrive :slight_smile:

Quant à l’édition, rien à redire, c’est du bon boulot dans l’ensemble. Je n’ai pas relevé de fautes particulières, l’adaptation est bonne, les interviews de l’auteur et du romancier sont traduites et enfin, le papier et les jaquettes sont convenables.

Pour conclure, vous l’aurez compris, Battle Royale est bien la bombe que j’espérais trouver, et c’est sans conteste une série à faire figurer dans votre collection. Ames sensibles s’abstenir toutefois.

Note : 17/20

J’ai un mini soucis avec cette série : j’ai pris les 3 premiers tomes, j’ai beaucoup aimé, mais entre temps, j’ai vu le film 1. J’ai un peu peur, que du fait d’avoir vu le film, la série me paraisse plus « fade », connaissant la fin, qu’il n’y ai plus de suspens, de peur ou de joie.
Le film est-t-il complétement fidèle au manga ?

A mon souvenir, le film reste différent sur bien des points, sans parler du fait qu’il est super condensé par rapport au manga.

Pour ma part, j’ai trouvé le film sympa sans plus, alors que le manga m’a littéralement scotché. Tu peux donc reprendre sans crainte, même si bien sûr, il y aura probablement une poignée de passages où te douteras de la suite ^^

Le manga est passablement fidèle au roman sauf vers la fin où y a des événements qui se déroulent différemment (mais ils ont lieu et sont représentés, au moins) ; par contre pour le film, crois-moi ils ont pris le livre d’une main une tronçonneuse de l’autre et ils ont fait le film d’après les morceaux tombés après débitage… Le film est extrêmement superficiel et rapide, il zappe la plupart des personnages et ceux qui restent ne sont que partiellement mis en valeur (c’est-à-dire qu’on ne voit que leur mort et pas le reste de leur histoire, le plus souvent).
Pour moi le film est une réinterprétation, il ne représente pas l’univers de Battle Royale. Je te conseille vraiment de continuer le manga surtout si tu as aimé le début, tu découvriras des centaines de nouveautés :wink:

SI je retrouve quelques scènes, ce n’est pas grave, mais du moment que le film n’est pas la copie du manga, ca me va =)
Je vais donc continuer la série d’ici quelques temps.

Merci tous les deux :mrgreen:

Je suis d’accord avec Tec sur ce manga! Je n’ai ni lu le roman, ni vu le film mais je peux vous jurer que c’est la série que j’ai dévoré et redévoré le plus rapidement. Certain seront peut-être choqués par le trait du mangaka, mais pour ma part, ce titre figure dans mon top 5 seinen.

Une certaine scène dans un phare ma particulièrement plu.

Une manga que je recommande a tous

Soleil va vous proposer une édtion Perfect de Battle Royale pour octobre.

Cette édition ne serait-elle pas l’adaptation d’une édition US et non japonaise ?

Non je ne crois pas, et les auteurs souhaitent justement que la nôtre soit différente de la version US (je ne sais pas sur quels points, par contre).

Même pour des triples volumes, 25€ ça fait un peu mal au cul. J’hésite vraiment…

Voulant me faire la série, ça tombe bien, apres il faut voir ce que reserve cette édition (grand format?, certaines pages couleurs?..) Apres pour le prix si on fait un cumul des 15 tomes, je pense que le prix au final revient au meme.

16 pages couleurs et format plus grand que l’édition de base de 3-4 cm.

Mais existe-t-il une version deluxe japonaise avec des pavés de 600 pages ?

@Gorgh : Sur l’intégralité de la série, cette édition perfect fait enfler le prix de 20€.
6,95x 15 = 104.25 €
25 x 5 = 125 €

Pour une version perfect, le fait d’être plus cher est assez normal. Le seul souci, c’est que je vois plus cette édition comme une compil’ du type Golgo 13, même si ici nous aurons l’intégrale de la série. Le fait d’avoir des volumes de 600 pages est assez déconcertant et je trouve cela incompatible avec le terme perfect…

J’ai pas l’impression. Ma recherche sur amazon n’a rien donné, en tout cas.

C’est vrai que c’est assez énorme, 600 pages. Mais tout dépend aussi de la façon dont c’est fait : si c’est du papier genre MPD Psycho, y aura pas de problème (les tomes sont super fins alors qu’ils contiennent plus de 200 pages). Par contre, s’ils font ça comme des porcs et qu’on a des tomes de l’épaisseur d’un dico, ce sera pas terrible.
Enfin, on verra bien en octobre mais le fait que j’achète ou pas dépendra aussi beaucoup de ça.
Je me réjouis de voir ce que peut donner le travail de Soleil sur une édition dite « Perfect » (c’est la 1ère fois qu’ils font ça, non?).

Moi qui attendais cette édition pour faire la série, du coup j’hésite beaucoup . Je vais également attendre la sortie, voir les commentaires (à mon avis, je ne pourrais pas le voir directement, je serais obligée de le commander… c’est d’autant plus risqué) . Mais 25€, c’est vraiment chéro .

Pour l’instant je n’y vois qu’une version moyen format en moins de volumes avec quelques pages en couleurs, (ce qui ne casse pas la baraque étant donné le nombre de séries ayant 3/4 pages couleurs en début de tome), pas au niveau d’un DB Perfect ou Kenshin perfect par ex. A voir si la couverture est souple ou rigide, le type de reliure. Le nombre de pages ne justifie pas à lui seul le prix.
Si l’on a une édition de la qualité de ce qui a été fait par Tonkam pour L’Histoire des 3 Adolf, ça peut être pas mal.

Je trouve ça pas top les gros pavés comme ça pour un manga. Et le prix fait mal (même si c’est logique comme l’a dit Ivan puisque c’est une édition deluxe).
En plus j’avais commencé à les acheter (la version normale) et j’en suis au 10 inclus donc je pense faire l’impasse.