Catastrophes au Japon : le bilan

[size=200]Le tremblement de terre[/size]

Le Japon a été touché il y a une semaine par un tremblement de terre de magnitude 9.0 (aux dernières nouvelles) à l’échelle de Richter. C’est le plus fort tremblement de terre jamais enregistré au Japon depuis… qu’on enregistre ce type de données. Cela ne signifie donc pas que c’est le plus fort tremblement de terre qu’a connu le Japon, puisqu’on ne mesure ces données que depuis un peu plus d’un siècle.

Notez que la palme revient au Chili en 1960, avec une magnitude de 9,5… record à battre. Et heureusement, cela n’a fait que 3000 morts à l’époque…

Notez encore que le tremblement de terre d’Haiti n’avait une magnitude “que” de 7.0. Malgré sa “faiblesse” et le fait qu’il n’y ait eu ni tsunami ensuite, ni catastrophe nucléaire ni réveil d’un quelconque volcan, le bilan haïtien sera sans rapport avec le Japon, avec plus de 200 000 morts, 300 000 blessés et 1 000 000 de sans-abri.

Notez de plus que le Japon a été touché en 1923 par un autre tremblement de terre ultra puissant (8,3) qui a fait plus de 140 000 morts…

L’épicentre du tremblement de terre a été situé à l’Est du Japon, précisément à 130km de Sendai (ville comptant tout de même 1 million d’habitants).

On remarquera que Sendai est particulièrement mal placé, comme le montre très bien cette carte de 2005…

http://www.mapsofworld.com/world-news/japan-earthquake.gif

La région de Sendai n’est cependant pas la seule touchée. Tout le Japon a finalement été concerné “plus ou moins” par les secousses. Mais leur infrastructure sont prévues pour ce genre de catastrophes… Le problème vient surtout du tsunami.

[size=200]Le tsunami[/size]

https://www.youtube.com/watch?v=Ckbd6-tEZSE

Peu après le tremblement de terre (environ 1h après), un immense tsunami a touché les côtes du pays, allant jusqu’à 5 km à l’intérieur des terres. Selon une étude japonaise, la plus haute vague a atteint 23 mètres de haut. Ce n’est néanmoins pas le record au Japon, puisqu’en 1896, on a mesuré un tsunami de 38,2 mètres…

Le tsunami de la semaine dernière a touché 400 km² de terres, tout du moins aux dernières nouvelles… C’est peu et beaucoup à la fois. A titre de comparaison, le Luxembourg fait environ 2500 km². Mais là, quand on parle de 400m², on ne parle que de côtes. C’est donc considérable.

[size=200]L’incident nucléaire[/size]

https://www.youtube.com/watch?v=DHfR_wybvw0

Aujourd’hui, tous les yeux sont tournés vers la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, où 3 explosions ont déjà eu lieu (en fait 4, vu qu’il y en a eu une double). Sauf que ce n’est pas la seule centrale qui a été touchée par le séisme et/ou le tsunami. Celles de Fukushima Daini (juste à côté de Daiichi), d’Onagawa (au nord) et de Tokai (au sud) sont aussi concernées. Heureusement, en tout cas officiellement, les deux dernières ont eu bien moins de problèmes que Fukushima Daiichi. Il y a bien eu des problèmes hein, mais les systèmes de sécurité ont fonctionné et ont donc pu refroidir les centrales, alors que des incendies s’y sont pourtant déclenchés (notamment à Onagawa).

Concernant Fuku Daini, il est étonnant que l’on en parle à peine, alors que le système d’isolation de refroidissement du cœur du réacteur n°1 est pourtant tombé en panne ! Le gouvernement a ainsi mis en place une zone de sécurité de trente kilomètres autour de la centrale.

Le plus vieux réacteur de la centrale de Tokai date de 1978. Celui d’Onagawa date de 1984. Et celui de Fukishima Daini de 1981.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/32/Japan_Nuclear_power_plants_map.gif
Carte des centrales nucléaires au Japon (et ailleurs).

Concernant Fukushima Daiichi donc, la centrale qui fait tant de bruit, son réacteur le plus vieux (le n°1) date de 1970. Ironie du sors, il aurait dû être définitivement arrêté en février dernier, pour être reconduit quelques années supplémentaires (et finalement, juste quelques semaines…) !!!

Le bilan actuel pour cette centrale, qui compte 6 réacteurs, est le suivant :

Réacteur n°1 : fusion partielle du cœur - 1 explosion
Réacteur n°2 : fusion partielle du cœur - 1 explosion
Réacteur n°3 : fusion partielle du cœur
Réacteur n°4 : 1 double explosion
Réacteur n°5 : rien de grave pour le moment, ce réacteur ayant été mis à l’arrêt en février pour maintenance
Réacteur n°6 : rien de grave pour le moment, ce réacteur ayant été mis à l’arrêt en février pour maintenance

[size=200]Le bilan humain[/size]

Aux dernières nouvelles, selon cet article du Los Angeles Times, les autorités ont annoncé :

  • 6 911 morts
  • 2 282 blessés
  • 10 754 disparus

Le bilan final, sans parler des conséquences des explosions nucléaires, sera clairement supérieur à 10 000 morts…

[size=200]Le bilan des infrastructures[/size]

Les raffineries : incendie à Ichihara et à Sendai - explosion à Shiogama.
Les barrages hydroélectriques : un barrage a rompu à Fukushima…
Le train (dont le Shinkansen) : quelques trains ont déraillé, d’autres ont disparu (je n’ai pas plus d’infos)
Les ports : aucun port majeur n’a semble-t-il été touché
Les bâtiments : évidemment, ceux proches de l’épicentre du séisme et surtout ceux ayant pris de plein fouet le tsunami ont rudement soufferts. Le bilan actuel est de (je recherche une info chiffrée)
Les routes : des dégâts et des brèches, parfois énormes, mais cela se répare rapidement… Rien de monstrueusement grave.

http://turbo.inquisitr.com/wp-content/2011/03/Japan-Earthquake-Road-Fixed.jpg

[size=200]Le réveil du volcan FujiYama[/size]

A priori, pour l’instant, il n’y a rien à signaler…

Mais sait-on jamais.

[size=200]Les autres pays touchés par le tsunami[/size]

Vous l’avez sûrement entendu, le tsunami n’a pas concerné que le Japon. Les USA (la Californie et de nombreuses îles), Taiwan, Les Philippines, l’Indonésie, le Mexique et même des îles de la Polynésie Françaises ont été touchés. Mais non seulement la hauteur des vagues a été sans comparaison avec le Japon, mais surtout, ils ont été averti de nombreuses heures en avance.

Résultat, hormis quelques exceptions, tout le monde a pu être évacués des côtes et le nombre de mort est tout bonnement de zéro quasiment partout. Des milliers de personnes ont tout de même été déplacées “au cas où”.

Finalement, seul le Japon, faute de temps, a donc été vraiment touché par le tsunami.

Et bien sûr, au regard de l’épicentre très proche du Japon, seul les nippons ont là encore été concernés par le tremblement de terre.

[size=200]Les réactions des autres pays[/size]

Pour le moment, juste cette image… Celle des Chinois se ruant sur le sel. Plus d’info plus tard.

[size=200]Et Tokyo ?[/size]

Tokyo était assez “loin” (près de 400km) de l’épicentre et n’a pas été concerné par le Tsunami.

Hormis les supermarchés et les combinis dévalisés lors des premiers jours (aujourd’hui, tout va mieux) et un rationnement qui commence déjà à se réduire fortement, tout va bien, les gens bossent toujours 60h par jour (heu… semaine).

[size=200]Quid des mangas ?[/size]

Les magazines auront parfois une ou deux semaines de “retard”. Certains auront de réels retards, d’autres les rattraperont via des numéros doubles. Bref, rien de bien grave. Aucun mangakas n’a semble-t-il été touché par les catastrophes de ces derniers jours.

Des mises à jour seront faites quand j’aurai le temps :mrgreen:

Concernant les trains du Nord Est, il faudra au moins 2 mois pour refaire les lignes :s (Je le tien d’une personne y travaillant)

Pour les réacteurs nucléaire, si la remise en route de l’électricité marche aps aujourd’hui et demain, ils devront faire comme pour le sarcophage de Tchernobyl :s

Et il me semblait que le nombre de morts avait malheureusement dépassé les 10 000morts… :confused:

Sinon beau post nil, merci =)

Sacré boulot pour le post, il est clair et vraiment bien fait, merci pour toutes ces informations en concentrées.
Ce qui est impressionnant c’est à quelle allure ils reconstruisent les routes!! :open_mouth:
Par contre on voit aussi que le gouvernement Japonais ne joue pas la carte de la transparence, c’est bien dommage pour les pauvres japonais qui ont l’imprésssion d’être bernés, sur le nombre réel de leurs morts et sur les incidents de Fukushima.

manga-sanctuary.com/design/img/sig/44116.png

Merci Nil pour ces informations, c’est vraiment du bon boulot. Tu explique clairement la situation. :smiley:

[quote=“Tark”]Sacré boulot pour le post, il est clair et vraiment bien fait, merci pour toutes ces informations en concentrées.
Ce qui est impressionnant c’est à quelle allure ils reconstruisent les routes!! :open_mouth:
Par contre on voit aussi que le gouvernement Japonais ne joue pas la carte de la transparence, c’est bien dommage pour les pauvres japonais qui ont l’imprésssion d’être bernés, sur le nombre réel de leurs morts et sur les incidents de Fukushima.
[/quote]

Le problème est que si le problème se passait en France (ou meme dans n’importe quel autre pays) la transparence que l’on voit depuis l’étranger ne s’appliquerait pas en France. Si les médias et à plus forte raison le gouvernement ne dit pas tout c’est pour éviter avant tout un effet de fuite de masse de la population qui ferait beaucoup plus de mal que de bien. Et cela même si on loue le calme japonais et une sorte de fatalisme. Ils ont dit suffisamment d’informations pour ne pas tout cacher et aussi pour ne pas inquiéter inconsidérément la population japonaise qui le vit à distance.

Je rejoins les autres pour le travail effectué même si j’aime pas le mot “Bilan” car tout n’est pas fini encore malheureusement. A la lecture, on voit que ton post va évoluer au fur et à mesure cependant.

La photo de la route m’étonne énormément. 4 jours pour refaire la voie m’étonne. La position et la configuration de la voie ne sont pas du tout les mêmes. Quand on voit que faire des autoroutes pour la France est assez long dans des conditions calmes (viabiliser le sol, apporter le bitume nécessaire, planter les plantations, mettre les infrastructure nécessaires, etc.), alors le faire dans les conditions de stress que le pays vit actuellement m’étonne encore plus.

Bon je le redis à nouveau, bon Travail Nil

Je sais bien qu’il ne faut pas créer de panique générale, loin de la l’idée, mais les japonais ont le droit d’en savoir plus, j’ai vu plusieurs reportages ou les sinistrés ne savaient même pas que la centrale de Fukushima avait du être abandonnée une nuit pour cause d’un trop fort taux de radiation ou même qu’il y avait eu un incendie dans le réacteur 4, d’autres qui ne savaient pas que tout le village et tous les habitants d’Otsuchi avaient disparus et ce n’est que quelques exemples! Pourtant ils avaient de quoi être informés (radio, Tv)…

C’est ce que je me suis dis’ ça me parait si improbable :open_mouth:

manga-sanctuary.com/design/img/sig/44116.png

Quand tu vois dans certains reportages des gens vont chercher d’autres personnes de leurs familles disparues, imagines-tu qu’il n’y ait qu’une dizaine de personnes? Je ne pense pas non. Ensuite, quand tu vois les voies détruites, ou même les bâtiments détruits qui jonchent le sol et donc les routes encore viables, t’imagines les bouchons qu’il peut y avoir. Et je ne te parle pas des maladies pouvant trainer avec tous les corps en décomposition dans les zones détruites, les eaux stagnantes. S’ils n’en parlent pas, c’est justement pour éviter ces déplacements de masse. Et puis, dire que telle ou telle ville a été détruite, crois tu que ça va apporter du réconfort à ces personnes ? Je vais peut être paraitre cynique, mais l’inquiétude et le fait de ne pas savoir fait beaucoup moins de mal que de dire tous les dégâts causés par le tsunami. En tout cas, pour l’instant. Plus tard, il y aura matière à réflexion si le gouvernement cache des choses encore mais pour l’instant non. L’urgence est d’éteindre ces réacteurs, de remettre le pays en l’état, au moins les routes pour permettre au secours de se déplacer et de soigner les blessés encore présents, bloqués, etc.
Je te rappelle que tous les médias sont monopolisés par l’état (enfin dans les dernières informations que j’ai eu). Actuellement, les médias ne peuvent diffuser que ce que l’état diffuse.
Et faut essayer de penser comme un local qui vit les évènements, qui doit (sur)vivre au jour le jour, manger, dormir au sec, travailler (quand il le peut) etc. qui n’a pas forcément le temps ni le loisir ni les moyens de regarder/écouter un média quelconque et non comme un étranger qui n’a aucun problème important (mis à part les soucis quotidiens) et qui a du “temps à perdre” à s’intéresser aux évènements de l’étranger et s’insurge de pseudos problèmes alors qu’on se fout totalement des SDF, des gens au RMI, ou même de ceux qui se battent tous les jours pour vivre alors qu’ils n’ont qu’un SMIC pour toute une famille.
Je ne dis pas ca pour toi Tark mais un peu pour tout le monde et à la fois personne.

Je dis juste que ces locaux dont tu parles, aimerais sûrement savoir si leurs proches dont ils n’ont plus de nouvelles peuvent ou non être encore en vie, et que ce qui passe à la radio ou à la TV japonaise (influencé par l’état ou pas) ne leur donne pas de réponses assez fiables et honnêtes. Pourtant c’est la seule chose à laquelle ils peuvent ce raccrocher. A mon avis c’est justement quand ils sont encore dans cette situation qu’il faut leur dire ou ils en sont car sinon ils ne feront jamais leurs deuils et ne pourront pas passer à autres choses en aillant encore des questions sans réponses.

Et je pense qu’essayer de penser comme eux nous est impossible, ont ne peux malheureusement pas apaiser leurs souffrances et leurs tristesses, n’y même imaginer ce qu’ils peuvent ressentir dans des moments pareils.

Pour la fin de ton message c’est un autre débat, qu’il est tout aussi compliqué à débattre! Mais ne t’inquiete pas je ne le prends pas pour moi nous avons chacun notre façon de voir les choses ce qui est normal… :smiley:

manga-sanctuary.com/design/img/sig/44116.png

Bon rapport… cependant, j’ai deux petites remarques : on ne dit pas “le volcan FujaYama”… c’est, normalement, “le Fuji” ou “le mont Fuji”… Et en français, c’est vrai qu’on dit “Fujiyama”, mais il n’y a pas de majuscule au Y…
De plus, je n’aurais pas mis de majuscule à “Daiichi” et “Daini”, puisqu’ils correspondent à “numéro 1” et “numéro 2”.

Et sur la carte, on voit bien que toutes les centrales sont sur les côtes… Mais il faut dire que pour avoir de l’eau pour le refroidissement, ils peuvent difficilement compter sur leurs fleuves T___T

Tori.
Edit : une vidéo qui explique ce qui s’est passé… https://www.youtube.com/watch?v=hWBpMyYq9e0

[quote=“Tori”]Bon rapport… cependant, j’ai deux petites remarques : on ne dit pas “le volcan FujaYama”… c’est, normalement, “le Fuji” ou “le mont Fuji”… Et en français, c’est vrai qu’on dit “Fujiyama”, mais il n’y a pas de majuscule au Y…
[/quote]

Pour terminer là-dessus : “Fujiyama” est un abus de langage occidental, exactement du même type que “harakiri” (terme qui n’existe pas en japonais) et “seppuku” : les kanjis qui composent ces mots sont les mêmes, mais ils n’ont pas la même prononciation/lecture quand ils sont seuls ou bien accolés (comme ici). Pour le “mont fuji” (traduction littérale de fuji-yama), on DOIT l’appeler “FujiSan” (“san” étant la lecture de “yama”, l’idéogramme de la montagne quand il entre dans un mot composé)

Mais qui va comprendre si je dis FujiSan ? :laughing:

Le langage, c’est fait pour se comprendre, sinon on s’en sort plus :mrgreen:

Et puis c’est pas le sujet oh, comment vous pinaillez sur des détails HS là :smiling_imp:

je tiens a préciser qu’il est de 8.9 sur l’échelle de Richter, et que c’est le 5ème plus important de ces dernières années (source : le mec de i Télé)

Non il a été réévalué à 9.0 il y a pas mal de temps maintenant (ou alors il a encore été de nouveau évalué et ramené à 8.9, mais je ne suis pas au courant).

Sinon, un très bon lien : japanquakemap.com/

Nouveaux bilans !

[size=200]BILAN HUMAIN[/size]

Dans la première page de ce topic, qui date d’un mois, je faisais état de :

  • 6 911 morts
  • 2 282 blessés
  • 10 754 disparus

Un mois plus tard, voici le nouveau bilan :

  • 14 159 morts recensés (+7248)
  • 13 169 disparus (+2415)
  • 5305 blessés (+3023)

Ce document japonais détaille tout. On sait ainsi qu’il y a eu :

  • 8586 morts à Miyagi (7732 disparus et 3437 blessés)
  • 4078 morts à Iwate (et 3598 disparus)
  • 1432 morts à Fukushima (et 1835 disparus)
  • 7 morts à Tokyo (0 disparu et 90 blessés)

[size=200]BILAN DES INFRASTRUCTURES[/size]

Selon le même document ci-dessus, on a recensé :

  • 3546 portions de route endommagés
  • 71 ponts endommagés
  • 4 digues endommagés
  • 26 portions de rails endommagés
  • 184 glissements de terrain
  • environ 300 000 propriétés endommagés (plus ou moins)

Lien de la photo si elle apparaît en trop grand.

Trois zones sont particulièrement impactées en termes d’infrastructures. Miyagi et Iwate bien sûr, comme on l’a vu à leur nombre de morts, de blessés et de disparus, mais il y a aussi Ibaraki, situé au niveau 8 sur cette carte, et qui était particulièrement proche de l’épicentre et un peu au sud de Sendai je crois. On y compte ici un nombre effroyable (environ la moitié) de propriétés endommagées. C’est aussi là que l’on compte le plus de ponts détruits (41).

Tokyo, au final, n’a que peu subit les différents tremblements de terre importants de ces 6 dernières semaines. On y compte moins de 300 maisons endommagées, 13 routes abîmées et 3 glissements de terrain. Rien de catastrophique donc.

On notera pour l’anecdote que Gifu (21) a pour unique bilan (humain et infrastructure) … 1 portion de route endommagée. Yamanashi (19) est pas mal non plus avec 0 dommage d’infrastructure et 2 blessés au total.