Conseils pour achat de manga pour CDI collège/lycée

Bonjour à tous,
je viens vous demander conseil pour établir des listes de mangas à acheter pour les CDI du collège et celui du lycée.

Je m’explique : je suis dans un nouvel établissement (collège et lycée séparés) et aucun des deux CDI n’a de mangas (exception d’Ad Astra au lycée). Les documentalistes n’y connaissent rien, et je me proposais pour faire une liste de mangas intéressants mais pas “clichés” (pas de Naruto ou Bleach quoi), de préférence pas trop long (max 15 tomes, une préférence pour les séries de moins de 10 tomes). C’est pourquoi je viens vers vous afin d’avoir vos avis/suggestions/critiques etc.

Pour le collège, j’ai pensé à :

  • A silent voice
  • Your lie in April
  • Les briages immunitaires (ça me parait adapté pour apprendre sa bio en s’amusant x) à confirmer sur le long terme?)
  • Silver Spoon (collège ou lycée, je ne sais pas?)
  • Fullmetal Alchemist (peut-être plus pour le lycée?)
  • Les classiques en manga (je ne sais pas ce qu’ils valent, donc à voir)

Pour le lycée, je pensais à :

  • Love stories (celui qui a eu de supers critiques sur le site et qui est effectivement génial)
  • Bitter Virgin
  • Bestiarus (mais je ne sais pas combien de tomes sont prévus)

Tous les styles de mangas sont acceptés, du moment qu’ils sont un minimum sur des sujets à peu près sérieux, qu’il n’y a pas de violence excessive ou de “nudité” (surtout niveau collège).

En vous remerciant par avance pour votre aide et votre expertise 8)

PS: j’espère avoir posté le sujet au bon endroit… Mes excuses si ce n’est pas le cas.

Concernant Les classiques en manga, il faut faire au cas par cas. Toutes les œuvres ne sont pas intéressantes à avoir dans ce format… Et tous les titres ne sont pas réussis.

J’aurais bien proposé Bride stories… Il y a un peu de nudité dans un des tomes, mais ça s’insère dans le récit (et ce n’est pas sexualisé : c’est dans un hammam, et on pourrait comparer ça à la nudité du bain turc d’Ingres).
On ne sait pas combien il y aura de tomes, cela dit.

Minuscule est sympa aussi, mais, de même, on ne sait pas combien il y aura de tomes.

Il y a quelques one-shots, aussi, comme Je reviendrai vous voir ou Bye bye, my brother ou Sans même nous dire au revoir.

Tu peux aussi tenter quelques titres de Taniguchi.
Il y a aussi la réédition de Gen d’Hiroshima, mais je crains que le graphisme ne rebute les ados.

C’est tout ce à quoi je pense dans l’immédiat.

Tori.

Underwater – Le Village immergé; le trou bleu : 2 tomes.
Planètes : 4 tomes ou format pavé one-shot.
Thermae Romae : 6 tomes.
Dr Slump en édition de luxe ça rentre en tome x) : 15 tomes .
Et évidement je plussoie tous les titres de Tori.

De mon côté, je verrais bien un titre comme Dossier A (15 tomes).

J’aurais bien mis Space Brothers mais le titre est très long et toujours en cours…

Pour les filles au collège, Les secrets de Léa pourrait être parfaitement adapté.

Il vient, malheureusement, de passer en arrêt de commercialisation… Et risque d’être un peu compliquer à se procurer, du coup.

Oh, oui, c’est tout à fait adapté !
Et ça traite de trucs que les filles de cet âge n’osent pas forcément aborder, concernant les changements liés au début de la puberté.

Tori.

Je te proposerais bien une partie des ASANO comme Un Monde Formidable ou Le Quartier de la Lumière qui peuvent leur parler, en prennant conscience qu’ils ne sont pas les seuls à se poser des questions sur leur avenir !

Plus simplement, tu as Le maître des livres qui pourrait t’aider à faire venir des lecteurs dans la bibliothèque, puisque cela parle justement de cet aspect de ton métier :stuck_out_tongue:

En complément de Bride stories proposé par Tori, j’aime beaucoup Arte ou Vinland Saga qui sont des fresques historiques intéressantes et prenantes sur les habitudes de l’époque.

Plus engagé, Kid I Luck peut ouvrir des élèves sur la solidarité, leur faire ouvrir les yeux sur des exclusions et le fait qu’il ne faut pas abandonné des personnes, parceque parfois les gens qu’ils dénigrent ont parfois une histoire difficile à expliquer derrière eux.

Moyasimon fait partie de mes mangas préféré pour le coté loufoque des sujets abordé et l’interêt que cela peut apporter au cours de sciences en général. On y explique énormément de chose différentes suivant les expériences vécues et cela peut apporter de l’inspiration pour des jeunes qui ne savent pas vers quoi se tourner : l’expérience de la vie !

Nausicaä de la Vallée du Vent est une ode à la nature et pourquoi il faut protéger notre belle planète. WWF en force !

Sinon je propose aussi un comics qui m’a absolument marqué pour son dessin, ses questionnements sur la société actuelle, le scénario dans l’air du temps et le fait que cela bouscule clairement les convictions ou les habitudes de chaque personne à qui je l’ai fait lire : Punk Rock Jesus. A mon avis ç’est une excellente base pour parler de sujets de société (la télé-réalité, l’extrêmisme religieux, l’IRA, l’adolescence, la recherche de ses origines,…Etc tant de sujet intéressant à débattre).

Après tu en fait ce que tu veux bien entendu (^^)

Merci pour toutes ces réponses. Je vais regarder tout ça :slight_smile: Que pensez-vous également de mes propositions?

J’ajoute aussi Quartier Lointain pour le lycée, et Grimms pour le collège. J’avais aussi pensé à Bride Stories pour le lycée, je vous confirme que ça passe : l’idée derrière ma remarque était de ne pas avoir des mangas avec du fan service à fond. Je ferai une liste récapitulative avec tout d’ici deux semaines.

Merci encore pour vos propositions passées et à venir !

J’aurais ajouté des titres comme Blessures Nocturnes ou Marie-Antoinette par exemple, et pourquoi Rainbow pour le lycée, ou des titres comme Double Je, Perfect World…

Bref, des titres plutôt intelligents, assez forts dans leur propos sans tomber dans les “clichés” qui ont fait tant de mal aux mangas. :slight_smile:

Juste à titre indicatif, dans mon collège, suite au changements successifs de documentalistes, ce fut notre pion (fondateur du club Yu-Gi-Oh! 8)) qui assura temporairement le CDI, et y commanda des mangas, dans mon souvenir Quartier Lointain, Gon et Détective Conan.

Au lycée, le changement de personnel ne s’opéra qu’à la fin de la terminale, bac oblige, je n’ai pas pu m’y attarder comme en seconde (des semaines à 13h d’études :stuck_out_tongue: ), mais la nouvelle documentaliste inaugura aussi les mangas, en faisant aussi passer une demande de liste aux élèves réguliers du CDI ce qu’ils aimeraient voir. Là encore la primauté revenait à Taniguchi, mais je vis apparaître sur les présentoirs Monster et Ikigami.

De toute façon il ne faut pas se formaliser sur l’âge ou la qualité pédagogique de l’œuvre. Le bac BD d’un CDI c’est avant tout le moyen d’initier ou d’étendre la culture générale et artistique des élèves.
C’est un mélange de classiques du genre, d’éclectisme et de goûts du public.

Au collège il y avait Le Sursis ou Le Chat donc niveau nudité y a de la marge pour un public dés la 6ème.

Je pense que Les classiques en manga c’est une bonne idée, car même si la qualité n’est pas la plus haute, ça permet d’éveiller l’intérêt du fond par la forme, voire d’obtenir la bénédiction d’un prof de français. Au lycée il y avait À la recherche du temps perdu, donc pas de raison que son équivalent en manga ne puisse pas trouver sa place aussi.

Merci pour ta réponse :slight_smile: Je retiens quelques titres pour étoffer ma liste !

Je suis obligée de faire attention à l’âge et la qualité pédagogique (ainsi que le nombre de tomes) car les deux documentalistes sont plutôt… réfractaires aux mangas et nous n’avons pas la masse de place. Je suis prof dans l’établissement et je ferai des propositions, mais ce ne sera pas moi qui décide, d’où la nécessité d’avoir de bons arguments en faveur des achats.

Après, je compte fonder un club manga au lycée si j’ai le temps l’année prochaine, et j’aimerai aussi leur faire découvrir des mangas qu’ils ne liraient pas spontanément.

[quote=“Willos”]

… Il y a un peu de nudité dans un des tomes, mais ça s’insère dans le récit Au collège il y avait Le Sursis ou Le Chat donc niveau nudité y a de la marge pour un public dés la 6ème.[/quote]

J’ai mis cette précaution à cause de la mention d’Alexielios :

Après, c’est clair que la nudité en question est juste de la nudité, pas spécialement sexualisée : ce sont des femmes nues, entre elles, au hammam (pas comme dans Reine d’Égypte, par exemple, où il y a quelques scènes au lit).
Mais je sais que j’ai déjà eu affaire à des documentalistes qui expliquaient qu’ils avaient eu des problèmes avec certains parents et qu’ils préféraient, du coup, ne prendre aucun risque, et qu’il y ait donc zéro nudité (même Naruto, ça ne passait pas !), alors que la violence ne posait pas trop de soucis.

Tori.