DAISY - LYCÉENNES À FUKUSHIMA t.1-2 (Reiko Momochi)

Un nouveau shôjo pour l'éditeur

 

Lire l’article sur Manga Sanctuary

Le synopsis est pas mal. A voir comment cela est traité

Alors là, ça m’intéresse ! Décidément les shojos d’Akata me tentent tous. Le thème abordé est vraiment très intéressant et je suis bien contente qu’un mangaka l’aborde.
Celui-ci sera pour moi !

l’histoire a l’air intéressante ^^ je vais me le prendre celui-là !

Moi aussi, ca m’intéresse beaucoup. Cet auteur propose d’excellent titres sur des sujets sérieux. Dans ma shopping liste!

Discutez de Daisy

La critique de Daisy T.1 (Simple - Akata) par Suiginto est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Si cela intéresse certains, j’organise un petit concours pour remporter les 2 volumes de la série : iletaitunefoisunmanga.wordpress. … -facebook/

La critique de Daisy T.2 (Simple - Akata) par Sherryn est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Si jamais cela intéresse quelqu’un : iletaitunefoisunmanga.wordpress. … o-momochi/

La critique de Daisy T.2 (Simple - Akata) par Suiginto est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Sur le même sujet, un reportage intéressant à voir en replay :

france5.fr/emission/fukushim … 2014-19h00

Découvrez nos premières impressions sur le nouveau shojo des éditions Akata sur le quotidien de jeunes lycéennes de Fukushima.

Lire l’article sur Manga Sanctuary

J’étais déjà convaincue, et je le suis encore plus! Je l’achèterai les yeux fermés.

J’ai hâte de mettre la main dessus ! Moi aussi ça me tente vraiment, j’aime beaucoup ce genre de séries “vie sociale” basés sur des faits réels (anciens ou non). :slight_smile:

Je l’ai, mais je vais attendre le tome 2 pour tout lire d’une traite.

Comme Ivan, j’achèterai les deux volumes en même temps pour lire d’une traite

Traduction : ce que raconte un shôjo qui “mérite” cette appellation ne peut que ne pas intéresser tout le monde et ne peut pas traiter d’un sujet de société qui nous intéresse tous…
La mention à l’article “La valse des catégories” est quasiment usurpée quand la phrase qui la contient reflète une telle déconstruction du discours concerné… Je ne peux pas empêcher mes poils de se hérisser en lisant ce genre de commentaires !
Cette phrase aurait-elle existé si le manga sujet de l’article avait été un shônen ou un seinen?

Je voulais surtout dire que d’apposer une étiquette quelconque pour ce genre de manga n’a pas de sens…que ce soit shojo ou autre.
Pour moi, un manga qui traite d’un tel sujet et surtout abordé de cette manière est inclassable. J’ai dit ça pour justement appuyer l’autre article sur les catégories…

J’hésite à lire le premier volume (que j’ai acheté Samedi), ou à attendre d’avoir le second pour tout lire d’une traite…