CANNON (Wallace Wood)

image

Dès le 3/09, 18h … chez Komics Initiative. L’intégrale, évidemment, et plus si affinité.

Ah ! Très bien !
j’ai découvert « Cannon » dans des vieux n° de « L’Echo des Savannes » récupérés lors de vide-greniers. J’image que Wood l’a fait dans la lignée de « Sally Forth » : baston, érotisme et exotisme. J’ai le vague souvenir d’une planche où les 2 héroïnes se battent entre elles tandis que le héros mâle les regarde d’un oeil distrait… Une autre époque mais cela reste du WOOD !

Mais moins de satire et d’humour.

Tu as de bons souvenirs.

Vers la fin du strip, qui était sur deux bandes (en tout cas, c’est sous cette forme que je l’ai toujours connu, notamment dans l’édition chez Eros Comix, mais il faudrait que je regarde dans un recueil VF que je dois avoir quelque part), Wood recourait de plus en plus fréquemment à une grande case verticale à gauche, qui proposait une jolie pin-up (et plus rarement une scène de baston).

Jim

PROCHAIN RDV : CANNON

Dès le 3 septembre, nous allons vous proposer sur Ulule l’intégrale de CANNON, un récit d’action espionnage teinté d’humour et de sexe par le génialissime WALLY WOOD.

Le format sera à l’italienne et se basera sur la version la plus récentes des éditions FANTAGRAPHICS. Les pages sont restaurées et bénéficient d’un noir et blanc des plus subtils.

Préparez-vous pour 300 pages mettant en scène un héros encore plus tête que Jason Bourne…

Ouaip, et déjà 40%

Projet soutenu… J’ai galéré à réussir à valider. Bizarre (et la somme a bien augmenté entre le moment où j’ai commencé mes tentatives et le moment où ma contribution est passée).

Tori.

Et pour info, la traduction sera confiée à Monsieur Lainé (oui, comme dans les livres de).

1 J'aime

En revanche, le format à l’italienne, ce n’est pas très facile à ranger… Je sens qu’il ira rejoindre mes Mickey par Gottfredson !

Qu’est-ce que Pascal Lainé vient faire là-dedans ? ~___^

Tori.

Ok mais ça ne nous dis toujours pas son nom de famille

Et pour info bis, je viens précisément de commencer. Je débute par le gros morceau BD, le strip lui-même, laissant la préface et la postface pour plus tard.
Et ce qui me frappe, en fait, c’est que mes souvenirs de lecture de vieilles VF m’avaient laissé une vision faussée du truc. J’avais gardé en mémoire une sorte de James Bond sexy un brin parodique, et en fait, la parodie, elle n’est pas très présente. Un peu dans l’outrance, dans l’exagération des situations et l’ironie des solutions trouvées par le héros (sa manière de gérer l’exfiltration, dans sa première mission, est très drôle, au sens ricanant du terme), mais somme toute, c’est très diffus.
Comme je disais à Mickaël Géreaume, Cannon, c’est un peu le « companion book » des THUNDER Agents : un héros au service de son pays, transformé, en partie déshumanisé, fragile à cause de cette force, et qui est en quête de sa propre humanité. Du coup, on voit des lignes de force se distinguer, et relier les deux titres de Wood.
J’ai parcouru en diagonale la série, je vais donc continuer à m’y plonger lors de la traduction, mais c’est une vraie redécouverte, pour moi. Ce qui rajoute au plaisir.

Jim

N’oublie pas de penser à le traduire, du coup !
Parce qu’une fois plongé dedans, il faut aussi savoir s’en détacher un peu.

Tori.

Ah, je pensais le laisser en anglais…

Jim

Fais pas ça, malheureux !

Je suis tiraillé…

Jim

Au pire, fais-toi remplacer par le traducteur d’Usagi Yojimbo

Tori.

Je pensais engager le traducteur d’Age of Reptiles

Jim

Bonjour !

(bon, sinon, gros succès de début de campagne : 90%, 10800 euros en 3 jours !)

100% atteints …

J’allais le dire !

Je viens de consulter la page en me demandant où ça en était et en me faisant la réflexion que tu n’en avais pas parlé… Et là, je vois qu’on est à 12005€ sur un objectif de 12000€.
Le temps que je retrouve le sujet, tu avais déjà commenté ! ~___^

Tori.