CLIN D'ŒIL t.1-8 (Serge Ernst)

(Team Sanctuary) #1

Discutez de Clin d’oeil

(Jean-Marc Lainé) #2

La collection “Phylactères” du Lombard a souvent été l’occasion de petites merveilles. Et l’une d’elles demeure la série des Clin d’œil d’Ernst, qui m’a enchanté et continue de me ravir depuis l’enfance.

clindoeil01

PlancheA_11938

Recourant à des dessins en pleine page (le plus souvent : parfois, il a des gags en deux cases), loin du format “un gag par page” si fréquent dans le franco-belge et que Serge Ernst utilisera lui-même dans Les Zappeurs, l’auteur joue sur l’absurde, le symbole, la tendresse, la mélancolie, peut-être parfois une pointe de cynisme.

clindoeil02

PlancheA_11939

De 1981 à 1988, le Lombard éditera huit albums (il m’en manque un ou deux) compilant ces illustrations, très belles au demeurant, qui me font largement penser au dessin de Mordillo. À la différence près qu’Ernst recourt plus volontiers à l’usage de la bulle, là où son éminent confrère privilégie les dessins muets.

clindoeil03

PlancheA_11866

Jim

(とり) #3

J’ai, pour ma part, découvert les Clin d’œil (et Ernst par la même occasion) dans Tintin, où il avait sa page hebdomadaire (Régulièrement en quatrième de couv’, comme un petit dessert après la lecture du reste).
Je n’ai que les deux premiers albums, mais j’ai les quatre William Lapoire, du même Ernst, que j’aime bien (c’est assez différent des clins d’œil : l’humour y passe beaucoup par les dialogues, à base de cynisme et de jeux de mots).

Tori.

WILLIAM LAPOIRE (Ernst)