CONAN LE CIMMÉRIEN CHEZ GLÉNAT

Loin ? Alors ce n’est pas du réaliste, plutôt de l’iconique mais loin ? Non là je ne trouve pas, c’est assez proche pour moi, il n’y a pas de recherche de caricature et de cartoonisme chez Giorello, il y a toujours une recherche de réalisme dans ses planches

Mais ce n’est pas photo-réaliste. S’il y a une documentation photographique derrière, ça ne se sent pas. Ce n’est pas Greg Land, même pas Bryan Hitch. Si traitement des ombres est suffisamment stylisé, les déformations anatomiques et les raccourcis sont trop fréquents pour indiquer qu’il s’appuie sur une documentation photo. Non, c’est simplement un dessinateur avec une base académique. Tu confonds dessin académique et documentation photographique.

Jim

Il ne confond pas que ça :wink:

Alors j’ai quand même marqué

A ce que je sache je ne dis pas que c’est du photo réaliste hein… A moins que j’ai la berlue…

Néanmoins, je dis bien que son style iconique est quand même plus proche du photo réalisme que du cartoony… On me retirera pas que Giorello a un style tout de même proche du réalisme.

Les couvertures des éditions N&B des deux premiers albums :

Image_Utilisateur_5a608f1e95943

Image_Utilisateur_5a608fad5ff82

Nouvelles couvertures :

  • La Fille du Géant du Gel par Robin Recht

DXCcR4eX4AAOPz_

  • Au-delà de la Rivière Noire par Matthieu Gabela et Anthony Jean

DXCckYIW4AAikLe

Deux illustrations supplémentaires postées par Jean-David Morvan (qui a, si j’ai bien compris, le rôle d’editor sur le projet :

Roberto Ricci :
Roberto_Ricci

Et une étude de Robin Recht :
Robin_Recht

Conan_Gl%C3%A9nat_JDM-0

J’ai eu l’occasion de lire

Au-delà de la Rivière Noire par Matthieu Gabela et Anthony Jean, merci Glénat. Et c’est excellent. Vraiment un très bon Conan, une histoire courte, mais sans temps mort, vraiment excellent.

Depuis le temps, heureusement !

Toujours dans La Reine de la Côte Noire, on trouve en plus du paratexte de Patrice Louinet, des hommages :

conan_hommage-4

Je ne sais pas si la version de Morvan, qui se veut très près du texte d’Howard, et la vision d’Alary combleront les mordus de Conan qui ont déjà lu tout ce qui a été fait sur le Cimmérien en matière de BD ; mais en tant qu’amateur des pulp magazines, du personnage, et de l’auteur texan, cet album, que j’ai bien entamé, fait bien la maille.
J’ai certes un avantage de taille, à bien y regarder je ne me souviens pas très bien des nouvelles originales, et mon intérêt pour les pulp magazines me permet de relire les mêmes informations, sans que cela ne m’ennuie. Car ceux qui ont lu le travail de Patrice Louinet ne trouveront pas de nouvelles informations. Mais le dossier est très joliment présenté. Peut-être insiste-t-il plus encore que d’habitude sur l’absence de « plan de carrière » de Conan, tout en s’attardant -forcément- sur la nouvelle originale.

En tout cas, un premier contact très très satisfaisant avec la collection, en ce qui me concerne.

Un entretien avec Patrice Louinet à propos, bien évidemment, de Conan : « Conan a inventé tous les codes de la fantasy moderne » [Pour en savoir +]

Lu la citadelle écarlate, c’est l’inverse de la fille du géant du gel. Scénar super bien, dessin très médiocre, maintenant je pense que la couleur n’aide pas. Car les planches en N&B sont bien meilleures.

J’ai hâte de voir le prochain de Virginie Augustin que nous avons contacté pour faire notre façade et qui a accepté, mais la mairie à refusé que l’on mette quelque chose dessus, trop près du château patati, patata.

hahahahaha
Bah ouais, tu crois que tu peux dénaturer Versailles comme ça, toi ?
:wink:

Jim

Je suis deg, mais content d’avoir eu un non avant l’engagement des frais et le truc fait.

Organise une manif gilet jaune, invite-la ce jour-là et tu verras, ça passera !

et le suivant, celui de Vatine, est annoncé pour le 11/09

Je ne sais pas s’il faut faire un sujet pour ça :

Dans sa newsletter « spécial confinement », Glénat donne un aperçu de ce que la collection Conan va offrir en fin d’année.

La Maison aux Trois Bandits (scénario Patrice Louinet, dessin et couleurs Paolo Martinello, parution septembre 2020).

Le Dieu dans le Sarcophage (scénario Doug Headline, dessin et couleurs Emmanuel Civiello, parution novembre 2020).

Xuthal La Crépusculaire (scénario Christophe Bec, dessin Stevan Subic, parution 2021).

L’Heure du Dragon (scénario Julien Blondel, dessin et couleurs Valentin Sécher, parution 2021).

Jim