C.O.W.L. (Higgins, Siegel / Reis)

[quote]C.O.W.L.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Geoffrey Warner, Reginald Davis et Paul Braddock, respectivement connus sous les pseudonymes de Grey Raven, Blaze et Sparrow, créèrent avec la municipalité de Chicago le premier syndicat historique de super-héros : le Chicago Organized Workers League . Nous sommes aujourd’hui en 1962. Warner et le C.O.W.L. doivent affronter leur pire ennemi : l’indifférence du grand public. Après avoir neutralité le dernier super-vilains et mis un terme à la Guerre Froide, les héros vont devoir prouver leur utilité aux habitants de Chicago tout en déjouant les tensions et luttes de pouvoir qui gangrènent l’organisation depuis des années.

Contenu : C.O.W.L. vol.1 & 2 (#1-11)

Public : Ado-adulte - à partir de 12 ans
Genre : Super-héros
Collection : Urban Indies
Date de sortie : 18 mars 2016
EAN : 9782365775656
Prix : 22.5 EUR[/quote]

[size=200]LE SUJET SUR LA V.O.[/size]

11 épisodes pour 22,50 €, c’est quand même pas mal.

C’est clair, mais est-ce que c’est chouette ?
Le pitch, sans être d’une originalité transcendante, me parle bien.

EDIT : ah, je viens de voir sur le thread VO qu’Artie a bien aimé. Et les planches, dans le genre Sienkiewicz, sont effectivement pas mal du tout.

[quote=“Photonik”].]

EDIT : ah, je viens de voir sur le thread VO qu’Artie a bien aimé. Et les planches, dans le genre Sienkiewicz, sont effectivement pas mal du tout.[/quote]

Oui mais attention, la série a été abrégée et elle s’en ressent ; surtout vers la fin.

J’ai bien aimé le concept et c’est vrai que le dessin est plutôt chouette. Malgré tout, les coups de théâtre sont téléphonés, ce qui gâche assez vite l’intérêt de la lecture, et le découpage manque parfois de lisibilité, je trouve. Par contre, il y a quelques petites idées que j’ai trouvé super rigolotes, comme le coup du méchant maître du son qui joue avec les onomatopées.

[quote=“artemus dada”]

[quote=“Photonik”].]

EDIT : ah, je viens de voir sur le thread VO qu’Artie a bien aimé. Et les planches, dans le genre Sienkiewicz, sont effectivement pas mal du tout.[/quote]

Oui mais attention, la série a été abrégée et elle s’en ressent ; surtout vers la fin.[/quote]

Mais les auteurs retombent pas mal sur leurs pattes et bouclent bien le récit.

[quote=“Nikolavitch”]…]

Mais les auteurs retombent pas mal sur leurs pattes et bouclent bien le récit.[/quote]

En tout cas c’est regrettable d’avoir abrégé cette série car comme je le disais dans la partie V.O :* “Une série très intéressante : un contexte original, une partie artistique entre Phil Noto & Bill Sienkiewicz, bref une série à lire (et à traduire en V.F).”* et j’avais l’impression en la lisant, qu’il y avait pas mal de potentiel, beaucoup plus que ce qui nous a été finalement proposé.