BLUE ESTATE t.1-4 (Viktor Kalvachev)

[quote]Blue Estate, T.2 : un état d’esprit…
23/04/2012 - 18h05
Rachel Maddox vous manquait ? Bonne nouvelle, elle revient… Et avec elle, tous ses « amis » dont les tronches feraient une galerie de portraits à faire flipper n’importe quel badboy…
Êtes-vous suffisamment initié pour plonger dans ce polar pour adulte ? Dans ce deuxième opus de Blue Estate, les masques tombent, se transforment pour en laisser apparaître de nouveaux… Toujours un peu plus grimaçants. Plans foireux, héros désespérés, et ambiance poisseuse, Hollywood est une jungle étouffante. Inspirez un bon coup et plongez !

Blue Estate, T.2 est disponible en librairie et sur ankama-shop.com. [/quote]

Le principe du polar tarantinesque me plait bien, mais je ne vois pas bien où l’auteur veut en venir. Et puis sur tous les dessinateurs qui se succèdent, il y a du bon et du moins bon. Mais dans l’ensemble j’accroche encore, j’espère juste qu’il va enfin se passer quelque chose dans le prochain tome, maintenant que le décor est planté et que les (nombreux) acteurs sont en place.

[quote]BLUE ESTATE T. 3

13,90 euros/En librairie seulement

*Rien ne va plus sous les étoiles hollywoodiennes, les jeux sont faits… tout comme nos joueurs toujours en lice, faits comme des rats.

Bruce Maddox, sur le point d’emporter la mise, fait tapis. Il n’avait pas prévu que les petits secrets de Rachel puissent lui exploser en pleine face. Bad beat. Mais n’ayant aucun moyen de relance et à cours de cash, elle espère juste sortir de la partie, quitter la ville et se coucher.
Si seulement c’était aussi simple… Rachel est désormais au centre des intérêts de la Voriv Zakone et de la Cosa Nostra : elle devra jouer serré… C’est quitte ou double dans ce troisième tome de la série polar événement de Viktor Kalvachev : Blue Estate.*

SORTIE LE 30 AOÛT ![/quote]

La première saison vient de se terminer aux States, bon, c’est loin d’être aussi réussi que ce que pouvaient laisser espérer les couv’, sans être mauvais (loin de là), c’est assez classique et rempli (volontairement ou non) de clichés.
Néanmoins, avec un choix d’accompagnement musical judicieux, ça se laisse lire pour l’été:

:arrow_right: bobd.over-blog.com/article-fils-de-pulp-fiction-108949469.html

je vais prendre quand même ce tome 3 même si j’ai moins été emballé par le second tome que le 1er

A mon humble avis, c’est volontaire. Le récit est quand même très second degré. Moi pour l’instant j’ai bien accroché, je continue.

[quote]BLUE ESTATE t.4

13,90 euros/80 Pages/En librairie seulement

Plane sur ce dernier tome de Blue Estate comme une senteur boisée, roussie… Nos personnages, empêtrés dans cette nuée, sont comme portés par les paroles de Buffalo Soldier de Bob Marley : « Fighting on arrival, fighting for survival »… Car oui, c’est bien de survie dont il s’agit ici. Et l’esprit de Jah ne veille à coup sûr sur aucun d’entre eux. Le jeu est dévoilé, les masques sont tombés et la place est, si ce n’est enfumée, en tout cas bien fumeuse.
Alors, pour les amateurs d’atmosphères plus aérées, armez-vous au moins d’un bon White Russian afin de vous délecter de la conclusion tonitruante de cette épopée du crime made in Hollywood, l’œuvre pulp, sexy et délicieusement provoquante dirigée par Viktor Kalvachev.

SORTIE LE 14 MARS ![/quote]

Pas déçu par la fin de ce bon petit polar poilant. La scène de l’arrivée de Blue Estate est énorme ! La conclusion est un peu (beaucoup) expéditive, par contre.