CAMELOT 3000 (Mike W.Barr / Brian Bolland)


*couverture à venir

Camelot 3000

En l’an 3000, une armada d’extraterrestres se lance à l’assaut de la Terre, prête à l’envahir.

Mais quand un jeune homme trébuche sur la tombe du roi Arthur, les âmes du monarque légendaire et ses alliés se réincarnent tout à coup. Accompagné de Lancelot, Merlin et des autres preux chevaliers de la Table Ronde, le roi breton entend bien s’opposer aux envahisseurs et à leur chef, Morgan Le Fay… sa demi-soeur.

INFOS

  • Public : 12+
  • Collection : URBAN CULT
  • Date de sortie : 25 octobre 2019
  • Pagination : 320 pages
  • EAN : 9791026820154
  • Contenu vo : Camelot 3000 TPB #1-12
  • Prix : 28 EUR

Oh c’est cool, ça !

Diantre !

Héhéhé
Il y a quelque temps, des gens émettaient l’idée qu’il y avait moins de vieilleries…
:wink:

Jim

1 Like

Moi je l’émettais et il faut dire que les deux dernières années furent assez calme. Je suis content que ça reparte.

1 Like

Et moi, je disais qu’il fallait être patient.
La patience, une vertu que le lecteur de BD semble avoir perdue…
:wink:

Jim

Punaise ils envoient du steak Urban…

Non, ils envoient des BD, Charal envoie des steacks.

Et moi je maintiens qu’hormis Batman le rythme des vieilleries avait fortement diminués, maintenant on doit en être à 6 bouquins cette année c’est pas mal.

Regardez-le grommeler…

Alors, en plus de ça, il y a le Swamp Thing de Wrighton, le Swamp Thing de Moore, le Marshal Law, le deuxième Tom Strong, le Batman de Gaiman, le coffret Superman, le Shazam de Jeff Smith, le Superman / Shazam, auxquels on peut rajouter le récent Hellblazer de Carey, l’Anthologie Shazam et les séries “Aventures” chez Urban Kids. Ce qui fait une dizaine. Et comme décembre dernier a contenu quelques titres “oldies”, on peut pas réellement dire qu’ils baissent les bras. Notamment à la lumière des annonces à venir (Doom Patrol, Joker, New Metropolis…).
N’oublions pas que les “vieilleries” sont souvent bien moins vendeuses, cette règle étant constatées autant en kiosques qu’en librairies. Donc une dizaine ou douzaine de rééditions par an (surtout qu’en général, elles sont copieuses), je trouve ça plutôt pas mal. Surtout quand on a droit à des trucs aussi légendaires et importants que Marshal Law ou Camelot 3000.

Jim

Ah bah tiens, c’est l’occasion de les lire, les deux qui trainaient dans mes cartons …

une vieillerie ça ? Carrément pas.

Ah oui tellement disponible qu’il a été quasi impossible d’en avoir, vu le faible tirage.

C’est pas ce que j’appelle de la vieillerie. Surtout sur Hellblazer.

Je n’en ai d’ailleurs pas vu la couleur (les couleurs, même)…

Tori.

Ça a dix ans, ce n’est pas du tout de l’actualité, donc oui.

Mais ça, c’est un autre débat : tu dis qu’il n’y a pas beaucoup de vieilleries, je te donne des exemples. Qu’elles soient tirées beaucoup ou peu, c’est pas le sujet.

Ce sont des trucs qui ont respectivement quatorze et treize ans. Ça commence à dater, surtout dans un marché où la course se joue sur la nouveauté.

Jim

Je comprends, mais en tant que vieux lecteur je voudrais plutôt de la vieillerie de 20-30 ans.

Faut aussi penser aux moins vieux lecteurs.
Surtout à notre époque où “vieux”, ça commence au trimestre dernier.

Jim

Et, si possible, de la vieillerie inédite. (Kamelot 3000 a été édité chez Arédit puis réédité en NB chez un petit éditeur - Peplum ? - donc après 25-30 ans, ce n’est pas du luxe mais il y a des tas de trucs sympa qui n’ont jamais été édité chez nous, chez DC, First, Dark Horse… Bon First, ça n’a pas été inondé ?)

Bulle Dog. c’est la version que j’ai.

Ça n’a pas inondé le marché, c’est clair.

Après, je rappelle une chose qu’on oublie souvent : l’accessibilité du matériel. De nos jours, alors que tous les imprimeurs travaillent avec des fichiers numériques, il faut donc que le matériel soit accessible. Dans le cas de First, une partie des trucs a été modernisé, si l’on en croit les rééditions, durant la décennie dernière, de Grimjack ou de Jon Sable. Ou d’American Flagg! De son côté, Nexus est réédité depuis longtemps (peut-être pas en entier non plus). Mais tout cela nécessite de vérifier.
Après, dans un marché saturé, on sait (on l’a dit plus haut) que les “vieilleries”, qu’elles aient dix ou trente ans, c’est pas simple. Voir arriver Marshal Law, c’est un peu miraculeux, selon moi (comme quand Delcourt a fait Black Kiss ou Cinder & Ashe ou les Corum de First, tiens). Et les miracles, on le sait aussi, c’est rare. Mais pas impossible : Delirium qui fait Brat Pack, par exemple, ça tient aussi du miracle. Des structures plus petites, qui peuvent faire des plus petits tirages, voire des structures qui recourent au financement participatif, voilà peut-être des pistes pour trouver ce genre de pépites.
Enfin, sérieusement, c’est aussi une tâche sans fin : il y a des centaines voire des milliers de récits qui n’ont pas eu droit à une version française, ou pas complète, etc etc (raisonnement valable, d’ailleurs, pour les indés mais aussi pour DC ou Marvel), et qui pourtant le mériteraient amplement (le Gilgamesh II de Starlin, le Blackhawk de Chaykin, les Starslammers de Simonson, et des dizaines d’autres qui ne viennent pas à l’esprit). Et plus ces récits importants trouvent leur chemin jusqu’à chez nous, plus on en découvre d’autres. Ça n’a pas de fin.

Jim

http://www.camelot4colors.com/

C’est aussi celle que j’ai, elle est superbe… mais les planches en couleur que j’ai pu voir sur le net le sont aussi. Il va falloir être vaillant pour ne pas s’asseoir sur le siège périlleux du doublon dans la bibliothèque…
Pour ceux qui sont intéressés par cette version n&b en deux tomes, on la trouve facilement en occasion à bon prix. J’ai trouvé la mienne dans une librairie parisienne qui en avait encore un paquet la dernière fois que j’y suis passé.