CENTRAL ZÉRO t.1 (Alex Nikolavitch / Toni Fejzula)

Si, déjà, ça réveille les gens et ça invite à venir.
Ensuite, on met les noms des auteurs, pour la recherche c’est pratique.
Et enfin, on ne fera pas tout en quelques jours. Chaque chose en son temps.

Jim

T’inquiète, demain je reprends le boulot !

Comme beaucoup, non ?

Jim

Oui, donc je te laisserai en paix avec mes questions … (d’ailleurs, tu ne réponds pas encore à toutes …:yum:)

Pas le temps, tu vas trop vite…

jim

image

J’ai trouvé cet album, également dans une boutique au fin fond de l’île de Ré (ses vacanciers ont décidément bon goût, mais personne ne proteste contre l’abandon des bandes dessinées à la fin des vacances ?)

Le premier (et unique) tome de cette série, signé Nikolavitch et Fejzula, qui n’a visiblement pas connu le succès. Alors, même si on n’a pas de suite, ça se lit sans trop de frustration, même si une suite aurait pu être sympathique.
J’ai pas trouvé ça si facile d’accès de prime abord. On se pose plein de questions sur l’univers et ses caractéristiques, le récit est construit à la manière de Bendis où l’on se retrouve au tout début avec la presque fin de l’album. Donc, forcément, les éléments s’imbriquent dans notre cerveau au fil des pages et des explications, et finalement, ce n’est pas plus mal. Si ce n’est que je n’ai pas bien vu ce qu’était un négul et je n’ai pas compris ce qui s’est passé réellement dans le laboratoire (un peu frustrant pour le coup).
Si les dessins de Fejzula sont assez racés, ça manque de clarté par moment, je trouve (enfin, pour mon cerveau), notamment pour bien comprendre ce qui se passe et identifier le négul dans la scène finale citée juste avant.
Pour les dialogues, je trouve qu’Alex est devenu meilleur et plus fin avec le temps. Ici, j’ai eu l’impression par moment de lire des dialogues ou répliques assez classiques. Cela dit, les perso sont plutôt pas mal caractérisés.
Et sur cet univers, c’est rigolo, mais j’ai eu l’impression d’une petite filiation avec Eschaton …

image

Ce qui me fait penser qu’il y a une « boîte à bouquins » à Saint-Lô. Faut que je me renseigne, et que j’y dépose quelques-uns de ceux que je ne lirai jamais.

Jim

la « filiation » avec Eschatôn est assumée.

Ah, ça me rassure presque, je ne suis pas tout à fait fou …

Pas tout à fait.

Jim

Je n’ai pas le monopole de la folie, ici. Et je suis loin d’être le plus, je n’aurais aucunement cette prétention …

Il faut savoir rester modeste.

Jim

Et sinon, Central Zéro pourrait tout à fait être l’univers résultant des destructions de la fin d’Eschatôn, en avançant la timeline d’un petit millénaire.

Voilà … propose-le pour reprendre Central Zéro, sous une forme ou une autre !

c’est dans les cartons. mais pas le temps de m’en occuper pour l’instant.

Au fait, tu te rends compte que tu as divulgâché ton bouquin ?

le titre s’en charge déjà, non ?

Ah bon ?:woozy_face:

sur Eschatôn ? à balles, ouais !

quoi, tu ne parles pas le grec, malheureux ???

(bon, moi non plus, mais c’est pas une raison)

C’était du grec ?