BRAM STOKER - DRACULA (Georges Bess)

9782344038604-001-T

Bram Stoker Dracula

Un chef d’œuvre gothique à la beauté ténébreuse…

En 1897, le public découvre dans les pages d’un roman épistolaire écrit par Bram Stoker l’extraordinaire personnage de Dracula, être immortel qui se repaît du sang des vivants pour les transformer à leur tour en créatures maléfiques. Si Stoker n’a pas inventé la figure du vampire, il lui a malgré tout conféré sa forme moderne en faisant du comte Dracula une figure iconique et emblématique inspirant des générations d’auteurs. Et bien que le roman ne fût pas un best-seller immédiat, il connut un écho mondial à travers des adaptations cinématographiques devenues au moins aussi cultes que l’œuvre d’origine.

Pour la bande dessinée, l’immense Georges Bess s’attaque aujourd’hui à nous donner sa version du mythe tout en s’attachant à retranscrire au plus près l’âme du roman. Armé du brio graphique qu’on lui connaît, il fait le choix du noir et blanc, dans des planches à la beauté ténébreuse, pour mettre en valeur la puissance de son trait et lui conférer un souffle gothique assez inédit chez lui. Son Bram Stoker Dracula est une œuvre de virtuose qui démontre, une fois de plus, que Bess est sans conteste l’un des grands dessinateurs de la bande dessinée contemporaine.

Une version grand format de l’ouvrage sera proposée afin de profiter pleinement de la maestria graphique de l’auteur.

Auteur

Georges Bess

Parution :

09.10.2019

Collection :

Hors Collection (Glénat BD)

La couverture de l’édition Prestige :

9782344025123-001-T

Un extrait est disponible sur le site Glénat :

ça claque pas mal. Mais je demande à en avoir un peu plus !

Quel gourmand, quand même.

Jim

Bah, je trouve que ça fait trop splash page, pour le moment. Je voudrais voir un peu plus de BD, des pages avec du mouvement, en fait !

C’est très illustratif, en effet.

Jim

Hum …

Comics certes

ça veut dire quoi, ça ?

La suite de la phrase n’est pas plus claire :

mais d’un niveau qui en a fait un titre introuvable.

:face_with_raised_eyebrow:

Tori.

N’est-ce pas ?

Vingt-neuvième livraison de la newsletter Glénat sur le confinement. Cette fois-ci, parole à Georges Bess :

Comment se passe votre confinement ?
Quel confinement ?
Le confinement est ‘’mon état naturel’’… ça ne me change pas vraiment…
" Jusqu’ici tout va bien ", dit le type qui tombe du gratte-ciel !
Je suis chez moi à Paris, dans un cocon, on verra si des ailes de papillon finissent par me pousser dans le dos…

Comment votre travail de création en est-il affecté ?
Il n’en est pas affecté du tout…
Mon travail est source de plaisir et un terrain de jeux passionnant, d’ailleurs ça n’a rien à voir avec un ‘’travail’’ en fait, quand je suis dedans je suis bien.
Ces derniers mois ont été particulièrement féconds…
Ce qui me manque à la rigueur, ce sont les balades que je m’offrais régulièrement avec ma chérie en voyageant dans le monde entier…

Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?
Je termine une SF en deux volumes, un ‘’space-opera’’ qui s’appelle Amen (signé chez Comix Buro/Glénat), une histoire qui se passe dans un contexte de guerres de religions intergalactiques.
Un road-movie dans un style graphique très différent de celui de Dracula (mon précédent album), un style graphique que j’affectionne énormément.
Malheureusement, je n’ai aucune idée de quand cela va paraître…